Harry Potter et le Prince de sang mêlé

par |
Pour ne pas être au courant de la sortie d'un nouvel Harry Potter (feue la série de bouquins ou presque feue la série de films), il faudrait tout simplement vivre coupé du monde. Nous n'allons donc pas vous faire de pitch (si besoin, Allociné fait ça très bien). Parce que, face à un monument mainstream comme cela, fatalement, tout le monde tend à avoir un avis.

hp_logo_image01Il y a Ceux-qui-ont-lu-les-livres et sont des fans inconditionnels. Il y a ceux qui ont lu les livres et sont quand même un peu impatients, ceux qui les ont lus mais sont sceptiques.
Enfin, parmi Ceux-qui-n’ont-pas-lu-les-livres on compte ceux qui sont quand même curieux et ceux qui s’en contrefichent.

Le problème étant que la seule catégorie susceptible d’être totalement satisfaite est certainement la première. Parce qu’elle passera un coup de baguette sur les imperfections, modifications et autres omissions. Sans vouloir sous-entendre que les bouquins sont d’une perfection absolue, nous nous permettrons cette affirmation audacieuse, oui, il vaut mieux lire les livres.

Ha, et il ne faudrait pas oublier ceux qui trouvent horripilantes les comparaisons entre les productions littéraires et cinématographiques. Mais à ceux-là, je répondrais « Comment faire autrement, quand on les a lus et qu’on a eu le temps de se construire tout un imaginaire, de s’attacher à certains éléments, bref, de se faire SON film » ?

1) Une intrigue a besoin de longueur pour se développer (et 2h32 de pellicule, non ça n’est pas suffisant)

Ne nous méprenons pas. Yates fait du joli boulot. Mais cela, sans jamais égaler la fluidité, l’humour, les frayeurs ni l’émotion de Rowling. Parce que certes, si elle n’a rien inventé et a beaucoup emprunté à différentes mythologies voire d’autres auteurs, il faut lui reconnaître un sacré sens du storytelling . Avec de la suite dans les idées, un enchaînement des événements presque parfait, et des aller-retours entre passé et présent qui prennent tout leur sens. Ce genre de livre, on sait que c’est idiot mais on dévore ça comme une part de brownie au chocolat. Avidement. Ici, tout semble un peu décousu. Et si le non-lecteur ne se rend sûrement compte de rien, le lecteur lui ne peut empêcher quelques frissons.

2) Oui, les détails comptent.

hp_logo_image03Jusqu’au troisième volet, Le Prisonnier d’Azkaban, il était encore possible de réaliser quelque chose de complet, et de fidèle. Voire fouillé.
A partir de La Coupe de Feu, il a fallu dire adieu à tout ce que vous aviez imaginé pendant vos heures de sieste à l’ombre avec vos amis de Hogwarts. Ici il faut donc oublier la vie quotidienne des élèves, les cours, Dobby & Kreattur (qui pourtant jouent un rôle primordial dans l’intrigue). Les manigances de Malfoy sont compréhensibles mais évasives, la boutique de Fred & George est là mais survolée, on nous gratifie de l’enterrement d’Aragog, comme pour nous faire oublier que tant de choses ont été négligées. Un mot : frustration.

3) Dans notre imagination au moins, les acteurs ne sur-jouent pas.

Pas même lors de leurs émois amoureux, qui sont à l’écran plus grand-guignolesques qu’attendrissants. On se croirait parfois dans Dawson, tant les ados en puissance se prennent la tête avec leurs hormones. Puis on a peur de la dérive vers Skins, quand on voit des apprentis sorciers se bécoter dans un coin sombre. Mais non, c’est juste que le choix a été fait de s’apesantir sur les amourettes plutôt que sur l’importance des souvenirs de Dumbledore. Et que les acteurs, si on comprenait qu’à 10 ans ils jouent relativement faux, à maintenant 20 ans, ça passe moins bien.
Bon sang, Emma Watson (Hermione), tes mimiques et tes yeux plissés sont la plupart du temps inutiles ! Enfin, Rupert Grint (Ron), tu as le mérite d’être un des rares à nous arracher un sourire, mais est-ce que ça t’oblige à jouer comme un personnage de film Disney ?

Si on ajoute à leur jeu pas du tout subtil celui des doubleurs, on crie au massacre. Et les oreilles ne seront en plus pas apaisées par la musique de John Williams, puisque celui-ci a été remplacé par Patrick Doyle, puis par Nicholas Hooper, anecdotiques.

4) Reste le plaisir des yeux.

hp_logo_image02Heureusement, il y a les décors sublimes, les effets visuels pas disgracieux, notamment le passage de la réalité aux souvenirs via la Pensine. On remerciera donc le directeur de la photo, Bruno Delbonnel (un Français ayant aussi travaillé sur Paris je t’aime ou Un long Dimanche de fiançailles).
Et puis il y a Snape, alias Rogue, alias Alan Rickman . Savoureux de fourberie et de grandiloquence dark.
Et enfin il y a Bellatrix Lestrange, alias Helena Bonham Carter, toute parfaite en Mangemort folle furieuse. On ne la voit que trop peu, mais sa seule présence au générique suffit à justifier le prix de la place de ciné.

Pas de fausse naïveté. Bien entendu, on ne peut pas retranscrire un pavé pareil texto, scène par scène. Bien sûr, chacun a sa vision de la chose et bien sûr on n’aurait pas fait mieux. C’est pourquoi on espère que le prochain volet, scindé en deux parties, saura donner son importance au dénouement d’une série qui aura redonné goût à la lecture à plein d’enfants, ados et plus grands.

Partager !

En savoir +

Harry Potter et le Prince de Sang Mêlé ( Harry Potter and the Half-Blood Prince ), de David Yates

Avec : Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson

2h32min

Film fantastique, aventure américain, britannique – 2009

http://www.harrypotter.fr/ » href= »http://www.harrypotter.fr/ »>Site officiel

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=116305.html » href= »http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=116305.html »>Fiche AlloCiné

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18852409&cfilm=116305.html » href= »http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18852409&cfilm=116305.html »>Bande-annonce

[Extrait
->http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18904542&cfilm=116305.html]

A propos de l'auteur

Image de : Miss Cinéma de Discordance et chroniqueuse hétéroclite since 2005. [Blog] [Twitter]

9 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Dimanche 26 juillet 2009
    Tanguy a écrit :

    Je trouve que le film est trop accès sur les amourete des personnages alors que dans le livre ce n’est qu’une infime partie. En gros il manque les batailles, que j’attendais avec impatience, et un effor des acteurs!!!!

  2. 2
    le Dimanche 26 juillet 2009
    maude a écrit :

    le meilleur Harry potter

  3. 3
    le Dimanche 26 juillet 2009
    Marge a écrit :

    Je plussoie à 100% !

    Je fais partie de la catégorie Ceux-Qui-Ont-Lu-Le-Livre mais qui étaient sceptiques (bien qu’un tantinet impatiente).
    J’ai bien évidemment été déçue…

    En tant normal, j’ai tendance à apprécier les films ou séries portant sur des « amourettes » d’ados (j’ai regardé Dawson puis plus tard Les frères Scott), mais seulement quand je décide d’aller en voir un!
    Quand je vais voir un Harry Potter, j’attends de lui qu’il me fasse entrer dans un univers magique le temps de la séance, qu’il m’émerveille…

    Le tome 6 est plus noir que les autres, le film 6 est un concentré hormonal. Une logique? Où ça?
    D’accord, on ne peut pas retranscrire exactement le livre, mais on peut peut-être garder son esprit, son ambiance?! Même la scène du ‘Sectum Sempra’ est édulcorée!!

    J’irai voir le 7 (et 7 bis) car je suis une indécrottable masochiste apparemment, mais aussi pour voir comment Harry va se dépatouiller pour trouver des Horcruxes dont il ne sait rien puisque les scénaristes ont oublié qu’il s’agissait de l’intrigue principale à développer…

  4. 4
    le Dimanche 26 juillet 2009
    Nat a écrit :

    je trouve que dans le film (je n’ai pas lue le livre) la fin se termine assez mal.Beaucoup de gens disent que c’est le dernier de la série en film mais moi je dit une fin comme ça sans suite.. pas possible.

  5. 5
    le Dimanche 26 juillet 2009
    Marge a écrit :

    > Nat : je ne sais pas d’où tu tiens qu’il n’y aura pas d’autres films, mais c’est faux!

    Le dernier tome de la saga sera adaptée avec deux films – un petit tour sur allocine et tu auras la confirmation ;)

  6. 6
    le Dimanche 26 juillet 2009
    Virgile a écrit :

    En tant que membre du clan des Ceux-qui-ont-lu-le-livre, j’ai trouvé qu’on avait dans le film ce qu’on n’avait pas aimé dans le livre: les hormones qui pétillent sur fond d’intrigue en berne. Par ce que bon, le livre n’a pas trop d’action… dommage que la seule scène qui en est, la géniale bataille finale, soit complètement zappée dans le film…

  7. 7
    le Mardi 28 juillet 2009
    Alexia a écrit :

    Bonjour,
    Ayant également lu tous les livres, et relu à l’occasion le 6 pour me remémorer les détails avant de voir le film, je suis bien entendue très déçue… Je suis allée le voir hier soir, espérant retrouver toute l’intrigue l’action de la dernière scène, les explications de Dumbledore et aussi les petits retours en arrière expliquant les origines de Voldemort… eh bien rien n’est apparu malheureusement. Comme le disent beaucoup d’entre vous, le film a été basé sur les amourettes d’ado et… rien d’autre. En effet, les scènes ont été baclées, les explications permettant à Harry de continuer sa quête dans le 7 ne sont pas présentes et ils ont même été capables d’ajouter une scène qui ne sert à rien (celle du terrier) qui n’existe même pas dans le livre. Je pense que 2 films auraient été tout à fait faisables avec le n°6. Les fans ne sont même pas respectés et la production se fait de l’argent sur leur dos.

  8. 8
    le Vendredi 31 juillet 2009
    Eymeric a écrit :

    Je plussoie pour Helena Bonham Carter, une actrice qui fait toujours un plaisir immense à voir sur un écran tant elle joue bien les détraquées.

  9. 9
    le Vendredi 7 août 2009
    Marion a écrit :

    En tant qu’admiratrice des oeuvres de J.K Rowling , je ne peux que déplorer le manque de détails et la partie manquante de l’enterrement ; peut être nous a t-il ajouté une scène suplémentaire , bien qu’inutile , pour compenser notre frustration ? Tout ça pour dire que les films sont en déclain depuis  » La coupe de feu » et j’espere vraiment que le réalisateur prochain ne nous baclera pas la dernière adaptation !
    Autre remarque : Tonks et Lupin , c’est une blague? Ils ne se mettent pas aussi façilement que ça !
    Comme l’a fait remarquer Alexia , les fans ne sont même pas respectés , c’est limite du foutage de gueule .

    Cela ne m’étonne même pas qu’ils fassent 2 parties dans le prochain films : il manque tellement d’éléments que je me demande comment la production va rattraper son coups !

Réagissez à cet article