L’ouverture du 104

par Lou|
Samedi 11 octobre. Un samedi pas vraiment comme les autres dans le 19ème arrondissement de Paris.

104-2Le long du bassin de la Villette on croise des familles avec poussettes, des jeunes en groupes sont sortis des bibliothèques pour profiter de la chaleur presque estivale de ce week-end d’octobre, à deux pas des cinémas MK2 se tiennent les puces du design, on se balade pour acheter ou simplement regarder, on boit un verre dans un des cafés du coin.

Pourtant l’évènement de la journée a lieu quelques rues plus loin, à deux pas de la tristement célèbre rue de Crimée, dans un quartier pas exactement « branché », au 104 de la rue d’Aubervilliers, sur le site de l’ancien service municipal des pompes funèbres du 19ème arrondissement. A paris, les affiches annonçant l’ouverture du site ont fleuries ces dernières semaines et pour cause : le 104, nouveau lieu de culture parisienne (« La culture, vous êtes dedans. » déclare l’une des personnes chargées de renseigner les badauds un peu perdus dans ces quelques 39 000 mètres carrés) est un projet phare de l’équipe Delanoë / Girard .

Lieu de résidence, le 104 doit accueillir 30 à 35 équipes artistiques pour des durées de 1 à 12 mois et permettre au public de suivre leur travail grâce à des rencontres, des ateliers. Cette journée d’ouverture est donc attendue par tous. L’endroit est magnifique et le programme chargé : de 14h 30 à 2h du matin, on peut assister à des lectures, visiter des expositions, écouter du slam, un set de DJ ou un concert du célèbre Tricky . La foule se presse et l’expérience en est presque éreintante. Aux terrasses des bars alentour, on comprend que beaucoup ont préférés boire un verre tranquillement loin de l’agitation.

Ce samedi soir, le 104 prend des allures de boîte de nuit, une touriste américaine cherche le chemin du club 104 (prononcez « one zero four »), lorsqu’elle s’éloigne résonne le bling bling de ses bracelets : on se demande un peu où sont passés les habitants du quartier. On saisit quelques discussions, finalement, on reviendra plus tard, pour voir, entendre et comprendre un peu mieux ce nouveau lieu, son fonctionnement et la place qu’il doit occuper dans ce quartier et dans la vie des parisiens.

Partager !

En savoir +

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article