Le Troisième Testament

par |
Amateurs de films tels que le Le nom de la rose, de polars sombres ou encore de road-movies épiques, cette BD est faite pour vous. Récit en 4 tomes débuté il y a 10 ans et qui vous plongera au coeur d'une aventure où la recherche d'un texte sacré scellera à jamais le destin du monde.

testamentEn l’an de grâce 1306, le pillage d’un couvent franciscain suite à la découverte d’une étrange crypte, amène l’archevêque d’Elsenor à faire appel à Conrad de Marbourg, ancien inquisiteur tombé en désuétude vingt ans auparavant pour s’être attaqué à plus puissant que lui, afin d’enquêter discrètement sur cette affaire.

Mais dès l’arrivée de l’inquisiteur à Paris, l’archevêque est retrouvé mort dans d’étranges conditions. Commence alors une quête mystique à la recherche de la vérité pour Conrad et Elisabeth, fille adoptive du défunt. De Paris à Tolède en passant par les Pyrénées et l’Ecosse, l’aventure nous entraîne dans l’Europe du 14ème siècle. Une Europe tiraillée entre pouvoir monarchique et religieux. Une Europe au coeur de laquelle nos protagonistes devront avancer prudemment dans une course contre la montre face aux autorités en place, aux templiers mais également à une mystérieuse secte menée par le charismatique comte de Sayne.

Un scénario aux petits oignons concoctée par Xavier Dorison ( W.E.S.T., Sentinelle ) et fruit d’un travail de recherches précis, mêlé à une imagination débordante, qui vous tiendra en haleine de la première à la dernière page. Une série truffée de rebondissements savamment dosés et de références historiques, des écrits des apôtres en passant par la prise de Jérusalem. Une histoire magnifiée par les dessins d’ Alex Alice, d’une minutie folle dès lors qu’il s’agisse d’architecture (superbement gothique) ou de décors naturels (follement sauvage) et qui donnent à ses personnages un charisme et une épaisseur nécessaire à l’histoire.

La mise en page fait preuve d’une belle énergie et d’une fluidité renforçant encore un peu plus l’immersion dans cet univers. Elle confère par l’enchevêtrement des cases un aspect de story-board qui donne l’impression de lire un film .

Une série devenue culte dès le premier tome, Marc ou le réveil du Lion, paru en 1997 et qui s’acheva avec Jean ou le jour du corbeau, le dernier tome publié en 2003. Notons également l’existence d’un très beau coffret collector regroupant les quatre BDs. À lire impérativement donc, et je défie quiconque de lire le premier sans bouillir d’impatience de dévorer les suivants !

Partager !

En savoir +

Edité chez Glénat
Site officiel : http://troisiemetestament.free.fr/

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Jeudi 24 avril 2008
    herwann a écrit :

    entièrement d’accord en plus en 3 tomes cela reste bien cadré

Réagissez à cet article