Ladylike Lily + Still Corners @ Festival LFSM | Cargo de Nuit | Arles | 23.03.2012

par |
Le festival « Les Femmes s’en Mêlent » poursuit sa route avec une quinzième édition qui compte cette année plus d’une vingtaine d’artistes issues de la scène féminine indépendante internationale. En tournée dans toute la France jusqu’au 1er avril, c’était au tour de la ville d’Arles d’accueillir une partie du programme vendredi dernier dans sa salle de concerts Le Cargo de Nuit.

Quelles identités, celles de la femme sur scène ?

Loin des Jessie Evans, Duchess Says et autres Dum Dum Girls — égéries au caractère bien trempé et à la féminité brandie à bout de microphone / guitare ou encore saxophone — qu’on avait pu croiser sur les dates précédentes, la scène représentait cette fois non pas le pendant riot grrrl de la musique faite par des filles, mais plutôt celui d’une délicatesse jeune, aux limites de la timidité. Deux groupes montants, deux voix éthérées.

Lumière tamisée, verres de punch – la fragilité au programme appelait forcément une ambiance feutrée. On comptait peu de monde au début du concert de Ladylike Lily, et un public tout aussi réservé qu’elle (car Ladylike Lily n’est qu’une). Robe à fleurs, cheveux châtains tombant en boucles sur ses épaules : la jeune artiste rennaise a l’allure typique de cette génération de filles à la voix un peu brisée quand elles chantent (dans un anglais irréprochable) leurs peines de cœur, leurs inquiétudes. Femme-enfant aux yeux pétillants, mélangeant guitare, handclaps et loopmachine, elle crée tout au long du concert des échanges avec le public — son troisième morceau, nous dit-elle, parle de l’angoisse qu’elle éprouve à être sur scène, « qui passe toujours, après ». Histoires de pluie, histoires d’amour, contes pour enfants, l’univers folk de la jeune musicienne est tendre, naïf. Elle joue son dernier morceau parmi le public (qui s’est étoffé et rapproché) sans micro – les éclats de sa voix nue achèvent d’installer un climat d’intimité avec ceux venus pour l’écouter.

Quand les Anglais de Still Corners s’installent, un vidéoprojecteur diffuse un mélange d’images psychédéliques qui les recouvre. Noyés dans une orgie de tapisseries et d’extraits de vieux films, on peine à les distinguer — si vous cherchez la fille dans le groupe, elle est cachée derrière ses cheveux. Là, derrière le synthé. Puis derrière le micro.

Les rythmes de la batterie sont lourds, couplés avec ceux d’une boîte à rythmes. Les claviers et les guitares délivrent une mélodie rock épaisse, planante. Les paupières et les lèvres de la chanteuse se ferment avec une lenteur lascive très « nouvelle vague ». Bien que l’on ressente de nombreuses influences musicales, le groupe parvient à tirer son épingle du jeu et créer un style hybride bien à lui, allant chercher des airs dans la new-wave, le grincement shoegaze des guitares, et la voix flottante et rêveuse rappelant quant à elle les groupes indé des années 1990 comme Broadcast ou Mazzy Star. Est-ce parce qu’elle est blonde et qu’elle a ce charme très « beauté endormie » que la chanteuse, Tessa Murray, nous rappelle aussi de manière évidente les icônes de l’ère yé-yé, la candeur ultra-sexuelle de BB quand elle tourne pour Godard?

Les Still Corners ont une grâce cinématographique dont il est difficile de se détacher, leur performance live est à la fois dansante et envoûtante : le public est rapidement conquis. Et vendredi dernier, outre le concert qu’ils avaient à donner à Arles, ils fêtaient également l’anniversaire de Greg, le compositeur et batteur, qu’ils ont surpris en apportant sur scène un gâteau couvert de bougies, qui a transformé la fin de soirée en birthday party.

Crédits photo : Julie N. Hascoët

Ladylike Lily + Still Corners @ Festival LFSM | Cargo de Nuit | Arle | 23.03.2012Ladylike Lily + Still Corners @ Festival LFSM | Cargo de Nuit | Arle | 23.03.2012Ladylike Lily + Still Corners @ Festival LFSM | Cargo de Nuit | Arle | 23.03.2012Ladylike Lily + Still Corners @ Festival LFSM | Cargo de Nuit | Arle | 23.03.2012Ladylike Lily + Still Corners @ Festival LFSM | Cargo de Nuit | Arle | 23.03.2012Ladylike Lily + Still Corners @ Festival LFSM | Cargo de Nuit | Arle | 23.03.2012Ladylike Lily + Still Corners @ Festival LFSM | Cargo de Nuit | Arle | 23.03.2012

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Julie N. Hascoët explore la planète en quête de sensations fortes, de musique bruitiste, de rencontres et de nuits blanches - qu'elle n'oublie pas de rapporter dans ses carnets de route. Sa pratique de la photographie interroge l'instabilité des corps, des choses du monde et des concepts - elle s'intéresse aux restes et aux ruines comme symboles à la fois d'éphémère et de résistance. http://www.experiments.fr

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Comments are closed.