Enter Shikari @ La Cigale | 25.01.2013

par |
Petite description pour ceux qui ne connaitraient pas les Anglais d'Enter Shikari : formée en 2003, le groupe s'est rapidement érigé en précurseur de la vague electro-post hardcore.

Dès ses débuts, le groupe n’a cessé faire parler de lui, notamment pour avoir fait salle comble au London Astoria, en 2006, devenant ainsi l’un des premiers gros succès émanant de la vague MySpace.

Aujourd’hui c’est fort de leurs 3 albums studio, et après être passés dans des salles comme la Maroquinerie ou le Glazart, que nos Anglais étaient de retour en France pour une date à la Cigale.

Enter Shikari - 002

C’est sur l’intro System… issue de « A Flash Flood Of Colors » que le show commence, enchainant sur le titre …Meltdown.

Le public semble principalement composé de fans, tellement celui-ci semble survolté. Les « it’s not to late » se font rapidement entendre en écho à la voix de Rou Reynolds, celui-ci donnant grâce à son énergie et sa voix une bonne dose de punch à toute la fosse. Celle-ci se scindant d’ailleurs très spontanément en deux, laissant place aux adeptes des circles pits.

Et pour cause, s’il y avait un concert du groupe à ne pas louper, c’était bien celui-ci. Le combo n’a oublié aucun de ses incontournables, tels Solidarity, Juggernauts issus du second album, Arguing with Thermometers ou Constellations du dernier album, mais également des titres plus anciens tels « Return to Energiser » , « Mothership » ou « Sorry You’re not a Winner« , toutes trois issues du 1er album.

Le son est massif et nettement plus puissant que sur disque. En grande forme ce soir, c’est tour à tour que Rou Reynolds et Liam Rory se jetteront dans le public.

1h20 de headbanging plus tard, le constat est sans appel : Enter shikari a retourné Paris.

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Photographe et chroniqueur, parfois ! www.philippeabdou.fr

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article