FM Belfast – Lotus

par |
Le coup de cœur Islandais de la semaine...

Ça fait déjà un moment que les morceaux de FM Belfast se paient tour à tour la vedette sur ma page myspace. Véritable coup de foudre, dès les premières notes de Tropical, pour leurs mélodies électro bricolées, pour les voix délicieusement désabusées, mais aussi leurs reprises, très personnelles.

Justement, il y a déjà quelques mois maintenant, ils ont joué au feu Sirkus (http://fr.youtube.com/watch?v=G-x7SxVjGzE) leur morceau LOTUS, étonnante reprise d’un standard… Je vous laisse deviner.

Leur talent indéniable pour les loops et autres gimmicks pourra en rebuter plus d’un. Mais ne jugez pas trop vite, et n’hésitez surtout pas à faire un tour sur leur myspace ! http://www.myspace.com/fmbelfast

À visiter aussi : http://www.fmbelfast.com

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Miss Cinéma de Discordance et chroniqueuse hétéroclite since 2005. [Blog] [Twitter]

13 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    Yves Tradoff
    le Jeudi 29 mai 2008
    Yves a écrit :

    Je trouve ça franchement monotone. Les FM ont trouvé un plan qu’ils font tourner en boucle. Mais le pire, c’est quand même le son de la caisse claire!

  2. 2
    le Jeudi 29 mai 2008
    VIOLHAINE a écrit :

    Haha, je m’en doutais bien. Le pire c’est que je reconnais que ça tourne en boucle mais que je ne peux pas m’empêcher d’admirer le culot d’une telle reprise. Et j’aime beaucoup l’esprit. On dirait qu’ils haussent les épaules, te regardent d’un air désabusé et se targuent d’un « SO what? »

    :)
    As-tu regardé la vidéo ?

  3. 3
    Pascal
    le Jeudi 29 mai 2008
    Pascal a écrit :

    Pas mal en fin de compte. Plaisant, ce petit côté dandy désabusé au look assez improbable…

  4. 4
    VIOLHAINE
    le Vendredi 30 mai 2008
    VIOLHAINE a écrit :

    « en fin de compte ».

    ;)

    Je pourrais mal le prendre, mais non. En fait ça me fait plaisir =o))

  5. 5
    le Vendredi 30 mai 2008
    Julia a écrit :

    Très personnelle la reprise, en effet ;)
    Moi je trouve ça drôle, le décalage entre les paroles hard rock et la petite ritournelle

  6. 6
    VIOLHAINE
    le Vendredi 30 mai 2008
    VIOLHAINE a écrit :

    Moi je trouve ça drôle, le décalage entre les paroles hard rock et la petite ritournelle

    OH OUI ! Surtout le « Fuck you » !! :)

    Merci du commentaire, Julia !

  7. 7
    Stedim
    le Samedi 31 mai 2008
    Stedim a écrit :

    M**de ! Je suis passé à côté. J’ai trouvé ça chiant et répétitif. Je n’ai pas reconnu la reprise. Je crois que j’ai besoin d’une fiche de lecture.

  8. 8
    Pascal
    le Samedi 31 mai 2008
    Pascal a écrit :

    Some of those that work forces, are the same that burn crosses

    Fuck you I won’t do what you tell me…
    Fuck you I won’t do what you tell me…

  9. 9
    Stedim
    le Samedi 31 mai 2008
    Stedim a écrit :

    Ah oui, ok, gracias Pascal ! :)

  10. 10
    Yves Tradoff
    le Samedi 31 mai 2008
    Yves a écrit :

    Honte à moi, je n’avais même pas grillé « Killing in the name of ». J’aime assez les groupes qui reprennent des titres qui n’ont aucun rapport avec leur style d’origine donc je revois mon jugement à la hausse. Bon après, je trouve ça toujours un peu monotone.

  11. 11
    Stedim
    le Samedi 31 mai 2008
    Stedim a écrit :

    Yves, dans ce cas, si ce n’est pas déjà fait, intéresse-toi à « la musique de Paris Dernière » (4 compil’s à ce jour – par B.Ardisson). Dans le genre « je reprends des titres totalement à l’opposé de mon style et ça le fait », je n’ai pas encore trouvé mieux.

  12. 12
    le Lundi 2 juin 2008
    Arno Mothra a écrit :

    Stedim, il s’agit bien des compils avec un titre de LTNO non? LTNO excellent groupe s’il faut le préciser !

  13. 13
    Stedim
    le Lundi 2 juin 2008
    Stedim a écrit :

    Effectivement, Arno, il s’agit bien de ces compils. Sur la compil n°3 (la spéciale Rock – de couleur noire – ces compils ont toutes un packaging similaire qui varie simplement sur la couleur : bleu, rouge, noir, blanc), LTNO était présent avec une reprise formidable de « Boys » (Sabrina).

    Béatrice Ardisson fait vraiment un travail remarquable de recherche de « reprises décalées ». Il n’y a quasiment que des perles sur ces CD !

Réagissez à cet article