La Chair nue s’articule – S. Blanquet

par Philippe Bédague|
Loin des sentiers balisés, usés, par la bande dessinée commerciale et ses albums ou séries fades et sans saveurs, il semble judicieux de porter un éclairage sur des auteurs, créateurs d'univers. Ne qualifiez pas cette démarche d'élitiste, ce terme apparaît comme fortement péjoratif, il s'agit ici plutôt d'apporter une vision différente du 9ème Art. La bande dessinée est multiple, ses auteurs le sont, parfois, tout autant.

lachairnues_articulecouve_copieL’auteur, Stéphane Blanquet, a déjà commis nombre d’ouvrages dont la seule classification catégorielle  » album de bande dessinée  » serait réductrice et malvenue. Son trait tout en souplesse, issu de la bande dessinée alternative, est au service d’un univers très personnel peuplé de personnages difformes, d’objets prenant vie, dans des récits explorant l’autobiographique et les thèmes les plus variés. Ses divers titres font tous preuve d’une saine provocation, mais ne sombrent jamais dans l’outrancier ni la vulgarité.

Avec La Chair nue s’articule, son dernier ouvrage, disponible depuis fin janvier, Stéphane Blanquet s’exerce, de nouveau, hors du stricto sensu champ de la bande dessinée puisqu’il s’agit d’une visite de plus de 60 photographies de ses peintures en ombres chinoises réalisées sur un seul corps, féminin. L’histoire, car il y en a une, nous fait découvrir, coincée dans une malle, l’unique prototype d’une poupée rare, une poupée de chair inanimée. Du sous-sol, la belle anonyme endormie, sortira de sa malle, prendra vie… et libérera les fantasmes. Certaines des peintures sont magnifiques et l’impression de très grande qualité les rehausse, s’il en était besoin. Un ouvrage abordable qui vous fera découvrir une facette picturale, originale et différente, de l’auteur.

L’éditeur est lui aussi un personnage intéressant, Alain Beaulet explore depuis plusieurs décennies la bande dessinée dans ses moindres recoins. Un petit éditeur passionné du bel ouvrage. Qu’ils soient dessinateurs ou illustrateurs, de traits classiques ou avant-gardistes… Alain Beaulet va à la rencontre d’auteurs dont il ressent la sensibilité du trait.

Un petit plus si vous habitez Lyon ou sa région, le Musée d’Art Contemporain vous propose Quintet . Une exposition consacrée à cinq auteurs dont l’univers, l’iconographie et les productions récentes dépassent largement le strict cadre de la bande dessinée. Visible du 13 Février au 19 Avril 2009, cette exposition présente les artistes: Stéphane Blanquet, Francis Masse, Gilbert Shelton, Joost Swarte et Chris Ware .

Partager !

En savoir +

La Chair nue s’Articule aux éditions Alain Beaulet Editeur 48 pages en quadrichromie – Format 180×220 – Couverture avec rabats.

Site de l’auteur : http://www.blanquet.com/
Site de l’éditeur : http://www.alainbeaulet.com/site.php?type=P&id=1

Musée d’Art Contemporain de Lyon :

http://www.moca-lyon.org/mac/
Adresse: 81 Quai Charles de Gaulle,
dans le 6ème arrondissement au sein de la Cité Internationale, le long du parc de la Tête d’Or.
Ouverture du Mercredi au Dimanche de 12 heures à 19 heures.

2 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Jeudi 5 mars 2009
    Iwamon a écrit :

    Excellent article qui met bien en valeur la qualité du travail de Stéphane Blanquet !

  2. 2
    le Samedi 7 mars 2009
    fleuridinfini a écrit :

    J’avoue que je me suis demandée ce que cet ouvrage faisait dans le rayon BD, même indépendant… C’est cru et poétique et les double-sens s’enchainent :) .

Réagissez à cet article