Housse de Racket – Forty Love

par |
Ils ont créé le buzz de la rentrée avec leur single Oh Yeah . Avec un peu de retard, on s'intéresse au premier album de Housse de Racket, alias Victor et Pierre, intitulé Forty Love .

housseSoit un album concept qui relate l’histoire de deux champions de tennis : Vico Vix et Repi Rep « très bons côté cour mais très malheureux côté coeur », le tout sur fond d’une electro-pop survitaminée. Le résultat : un disque novateur et décalé que l’on savoure sans aucune modération.

Malgré leur look de vétérans des cours de terre battue, Housse de Racket tiennent leur nom de leur objectif premier : « racketter la house ». Car les influences du combo sont plus à chercher du côté des initiateurs de la French Touch, à savoir Daft Punk, Air ou encore Cassius, que dans les archives des premiers délires vocaux de Yannick Noah ! Malgré leur formation classique initiale, Victor et
Pierre voient en la vague electro l’opportunité rêvée pour s’épanouir musicalement. Fort de nombreux concerts, le duo acquiert rapidement une popularité grandissante et devient en moins de temps qu’il n’en faut pour enfiler son short une valeur montante à suivre de très près.

Produit par Renaud Letang et Gonzales, Forty Love offre une bonne dose de rigolade sans jamais tomber dans le ridicule pour autant. Les textes sont intelligemment ficelés et même si l’ensemble tient à un fil conducteur défini, chaque morceau raconte sa propre histoire et peut s’écouter individuellement. On aime les synthés rétros, les gros riffs acérés et la touche d’exotisme apportée par l’utilisation parsemée d’un franglish savamment étudié. So cute! Mais comment donc la belle Gwendoline fait-elle pour résister au charme qui émane de ces deux éphèbes?

Housse de Racket ou quand le kitsch devient hype! Quoi qu’il en soit, avec ce premier album, le duo impose son originalité sur le terrain de la pop sans commettre aucune faute grâce à l’alliance parfaite entre humour potache et savoir-faire musical très professionnel. Jeu, set et match !

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fraîchement débarquée dans la vie active après des études de communication, j'assouvis ma passion pour la musique en jouant les apprenties journalistes et en écumant les salles de concerts parisiennes à la recherche de nouvelles sensations ! Et même si ma guitare commence à prendre la poussière, un jour j'arriverais peut-être moi aussi à faire quelques chose de mes dix doigts.

3 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Lundi 19 janvier 2009
    Vincy a écrit :

    Je voulais justement me lancer dans la chronique CD de ce groupe, comme quoi on est pas mal sur la même longueur d’ondes chez Discordance !
    L’album tourne en boucle sur mon Ipod et j’avoue ne pas pouvoir me lasser de Oh Yeah ! :)
    Très chouette article soit dis en passant !

  2. 2
    Nicolas Brunet
    le Mardi 20 janvier 2009
    nico a écrit :

    Pour ceux qui auront la chance d’être à Nevers, Housse de Racket donne un concert au Café Charbon le 13/02.
    Avec un excellente première partie qui plus est : Blackpool, groupe électro rock.

    /nico

  3. 3
    le Jeudi 5 mars 2009
    Blacksteph a écrit :

    hello
    Pour tous ceux qui étaient au café Charbon le 13/02/2009 : les photos de BLACKPOOL.

    http://www.flickr.com/photos/evaedavier/3329878628/

    Stéphane

Réagissez à cet article