HushPuppies – Interview

par , |
Pour leur première participation aux Eurockéennes de Belfort, les HushPuppies ont d'emblée reçu les honneurs du chapiteau. Un set très rock et stylé qui n'aura pas laissé grand monde indifférent. Rencontre au bord du lac de Malsaucy avec trois des membres du groupe visiblement très désireux de se jeter mutuellement à l'eau....

Est-ce que vous avez l’impression que le public des Eurockéennes vous a adopté ?

hush1 Olivier ( chant ): Euh… Adopté je sais pas, mais en tout cas nous, on l’a retourné.

On a vu, ouais….

O: Non, je pense que ça s’est plutôt bien passé ! Nous à chaque fois qu’on arrive sur scène, on fait le concert : a priori de notre côté ça se passe plus ou moins pareil. Et après, suivant le public, ça devient comme c’était ce soir ou sinon c’est tout pourri. Mais je pense que là c’était cool.

Wilfried (claviers) : Ouais c’était cool, nous on avait la patate !

O: Ils criaient bien. Ils ont bien fait yeah

Et les gens avaient l’air de connaître les paroles !

W: Ouais.

O: Certains, oui.

W: D’autres non, derrière ça se voyait. Il y avait des gens qui ne connaissaient pas du tout mais qui étaient comme ça… ( il bouge la tête en rythme )

Franck (batterie) : Mais c’est cool parce qu’on a touché des gens qui nous connaissaient pas !

O: C’est ça qui est bien dans les festivals en fait.

W: Tu peux dire les festivaux, hein….

F: Je pense qu’il y avait deux rangées devant qui nous connaissaient et le reste pas. Donc c’est bien, on a joué pour ces gens-là ! C’est génial et apparemment cela a été apprécié, donc c’est cool !

O: Vous étiez où, vous ?

On était relativement devant, sur le côté.

W: On vous a pas vu.

O: Ah non ! Est-ce que vous m’avez soutenu quand j’ai slammé ?

On a vu ça, on était un petit peu trop loin…

O: Hé ben voilà donc vous étiez pas devant. Allez, prochaine question.

Les festivals, vous en avez fait beaucoup, en tant que spectateurs ?

O: En tant que festateurs ? Ouais, on en a fait… un. C’est celui où on fait la fête le plus. En fait on n’en sait rien parce qu’on a fait qu’un…. Ça s’appelle le Benicassim.

F: On l’a fait plusieurs fois. Parce qu’on habitait à Perpignan et donc c’était moins loin que si on habitait à Paris. On allait à la plage…

W: Il faisait chaud, c’était les vacances…

F: Et il y avait une affiche absolument extraordinaire, vraiment tout ce qu’on aimait. Une fête extraordinaire…. Et à Belfort, on n’était jamais venus, en tant que spectateurs.

W: Mais c’est bien de venir en tant que musiciens !

O: Non mais c’est pas mal, quoi. On ne nous avait pas dit qu’il y avait un lac, en fait.

W: Si moi je savais…

W: Il paraît que dès que le festival est fini, les techniciens traversent le lac, que c’est une coutume !

Avec qui aimeriez-vous partager votre tente ?

O: Alors, avec tes camerawomen, déjà….

F: Et avec des groupes de rock féminins !

O: Avec Electrelane !

F: Et avec les Pipettes, aussi.

O: (à Wilfried) Et toi ? Avec qui ?

W: Avec Au Revoir Simone !

O: Voilà, lui, c’est Au Revoir Simone ..

W: Les trois du groupe en même temps !

Vous êtes en pleine tournée là….

O: Ouais, on est en pleine tournée. En fait on pensait être à la fin, mais on est au milieu, finalement. Parce qu’il y a pleins de trucs qui se sont calés pour cet été et on a commencé fin janvier. Et là on fait pleins de festivals cet été. Et c’est bien cool parce que les festivaux, c’est quand même agréable : on est en T-shirt, au bord de l’eau, et on rencontre des gens formidaux !

(…) Les deux autres membres du groupe passent sur un pédalo (…)

hush2 (Tous en coeur) Pédalo ! Pédalo ! Pédalo !

Comment définiriez-vous votre musique en trois mots ? Un mot chacun !

W: Rock !

F: Ouais c’est une bonne question…. ( silence )

W: T’as pas compris la question ? Tu veux qu’on la répète ?

F: Et bien moi je dis… Autoroute !

O: Et je dis… Mais plus trop ! Parce qu’avant, on faisait du rock autoroute, et tout ça… mais maintenant, on fait plus que des You’re gonna say yeah !

(…) Les deux autres membres du groupe RE-passent sur leur pédalo (…)

Un mot qui revient souvent avec les HushPuppies, c’est Mods ! Comment expliqueriez vous ça au commun des mortels?

O: Ce mot, il faut l’oublier. C’est un truc qui maintenant, je trouve, nous colle trop à la peau ! Mais c’est parce qu’on vient de Perpignan et qu’il y avait une scène mods . Les mods, c’est des mecs qui s’habillent avec des pantalons trop courts, et qui écoutent de la musique de la fin des sixties.

F: Les mods, c’est un mouvement anglais des années 60.

W: Et toujours à la pointe du modernisme : les fringues, les scooters, la musique…

O: Voilà, c’est la base de tout, quoi. C’est les Who, c’est les Kinks, c’est les Small Faces … Et nous on était à Perpignan où il y avait une scène mods, du coup on a baigné là-dedans quand on était petits. Tu vois, c’est un peu comme Obélix… On faisait cette musique-là à Perpignan quand on avait un groupe qui s’appelait les Likyds . Et aujourd’hui on est passé à autre chose. C’est toutes nos influences, mais…

F: Mais on n’est pas un groupe mods !!

W: Après, ça nous colle à la peau, on le veut pas mais on le rejette pas.

Êtes vous des fashion victims ?

Tous: Ha ben non !!

O: Vous savez, les victimes, c’est pas ceux qui FONT la mode donc voilà…

F: On se faisait jeter des cailloux, au lycée !!

O: ( se lève et tourne sur lui-même ) Tu sais, quand t’es mods, je te disais tout-à-l’heure, t’es habillé avec des pantalons trop courts, les gens te regardent comme ça…. Ils ont tous des pulls Oxbow donc forcément t’es pas du style…

F: Et puis si on est à la mode aujourd’hui, nous ça fait longtemps qu’on est comme ça, on a pas changé, en fait ! On faisait ça avant, et on fera ça après !

O: La rayure, ça nous connaît !

(…) Les deux autres membres du groupe RE-REpassent sur leur pédalo (…)

Quel groupe n’aimeriez-vous pas voir, pendant ce festival ?

W: Les HushPuppies !?

O: Ben moi, Enhancer . Ça tombe bien, parce qu’on les a pas vu !

F: Non c’est pas mal, moi j’aime bien Enhancer !

O: Moi j’aime pas. C’est un peu trop… ( agite sa tête d’avant en arrière )

Comment vous vous êtes rencontrés ?

O: A l’école !

F: Eux deux, ils sont frères, alors si tu veux, quand il est né, pof, il l’a rencontré !

O: Tiens, un petit frère ! Merde, je voulais une petite soeur ! … Et on s’est rencontrés au lycée, en seconde, avec le guitariste ! Mais lui ( désigne Franck ) il était pas dans le même lycée, alors on s’est rencontré un peu après. Il était dans le lycée des filles, quoi !

F: Mais arrête ! Moi j’étais dans le meilleur lycée !

O: Ouais mais du coup tu te tapais toutes les filles !

F: Ouais mais ça c’est normal !

W: Ça n’a pas changé !

F: En fait il y avait deux lycées à Perpignan, j’étais pas dans le même, mais on s’est rencontrés quand même à l’époque du lycée ! En terminale.

Le foot ?

Tous: Haaaa !

O: Voilà une bonne question !

W: Moi j’aime pas le foot.

F: Moi j’adore !

O: Alors le foot, ça fait chier !

F: Non non non, ça VOUS fait chier, moi j’adore le foot ! Et la France va niquer les Brésiliens ce soir !

O: A chaque fois qu’on joue, il y a un match important avec l’équipe de France et on se fait avoir. Donc là c’est génial, les Eurockéennes parce que, merci, on joue à 17h !

(…) après une énième tentative d’envoi à l’eau avortée sur Olivier (…)

Qu’est-ce que vous faites si la France gagne, ce soir ?

O: On fait la fête !

F: On se baigne dans le lac !

W: Pas celui-là, l’autre a l’air plus propre !

F: Et je conduis le camion demain !

O: Non !! …Et si la France perd, on fait la fête aussi.

C’est quoi, une journée type des HushPuppies ?

F: Une journée type des HushPuppies ? Ça dépend ! Il n’y a pas de journée type en fait… On se lève à 17h – 17h30. On se lave les dents. 18h : première bière ! 19h c’est le pastis, 20h c’est le Pop In ! Le Pop In c’est un bar à Paris qui est cool !

O: C’est LE bar à Paris !

F: En général vers 1h30-2h, ça ferme.

W: On est pas bourré, c’est ça qui est bien !

O: Et là on va au Paris Paris quand c’est le mardi parce qu’il y a des super soirées avec des concerts. Et là, on fini complètement bourrés….

F: À 5h, on se couche.

O: Et puis après on se lève à 17h, donc ça va, quoi ! Parce que quand tu te couches à 5h, ça te fait 12h de sommeil !

W: Ça dépend, une journée des HushPuppies en tournée, c’est différent, aussi. En tournée, tu fais des concerts, tu fais de la route… Il n’y a pas que le côté paillettes, il y a l’autre côté aussi.

F: Oui, ça dépend, si tu parles d’une journée où on travaille ! Parce qu’on travaille, à côté !

O: Ouais voilà, on travaillait, il y a pas si longtemps que ça !

Vous avez arrêté, vous continuez ?…

W: Moi je continue un peu, ouais.

F: Moi aussi j’ai continué. Au départ, une vraie journée c’était : on se levait, on allait bosser, on répétait, on sortait, on essayait de dormir 1h ou 2, on allait bosser, on répétait, on sortait, on dormait 1h ou 2 et ainsi de suite…

O: Ouais mais ça c’était juste quand on faisait l’album, qu’on enregistrait.

F: Ça a duré 6 mois.

O: Maintenant, on est un peu en vacances.

F: Maintenant on est en tournée, donc on se lève, on prend le bus, on va faire un concert, on boit 2-3 bières, on va se coucher, on se lève, on prend le bus, on fait un concert, on boit 2-3 bières, on se couche, on se lève…

O: Ouais voilà, il y a des gens qui nous disent « C’est génial, vous êtes en tournée, vous voyagez, vous visitez pleins de villes ! »… Mais c’est pas vrai !

W: On voit rien du tout !

O: On voit des salles de concert ! On voit des loges !

W: C’est pour ça que les festivals c’est cool, au moins

Comment est-ce que vous pourriez vous décrire l’un-l’autre ?

hush3
O: ( à propos de Wilfried ). Alors lui, c’est mon frère ! C’est mon petit frère. Et… Il est quand même assez grand, maintenant. Mais bon c’est quand même moi qui lui fait à chaque concert son noeud de cravate !

F: ( à propos d’Olivier ) Alors lui, c’est une tête de con ! On l’appelle la diva. Parce qu’il nous fait chier, il parle fort, il fait le malin, tout ça…

W: C’est pour ça, un petit peu d’eau ça peut pas lui faire de mal !

F: On est obligé des fois de lui mettre des claques, des fois de le jeter à l’eau… Des fois on lui fait prendre une douche froide ! Et puis ça va mieux.

W: Ça le remet dans l’axe.

F: Et Will, c’est plutôt la tête de lard. Et alors, lui, il nous pique toutes les meufs. Et on peut rien faire.

W: Arrête, c’est pas vrai ! ( à Franck ) Bon, à nous, maintenant !

F: Heu… Question suivante !

Et vos deux acolytes, qui ne sont pas là ?

O: Ben les autres, c’est des pédalos !

F: Le bassiste, on l’appelle le  » dindon  » !

W: Lui aussi il a un caractère bien affirmé…

O: Regarde, comme il fait le dindon, là ! ( en le désignant sur le pédalo )

F: Et alors, Cyrille…

O: Cyrille, c’est le guitariste !

F: Cyrille, c’est le gros con !

O: Ça, c’était moi !

F: Non, toi c’était tête de con !

O: Allez, les autres, c’est les musiciens, quoi, merde… Tu vois, le groupe, c’est Moi. Les autres c’est juste les musiciens. Et après, il y a mon frère… Voilà, comment on se décrit les uns les autres…

T’es un peu le cerveau du groupe, en fait .

W: Non non !

F: Qu’est-ce qu’il faut pas entendre ! Tu vas voir le cerveau, il va passer à l’eau ! Lui, un cerveau ?

W: C’est surtout un cul, quoi.

O: Je ne suis pas le cerveau, je suis la Diva ! Mais vous avez bien compris que c’était du second degré, vous êtes un webzine intelligent !

Pas trop, quand même….

O: Ben c’est ce dont je me rends compte, en fait !

Qu’est-ce que vous faites après la tournée ? Vous enchaînez par un deuxième album ?

O: Putain on va dormir !

W: On va prendre des vacances, déjà !

F: Une semaine chacun ! Ça fait 5 semaines !

W: Moi je crois que je vais partir au soleil à Perpignan…

O: Voilà, et après, ce qui est prévu, c’est de s’enfermer dans notre local et d’écrire de nouveaux morceaux. Parce que là on n’a pas du tout le temps, on répète pas, on est toujours dans un bus… On est des musiciens qui ne font pas de musique.

L’étranger, vous y pensez ?

O: On y va ! Demain, on va à Rotterdam.

W: Et l’album sort fin août en Allemagne. On va y tourner au mois de septembre. On va à Montréal, aussi, au mois de septembre !

F: Oui, on va à Montréal, exactement !

O: Et l’album est sorti en Australie ! On espère y aller…

W: Bientôt ! Pendant les vacances, ça serait bien !

F: Ouais, on prendrait nos vacances en Australie !

L’accueil de l’album en France, vous le trouvez comment ? Vous en êtes contents ?

W: Bien sûr !

O: C’était au-delà de toutes nos espérances !

Vous avez été surpris ?

F: Oui, carrément ! On pensait pas que ça allait prendre cette ampleur-là !

O: Il faut que les gens l’achètent un peu plus !

F: Vous l’avez acheté ?

Bien sûr !

W: Ouais c’est ça, t’as peur de passer à l’eau ou quoi ?

F: On vous l’a donné ? C’est Nico, de la promo, qui vous l’a donné ?

Même pas…

O: C’est bien ! Question suivante !

Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour la suite ?

W: De continuer, surtout !

O: La forme !

F: L’énergie pour pouvoir faire d’autres choses bien. De continuer, que ça marche encore…

O: Et une bonne inspiration pour le second album, parce que vu que le premier déchirait tout… Le niveau est assez haut, quoi. (Rires)

F: Ouais, on a mis la barre très haut, donc si tu veux, pour faire mieux, ça va être dur !

C’était la dernière question, merci beaucoup !

F: Merci à vous !

O: Merci !

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fondateur de Discordance.

5 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Jeudi 10 août 2006
    Anonyme a écrit :

    Les hushpuppies sont vraiment un groupe « enorme » que je conseille a tous! c’est en partie « a cause » d’eux que je suis allée aux eurocks le samedi et je n’ai pas regretté!! ils ont une énergie et une classe qui font plaisir a voir!
    Par contre c’est faux de dire que seules les personnes située au « premier rang » connaissais les chansons car ce groupe commence a faire son chemin et a etre connu (au moin dans les allentours de Belfort)
    Enfin un groupe Francais qui ne fait pas de la chanson francaise, ou du rock Francais, mais du rock, du vrai!!
    en tous cas ca fait toujours plaisir de voir des articles parlant d’eux!!

  2. 2
    le Vendredi 8 juin 2007
    Anonyme a écrit :

    Qu’est ce qu’on est drole quand on est tout bourré…
    merci pour cet après midi au soleil!
    olive

  3. 3
    le Samedi 9 juin 2007
    kyra a écrit :

    Et qu’est-ce que ça fait du bien de vous lire !
    Merci.

  4. 4
    le Samedi 9 juin 2007
    Pascal a écrit :

    C’était vraiment cool de vous avoir rencontré…
    On était pas vraiment à jeun non plus…

    Vivement la suite !

  5. 5
    VIOLHAINE
    le Dimanche 10 juin 2007
    VIOLHAINE a écrit :

    Oui, merci à vous, on s’était bien marrés !!

Réagissez à cet article