Le grand rôle

par |
Pour son deuxième film en tant que réalisateur, Steve Suissa adapte le roman de Daniel Goldenberg et nous livre une comédie dramatique illuminée par le talent et la justesse de ses intérprètes.

role1Maurice Kurtz (Stéphane Freiss) est un petit comédien qui court les castings en compagnie de ses amis de toujours, à la recherche du grand rôle qui démarrera enfin sa carrière. C’est l’effervescence lorsque arrive dans la capitale, Grichenberg (Peter Coyote en clone de Spielberg), réalisateur de renommée internationale, pour tourner une version en yiddish du Marchand de Venise de Shakespeare.

Maurice et sa bande vont tout faire pour décrocher le rôle principale de Shylock et après plusieurs auditions ce sera finalement lui qui arrivera à convaincre Grichenberg de le lui confier. Fou de joie il court annoncer la nouvelle à Perla (Bérénice Béjo), sa femme, dont il est éperdument amoureux. Celle ci ne pouvant le lui cacher plus longtemps, lui annonce qu’elle a un cancer et qu’elle va bientôt mourir. Au même moment son manager lui apprend que le rôle de Shylock est finalement attribué à un autre.

role2
Par amour pour Perla, et pour ne pas la laisser perdre espoir, il décide avec la complicité de ses amis, de ne rien lui dire et de tout mettre en œuvre pour lui faire croire que ce sera bel et bien lui la vedette du prochain film de Grichenberg. Au fur et à mesure que les semaines passent, le mensonge devient de plus en plus lourd à porter, et malgré que les jours de Perla soient comptés, Maurice passera des heures entières loin d’elle pour donner le change. Le grand rôle de Maurice, ce ne sera pas celui de Shylock, mais l’ultime représentation qu’il offrira à sa femme pour tenter de la faire rêver et d’apaiser ses souffrances.

Avec un tel scénario, le risque de tomber dans le sentimentalisme larmoyant était grand. Mais le résultat est à la fois drôle, sincère et poignant, même si on peut peut trouver le film un peu court et n’approfondissant pas assez les relations entre les différents personnages. Les acteurs quand à eux sont tous excellents et le spectateur est rapidement conquis par cette histoire d’amour et d’amitié.

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fondateur de Discordance.

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article