L’Opium du Peuple

par |
Quatorze des plus gros tubes de la chanson française à la sauce punk rock ou comment passer pour un vrai rebelle en fredonnant du Goldmann ou du Polnareff. Une petite bombe à découvrir d'urgence.

opiumFormé de quatre briscards de la scène punk française (Angelo Papas de Dirty Fonzy, Guillaume de Condkoi, Kristof et Inaki de Skunk ), l’Opium du Peuple est un side-project particulièrement jouissif. D’accord l’exercice n’est pas foncièrement originale et on ne compte plus les groupes l’ayant pratiqué avant eux ( NoFx, Goldfinger, Me First and the Gimmies pour ne citer qu’eux) mais le résultat est loin d’être anecdotique.

De la version délirante de Stewball avec commentaires à l’appuie lorsque ce pauvre pur-sang chute après la rivière, au brûlot punk des Bourgeois de Brel, cet album est une compilation improbable où les Ritas Mitsouko croisent le fer avec Bobby Lapointe, Renaud, Nino Ferrer, Pierre Perret ou encore Bourvile . Des réinterprétations géniales qui vont vous mettre le sourire aux lèvre pour longtemps et qui révèlent la vraie nature de leurs auteurs: tous des punks en puissance…. Car mine de rien, le tracklisting a été savamment composé et les textes de la plupart des chansons reprises sont loin d’être anodins et même carrément contestataires.

L’ Opium du Peuple évite soigneusement de tomber dans le piège de l’album à parodies. Il ne s’agit pas ici de reprises de potaches, mais d’une réappropriation intelligente et rock’n roll qui défile à toute vitesse dans nos petites oreilles avides pour finir en beauté avec une version très personnelle du Rockcollection de Voulzy . Les Beatles et les Beach Boys font place aux Ramones, à NoFX et aux Béruriers pour une déclaration d’amour sans réserve à leurs illustres prédécesseurs.

Et l’ Opium du Peuple chantait, un truc qui me colle encore au coeur et au corps….

En savoir +

Myspace (écoute et dates de concerts): http://www.myspace.com/opiumdupeuplelegroupe

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fondateur de Discordance.

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article