Fortune – Staring at the ice melt

par |
Cette chronique était sensée parler de « Fortuna » (feat. Asia Argento), et donc traiter d'une électro quelque peu minimaliste et un peu dark... Mais en ouvrant le CD, l'impensable erreur était flagrante. A une lettre près, c'est un univers tout à fait différent qui se dévoile. Comme quoi, les méprises peuvent parfois mener à de bien chouettes découvertes !

Image de Fortune - Staring at the Ice melt Même si on n’a jamais cru aux tubes de l’été et aux autres idioties formatées du même genre, on doit reconnaître malgré tout qu’il y a des musiques qui sentent bon la fin du printemps.
Et quand un album, intitulé « Staring at the Ice melt » commence avec un morceau appelé « Under the sun », que dire ? Que faire ?

On se tait, on sourit et on profite, sans plus trop se poser de questions.
Car cet album est un bonheur d’easy-listening. Parfait à écouter dans vos road trips vers des destinations plus clémentes !

L’énergie que Fortune dégage est tout à fait communicative, qu’ils basculent du côté vaporeux de la force (Highway – Part 1), du côté électro de la pop (Bully), ou du côté musique de club (At night)…

L’idée n’est pas de les classer, mais vraiment d’écouter l’album dans son intégralité pour explorer leurs délicates, fines facettes. Très légèrement, juste de quoi vous rentre pompette, Fortune distille synthés, guitares et batterie dansante.
On pense parfois à Primal Scream, parfois à MGMT, mais ils restent toujours eux-mêmes.

Ils n’ont également pas grand chose à envier la scène pop-rock française, qu’ils remixent : Axe Riverboy, Phoenix et Pony Pony Run Run se retrouvent tous trois sur une remix collection du groupe, disponible au téléchargement. Et pourtant, eux citent également des références beaucoup plus anciennes, comme Roxy Music, The Zombies et même The Cars, dont ils font de « Since you’re gone » une reprise bien sautillante. Vous connaissiez, vous ? Ecoutez et apprenez.

Écoutez ce que cette voix lascive et prétentieuse juste ce qu’il faut a à vous dire.
Regardez, sur leur blog, les images fabuleuses que ces gars rapportent de leurs lieux de concert.
Et allez donc les entendre en live, histoire de faire sortir leur électro-pop d’enceintes d’une autre dimension que celles de votre salon !

Teaser de l’album

Partager !

En savoir +

Site : http://www.f-o-r-t-u-n-e.com
Blog : http://shadowsfortune.blogspot.com
Facebook : http://www.facebook.com/fortuneband?ref=ts
Twitter : http://twitter.com/lovefortune

Tournée :
15-06-2010 : BÂLE (sw) – Art Basel
21-06-2010 : AIX EN PROVENCE – Fête de la Musique / plateau FNAC
24-06-2010 : PARIS – Social Club / Offf Festival (avec Breakbot, Jupiter)
02-07-2010 : CALVI – Calvi on the Rock (+ The Very Best, Chateau Marmont, Holy Ghost)
09-07-2010 : ST BRIEUC – Les Nocturnes
17-07-2010 : CARHAIX – Vieilles Charrues (avec Sexy Sushi, Boys Noize…)

A propos de l'auteur

Image de : Miss Cinéma de Discordance et chroniqueuse hétéroclite since 2005. [Blog] [Twitter]

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    Baptiste
    le Mercredi 16 juin 2010
    Baptiste a écrit :

    Bon album qui m’a beaucoup étonné par la diversité des morceaux! On a envie de danser mais on a surtout envie de le réécouter, dans tous ses recoins.
    Ils m’ont un peu fait penser à Two door cinema club, dans l’immédiateté apparente de leur musique. Par contre je les ai trouvé plus mature que les irlandais.

Réagissez à cet article