Frustration – Too many questions

par Arno Mothra|
Sorti en début d'année, Relax, premier album des hexagonaux Frustration, possède tout de la bombe punk-électro par excellence : rythmes imparables, sons transcendants, mélodies accrocheuses, ambiances glaciales, violence brute. Une pléthore d'expérimentations riches, en alerte, dignes des meilleurs groupes allemands.

Plus doux que le titre Faster fraîchement mis en clip, découvrez Too many questions, véritable explosion sonore, décousue, angoissante, dont le texte réussit à nous faire glisser dans un dédale de sensations noires en tournant sur une simple phrase, répétée en boucle. L’intro bordélique vous fera sûrement croire que vous vous êtes fondu contre votre gré dans un tableau de Dali, laissé à l’abandon, dans un vacarme de cellules mortes.

Un véritable plaisir pour les oreilles, une véritable torture pour le cortex, et notre santé mentale. Mais comme le chantait Sindrome, « Y a pas de mal à se détruire. » Alors détruisez-vous, et savourez les ruines !

Frustration, Too many questions extrait de « Relax »

Myspace : http://www.myspace.com/_frustration

Partager !

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article