Ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d’amour

par |
Julien Doré fait ses début dans la comédie romantique Ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d'amour, et cela avec brio.

Image de Ensemble, nous allons vivre... Entre Dorothée et Nicolas, c’est le coup de foudre. Ensemble, ils vont vivre une très, très grande histoire d’amour… Ils en sont sûrs. Mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille, et par des trahisons et des mensonges, les deux tourtereaux sont amenés à vivre leur passion en silence parfois, à vivre un amour tourmenté. Pour le meilleur et pour le pire…

Lorsque le film de Pascal Thomas commence par ces défiles folklorique, on se dit que nous n’avons déjà par à faire avec une comédie classique. La suite semble se confirmer même si son film fait preuve de quelques irrégularités. Volontairement naïf et à l’eau de rose, l’histoire de Dorothée et Nicolas a tout du coup de foudre, puis d’une relation amoureuse parfait. Et la réalisation nous montre cela avec perfection. Les couleurs sont vives et entraînantes lorsqu’il s’agit de montrer la beauté de cette relation, puis elles deviennent plus sombres et significatives quand la tourmente s’installe.

Pour apprécier cette comédie, il est clair qu’il ne faut pas se fier à ce que la comédie française nous offre actuellement. On se retrouve face à une pièce de théâtre grandeur nature, où les deux acteurs montent en puissance pour offrir des prestations qui ont du sens. Oui finalement, cette histoire peut paraître optimiste, heureuse, jouissive presque parfois, puisqu’on se rend vite compte qu’on s’attache à ces deux personnages et que, bien malgré lui, le spectateur est entré dans cette histoire d’amour un peu folle, voire complètement décalée avec ce que la réalité peut nous offrir. Entre tradition et modernité, ce long métrage rallie une vision old school du cinéma, avec la modernité d’aujourd’hui.

Image de Ensemble, nous allons  vivre... Il faut dire que Pascal Thomas est un cinéaste prolifique, qui connaît son métier, de Pleure pas la bouche pleine (1973) au Grand appartement (2006) en passant par Les Maris, les femmes, les amants (1989). Tout un symbole: en 1972, dans Les Zozos, il voulait «montrer que les gens heureux ont une histoire et que le bonheur se raconte». 38 années plus tard, il nous le montre encore…

Julien Doré donne donc la réplique à Marine Hands et tous deux arrivent à convaincre sans difficulté, s’inscrivant à la perfection dans ce film folklorique. C’est une première pour le chanteur, qui retrouve ici un esprit si éloigné de ses textes et de sa musique, où il peut évoluer en liberté. Marine Hands est quant à elle une habituée des bons rôles, comme dans Ne le dis à personne, ou encore dans Lady Chatterley. Avec son compagnon de film, elle défie le genre avec humour et pas mal de talent.

Ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d’amour peut apparaître comme une comédie romantique folklorique et vive, renouant à la fois avec le genre traditionnel et la modernité. Un bon moment à passer donc, à condition d’accrocher à ce spécimen que l’on ne croise pas souvent au cinéma.

Partager !

En savoir +

Ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d’amour, de Pascal Thomas
Avec Julien Doré, Marina Hands, Guillaume Gallienne
Dans les salles depuis le 7 avril 2010
Comédie française, 2009
Distributé par Rezo Films

Site officiel
Imdb | Allociné

Bande-Annonce :

A propos de l'auteur

Image de : Christopher (ou Cine-emotions dans le sévère monde de la critique), encore étudiant en Histoire Culturelle et Sociale, prépare actuellement son mémoire sur le rock britannique. D'ailleurs il est un amateur de musique rock, le genre qui envoie et qui en même touche au plus profond, de Muse à Marilyn Manson en passant par Radiohead et bien d'autres. Son dada : le rock britannique dans toute sa splendeur. Sinon, Chris est aussi (et surtout) un amoureux du cinéma (du drame au film d'horreur en passant par le film historique), qui tente d'exposer son avis à travers ses critiques qu'il espère pertinentes. Son rêve : devenir journaliste, et si possible dans les deux domaines qu'il vient de citer. Sinon, Chris est aussi un amoureux de la vie, et il aime quand la curiosité vient frapper à sa porte. Il se fait actuellement les dents (ou les doigts) sur Discordance et sur son blog.

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article