Fontcuberta : l’imagination, ce n’est pas le mensonge

par |
Pour bien saisir l’effet de l’exposition Camouflages de Fontcuberta à la MEP, il faudrait raconter une histoire à chaque visiteur, à la fois différente et complètement aberrante.

fontcuberta camouflages

herbarium”, 1984 © Joan Fontcuberta

Afin de vous préparer correctement à cette visite, voici donc un florilège de nano-chroniques diverses et variées inspirées par la notion de camouflage. Attention, la (ou les) description(s) la (les) plus convenable(s) de l’exposition se cache(nt) peut-être entre ces lignes.

Média

À travers divers média comme la sculpture ou la photographie, l’auteur et photographe Fontcuberta développe l’univers de chacun de ses divers romans, entrainant le visiteur par delà le fil de la fiction.

Art

Grand fanatique d’Art mais artiste jamais satisfait, Fontcuberta se réapproprie les plus grands chefs-d’œuvres par la photographie en poussant le vice jusqu’à aller s’intégrer lui-même dans chacune de ces œuvres.

Désinformation

Élevé dans l’Espagne Franquiste, Fontcuberta a été pendant des années un journaliste spécialisé dans la désinformation. Aujourd’hui, il revient sur ses plus grandes inventions et se livre enfin, entièrement à nu.

Supercheries

Cryptozoologiste émérite, Fontcuberta lève le voile sur les supercheries et diverses affaires étouffées par la science et révèle enfin au public de la MEP la vérité à l’aide d’un documentaire à la fois riche et puissant.

Vérité

Sur le crépuscule d’une Espagne Franquiste, Fontcuberta se joue du poncif selon lequel l’art photographique est père de toute vérité et livre un travail complexe, peut-être un peu difficile d’accès, mais à tout le moins surprenant. Une rétrospective exhaustive qui instille en permanence chez le spectateur un doute rafraichissant.

Sexe faible

Femme qui se cache sous un nom d’emprunt, Fontcuberta exploite divers sujets, de la religion à la science, pour y replacer le sens du féminin et la mystique ayant de toujours entouré « le sexe faible ».

Réel

Scientifique espagnol de renom, Fontcuberta présente au travers de ses nombreuses recherches, sa passion cachée pour les collections et questionne à la fois le rapport du quantitatif vis-à-vis du qualitatif, mais également l’obsession et la quête du réel.

Divin

Ancien ecclésiaste, Fontcuberta s’est en laissant les ordres, intéressé à la présence tantôt discrète, tantôt éclatante du divin dans ses nombreuses créations. Il présente pour la première fois son travail photographique et plastique, comme une nouvelle profession de foi.

Partager !

En savoir +

Joan FontcubertaCamouflages à la Maison Européenne de la Photographie
Jusqu’au 16 Mars 2014
5/7 Rue de Fourcy – 75004 Paris
Entrée tarif plein : 8€

A propos de l'auteur

Image de : Mélissandre L. est une touche à tout, et c'est sous prétexte de s'essayer à tous les genres littéraires (romans pour enfants, nouvelles pour adultes, SF, chansons voire recettes de cuisine et plus encore) qu'elle se crée des avatars à tour de bras. En ce moment, elle se passionne pour la cuisine vegan et le crowdfunding, elle ne désespère pas de relier un jour les deux. Profile Facebook panoptique : http://www.facebook.com/Mlle.MelissandreL / Envie de participer à son dernier projet ? http://www.kisskissbankbank.com/marmelade

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article