Enfermés Dehors

par baboon666|
Un nouveau film de (et avec) Dupontel, cela ne se loupe pas ! Tout simplement fan absolu de "Bernie", son premier long-métrage sous acide et complètement barré, je piétinais d'impatience à l'annonce de la sortie de sa nouvelle comédie.

enfermesMais qu’apprends-je ? Dupontel vient en personne présenter son film au cinéma le Colisée de Colmar ? On fonce ! Et voilà donc que 4 motivés se tapent plus de 70 bornes pour aller au ciné. Arrivés sur place, nous faisons face à l’antipathie notoire du personnel de ce cinéma (un grand moment je vous assure) avant de s’installer avec quelques 200 autres personnes dans la salle de projection.

Une fois le film lancé, nous sommes embarqués pour une heure et demie de rires continus. En effet, propulsés à 100 à l’heure, les acteurs et le réalisateur n’en finissent pas de nous étonner par leur énergie inépuisable. Comédie plus orientée grand public que ses précédentes oeuvres, Enfermés dehors n’en est pas moins un très grand film de Dupontel (le meilleur ?).

Le pitch de base : un clodo (appelons les choses par leur nom) entre en possession d’un uniforme de flic et voit sa vie changée par l’heureuse découverte. S’en suit, un déferlement de gags hilarants souvent proches des cartoons les plus déjantés, mis au service d’une dénociation sous-jacente du système capitaliste. Le rire prime toujours sur le reste et on passe un moment inoubliable plié en deux et soumis à la douce torture des crispements abdominaux en résultant.

Dupontel n’en fini plus de déformer son visage et d’inventer des mimiques qui font partie intégrante de son jeu d’acteur. Il est, selon moi, le plus grand acteur comique actuel, doublé d’un réalisateur définitivement différent à la personnalité exceptionnellement sympathique. Ce n’est pas un hasard si ses amis sont Gaspar Noé, Jan Kounen, Jean-Pierre Jeunet et Terry Gilliam ; on a connu pire comme relations.

Alors foncez voir cette perle de comédie ! Française en sus….

Partager !

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article