Late of the Pier – Fantasy Black Channel

par |
Dans la lignée de Metronomy ou Klaxons, Late Of The Pier apporte sa pierre à l'édifice d'une pop hallucinée du XXIème siècle.

lateofthepierLa pochette de Fantasy Black Channel est une bonne introduction à l’univers du groupe: instruments, pédales, et samplers jonchent un paysage lunaire sur fond de montagnes aux couleurs psychédéliques. A l’instar des Klaxons et leur mythe du futur proche, Late Of The Pier explore notre époque depuis une contrée aux frontières incertaines. Pourtant ces quatre garçons ne viennent pas de l’espace, mais de la patrie qui a vu naitre le DJ Erol Alkan, leur producteur, et ses célèbres soirées Trash londoniennes.

Une Angleterre où les jeunes trompent leur ennui dans les partys underage (réservées aux mineurs), et plus tard sur les dance floors où leur DJ préféré leur enverra Bloc Party, The Libertines, The Cure aussi bien que LCD Soundsystem ou le dernier Cut Copy . Pas étonnant alors que Fantasy Black Channel soit un joyeux melting pot de toutes ces influences.

Il débute avec ce qui ressemble plutôt à un générique de fin ( Hot Tent Blues ) mais enchaine très vite sur l’excellent Broken qui place d’emblée la barre assez haut pour le reste des festivités. Quelques-uns des autres titres sont tout aussi dansants : Random Firl, Whitesnake ou Space And The Woods à l’intro qu’on croirait extraite d’un dessin animé des nineties . Les synthétiseurs sont évidemment mis à l’honneur. On pense parfois au Myth Takes de !!! pour la façon de chanter de Samuel Eastgate et l’usage fait des guitares.

Cependant, il est plutôt difficile de le considérer comme un album taillé pour le dance floor : les morceaux à tiroirs qui le composent enchainent rythmes syncopés et mélodies déstructurées. De plus, les paroles, consultables sur le site internet du groupe, font plus souvent référence à la noirceur de la new wave qu’à l’hédonisme d’un D.A.N.C.E .

Sur Broken :

 » give me sunlight

the good medicine

its all part of the open pressures

of growing up  »

Late Of The Pier sera en concert en France en ce début de nouvelle année. Une bonne occasion d’expérimenter en live quelques hymnes pour les kids désabusés de 2009.

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Depuis 2004, Julia parcourt les festivals et les salles de concerts en quête de sensations musicales fortes et affiche un net penchant pour la scène indépendante montréalaise, le folk, l'électro et le rock. Malgré une enfance biberonnée à la culture populaire des années 90, sa bibliothèque ITunes n'affiche presque rien entre 1985 et 2000. Repêchée trois fois par le vote du public, Julia anime désormais la rubrique Musique avec Pascal et Laura. "Discordance m'a sauvée". Mon blog / Twitter

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article