Flip Books: Rennes se tourne les pouces…

par |
Œuvre d’art, objet publicitaire, moyen de propagande, le flip book se décline sous de multiples facettes que ce premier festival français se propose d’explorer.

flipbook_1Si le mot flip book ne vous évoque rien, l’appellation française risque de vous effrayer encore davantage. Le folioscope (ou cinéma de poche) est un petit livre composé d’une succession d’images qui, une fois feuilleté, crée une séquence animée.

Véritable trait d’union entre le livre et le cinéma, le flip book s’est surtout développé entre la fin de XIXème siècle et le début XXème au côté d’autres objets utilisant les illusions d’optique et la persistance rétinienne, mais avec un certain avantage : il est simple à fabriquer et ne nécessite que dix doigts pour fonctionner !

Depuis, les flip-books ont servi à de multiples usages. Promotions de films (récemment pour Spider Man ou Matrix ), hommages sportifs, érotisme, actualités ou publicités se feuillètent à volonté. Pourtant, cet objet singulier reste méconnu.

Il était temps de s’y intéresser au travers de ce premier festival français (après celui de Dusseldorf en 2005) organisé par l’Endroit, une plate-forme rennaise d’édition d’artistes contemporains.

Le parcours commence ce samedi 20 janvier à la MJC du Grand Cordel avec un concours international de flip books ouvert à tous, artistes comme néophytes, l’inscription en ligne étant possible jusqu’au 22 mars.

La salle est plongée dans l’obscurité et des cubes lumineux ouvrent leurs fenêtres sur des flips books de tous horizons, la collection étant destinée à s’agrandir jusqu’à la fin du festival.

L’avantage de cette exposition est la possibilité de manipuler les flip books à volonté et donc d’apprécier leur diversité.

Toutefois, la principale attraction reste la découverte de l’impressionnante collection de l’historien, auteur et éditeur Pascal Fouché, qu’il ne sera possible de voir dans son intégralité qu’à partir du 24 février à l’Orangerie du Thabor. En attendant, une partie de la collection rejoint l’exposition Artistes du flip, soit 500 flip books d’artistes tels que Andy Warhol ou Yoko Ono qui se sont emparés de ses multiples possibilités pour en faire un objet d’art à part entière.

A côté des expositions, de nombreux évènements auront lieu autour du flip book : ciné-concerts, projections, conférences et rencontres avec les artistes.

Une programmation variée pour un festival original !

Partager !

En savoir +

Site de Pascal Fouché: http://www.flipbook.info/‘>http://www.flipbook.info/

Le site officiel de l’expo: http://www.flipbooks2007.com/‘>http://www.flipbooks2007.com/

Comment faire son flip book en 2 minutes 43 par Charlie Mars: http://charlie-mars.com/shower8.mov‘>http://charlie-mars.com/shower8.mov

A propos de l'auteur

Image de : Depuis 2004, Julia parcourt les festivals et les salles de concerts en quête de sensations musicales fortes et affiche un net penchant pour la scène indépendante montréalaise, le folk, l'électro et le rock. Malgré une enfance biberonnée à la culture populaire des années 90, sa bibliothèque ITunes n'affiche presque rien entre 1985 et 2000. Repêchée trois fois par le vote du public, Julia anime désormais la rubrique Musique avec Pascal et Laura. "Discordance m'a sauvée". Mon blog / Twitter

2 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Mardi 30 janvier 2007
    Kouka Nicoya a écrit :

    Folioscope, pré-cinéma. C’est un sujet très intéressant! Tiens ça me donne envie d’essayer sur les rebors d’un vieux carnet écorné.

  2. 2
    VIOLHAINE
    le Mardi 6 février 2007
    VIOLHAINE a écrit :

    Quel festival original !
    Excellent.

Réagissez à cet article