Empyr – The Peaceful Riot

par Domino|
À l'annonce de ce All Star Band à la française, toutes les inquiétudes étaient permises et il était à craindre que cet album ne fasse qu’empirer l’état de notre scène rock.

empyr Empyr est un groupe au line-up qui intrigue. Au chant Benoit Poher, ancien mielleux de Kyo, accompagné à sa droite de son comparse Florian Dubos à la guitare. À sa droite également: Fred Duquesne, échappé de Watcha qui assure la deuxième guitare. À sa gauche, Benoît Julliard, un survivant de l’explosion de Pleymo . Derrière eux, Jocelyn Moze, dont le meilleur choix de carrière fut sûrement de quitter Vegastar .

Un quintet issu de groupes qui ont été loin de faire l’unanimité parmi les fans de rock. Moi le premier.

Mais dès l’écoute des deux premiers titres publiés sur leur Myspace, tous les doutes se sont envolés comme par magie. Le choc !

Water Lili avait ce quelque chose de magique et irréel qui rappelle furieusement A Perfect Circle et New Day avait déjà tout du tube. Pas forcément révolutionnaire, mais si évident.

Joie, excitation et craintes étaient donc mélangées lorsque leur premier album fut enfin là. Une pochette très pacifiste-écolo en guise de mise en bouche. Rien de mieux que de faire un tour dans la nature pour prendre la
pleine mesure de la galette.

Dès la première piste ( God Is My Lover ) le ton est donné. Montée en puissance, chant en anglais parfaitement maîtrisé, production léchée, refrain imparable et des guitares qui portent la voix vers des hauteurs inattendues. Légèreté et puissance. Le cercle parfait n’est décidément pas loin.

Le reste du CD est à l’avenant, oscillant en permanence entre puissance, mélancolie et nuances. Le groupe se fait plaisir et en profite pour enchaîner les titres comme autant de pépites lumineuses porteuses d’espoir ( Tonight ) et qui dégagent une énergie communicative à l’instar de l’éblouissant Join Us . Une basse qui roule, des guitares cristallines qui s’entremêlent, une intensité qui se prépare et des déflagrations sonores aux sonorités heavy qui accompagnent les cris de Benoît. Le plaisir est à son maximum et amplifié par une fin dantesque à vous faire frissonner de bonheur.

Ce premier album est un voyage grisant et surprenant qui n’a absolument aucun défaut. Cinq personnalités si différentes et en osmose parfaite du début à la fin. On est ici à mille lieux de leurs travaux précédents. Il serait d’ailleurs dommage de passer à côté sur de simples préjugés. Il y a bien plus que du Kyo, du Pleymo et du Watcha à découvrir ici. C’est un nouvel empire musical qui se construit et qui ne demande qu’à être
apprécié.

Partager !

39 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    VIOLHAINE
    le Mardi 27 mai 2008
    VIOLHAINE a écrit :

    Seuls bémols (et j’en reviens pas de dire « seuls »!) :
    - l’accent, qui m’irrite parfois les oreilles (mais peut-être ai-je de la m**de dedans ou suis-je trop perfectionniste)
    - les morceaux plus calmes comme « Birth », qui rappellent trop qui-vous-savez à mon goût.

    A part ça, c’est une bonne surprise !!
    Et j’ai beaucoup aimé cette chronique.

  2. 2
    le Mardi 27 mai 2008
    Anonyme a écrit :

    Oui j’avoue que la, après réécoute, j’ai l’impression que l’accent est spécial aussi.
    Serait on donc deux a avoir de la m**de dans les oreilles? lol

    Content que t’ai aimé la chronique, merci beaucoup mademoiselle

  3. 3
    le Mardi 27 mai 2008
    Domino a écrit :

    Zut..le Courageux Anonyme c’était moi désolé

  4. 4
    le Mardi 27 mai 2008
    Arno Mothra a écrit :

    Allez hop, une autre couche pour les prépubères !

    Après Kyo (summum de la nullité, d’une médiocrité saupoudrée de prétention déloyale), Vegastar, Tokio Hotel et Pleymo, il faut encore qu’on vienne nous vendre de la daube pour ados mal lunés.
    C’est quand même affolant, les jeunes ne peuvent pas s’intéresser aux vrais groupes de rock? Je me souviens qu’il y a quinze ans, les jeunes écoutaient du Nirvana, The Pixies, des vrais groupes qui existent encore chez beaucoup d’entre nous. J’en ai marre de ce marketing pitoyable pour vendre de la musique mièvre et vide.

    Ceci dit, Benoit Poher a raison de chanter en anglais: on comprend moins rapidement ses conneries.

    Pour ta chronique, j’en dirai rien.
    Sauf au niveau des préjugés, parce que lorsque l’on ne supporte pas ce genre de trucs, on vient toujours remettre ça sur le coup du « non mais ce n’est pas que du groupe à la con pour NRJ ». On nous assomme assez les tympans avec ces horreurs pour savoir en parler sans préjugés il me semble… :) )
    Et sauf pour la fin. « Nouvel empire musical »… non non et NON ! Ce genre de vide pseudo ricain n’a rien d’une nouveauté.

    Je sens que cet été va sonner une énième « American Pie » chez les boutonneux. Tant pis.

  5. 5
    le Mardi 27 mai 2008
    Huey a écrit :

    Juste pour ceux qui critiquent, prené une guitare et essayé d’en faire autant après on véra !

  6. 6
    le Mardi 27 mai 2008
    Arno Mothra a écrit :

    Désolé, en guitare je joue du Pink Floyd et Joy Division (que tu ne dois pas connaitre évidemment). Essaye, tu verras la différence.
    En plus je ne vois absolument pas le rapport.

    En attendant, prends un dictionnaire… :) Quoique… finalement tu me donnes raison. Tu dois avoir 15 piges maxi.
    Et avec un raisonnement aussi con, on ne critique plus rien; tiens, arrêtons de remettre en cause le fascisme Coréen, nous on ne gouverne pas, alors on ne connait rien.

    Et bla bla bla…

  7. 7
    le Mardi 27 mai 2008
    Dahlia a écrit :

    « All Star Band » Raaah dire qu’aux USA quand ils font des all star band (ou supergroupe? je crois qu’on peut dire les deux) ça donne Pigface… Ca a quand même une autre gueule.

    Bon maintenant je vais écouter le MySpace, mais de base, je pars avec un a priori aussi négatif que Domino au départ…

  8. 8
    Pascal
    le Mardi 27 mai 2008
    Pascal a écrit :

    « C’est quand même affolant, les jeunes ne peuvent pas s’intéresser aux vrais groupes de rock ? »

    Quand j’avais 15 ans et que Nirvana cartonnait avec Nevermind, j’ai très souvent entendu ce même genre d’arguments dans la bouche de « fans » de groupes tels que les Gun’s ou Metallica: Musique facile, commercial, trois accords, son pourri, et qui ne peut plaire qu’à de jeunes adolescents dépressifs se faisant martyriser à la récré…

    Depuis, Nirvana est entré dans la légende et je reste persuadé que l’âge ne fait rien à l’affaire.

    Bon après quand je lis Kyo, Pleymo et Vegastar, j’ai effectivement de gros aprioris. Vais aller faire un tour pour écouter cela…

  9. 9
    le Mardi 27 mai 2008
    Dahlia a écrit :

    Bienvenue au club Pascal ;) J’ai écouté les deux morceaux. Je ne peux pas dire que ce type de rock soit ma musique de prédilection, mais dans le genre c’est plutôt bien fichu et efficace. Pas révolutionnaire mais assez bien ficelé. Après ils partent quand même avec de gros handicaps sur le plan médiatique avec des antécédants pareils, ils vont devoir ramer plus que les autres pour montrer ce qu’ils valent. Enfin ramer, on se comprend.

  10. 10
    Stedim
    le Mardi 27 mai 2008
    Stedim a écrit :

    Je fais mon mea culpa : quand Nirvana est apparu, moi, j’étais un jeune zicos hyper-actif et je me souviens très bien que ça m’écoeurait particulièrement qu’on porte ainsi aux nues ces 3 mecs pas foutus de faire plus de 3 accords crades. Je ne leurs reconnaissais que l’énergie. Maintenant, je ne suis toujours pas fan mais je leurs reconnais bien du talent. J’ai grandi. Hin hin.

    Sur ce, je vais allez écouter Empyr mais c’est bien par curiosité malsaine vis-à-vis de ce All Star truc machin, là, parce que si je m’en tenais au nom et au visuel… aïe aïe aïe.

  11. 11
    le Mardi 27 mai 2008
    Arno Mothra a écrit :

    Pas franchement d’accord pour Nirvana (à Pascal), car Nirvana a explosé avec Nevermind effectivement, mais ils avaient déjà sorti un album, beaucoup plus confidentiel.

    Honnêtement à l’époque, je n’ai jamais entendu ce genre de reproches justement (sauf de quelques idiots qui possédaient malgré tout tous leurs albums), surtout parce que Metallica explosait les ventes en même temps aussi, et qu’il n’y avait pas de groupes aussi merdiques que Kyo, Empyr et compagnie.
    Dans les années 70 (que je n’ai pas connues certes), c’était Bowie, Iggy et Patti Smith. Dans les années 80 (que je n’ai pas vraiment connues non plus), Metallica, dans les 90′s, Nirvana et Pixies.
    Aujourd’hui c’est Tokio Hotel et toute la panoplie à merde. Ne me dites pas qu’il y a une comparaison valable à faire.

    Car Nirvana, et c’est pour ça qu’à l’époque beaucoup de faux rebelles acceptaient le succès du groupe, n’a usé d’aucune stratégie marketing pour vendre sa musique, ni aucun effet de mode baigné dans l’artifice. D’ailleurs à la base, le son de Nirvana est crade. Sauf Nevermind, évidemment.
    De plus, qu’on le veuille ou non, des groupes comme Nirvana ont certes joué des musiques assez basiques (en même temps, c’est du punk), mais personne ne ressemblait à Nirvana avant « Bleach ».
    Là ce n’est pas le cas.

    A Stedim:
    la différence, comme tu viens de le dire finalement, c’est que Nirvana par exemple, a marqué l’histoire du rock (et pas pour une mort ambiguë de Cobain).
    Ce qui ne sera jamais le cas de ces groupes, passant leur temps sur Photoshop et Jeunes & Jolies… :)

    Il n’y a certes pas besoin de marquer quoi ou qui que ce soit pour faire de la bonne musique ou avoir un caractère musical propre. Mais quand même !
    J’ai toujours connu une majorité de gens qui aimaient entendre Nirvana & co sur les radios etc, même s’ils n’aimaient pas, car il y avait une ouverture musicale vers un style fermé sur la masse, et que ça renvoyait beaucoup de gens sur des groupes moins connus et tout aussi bons.
    Là ce n’est pas le cas; on fait étalage de looks étudiés, de marketing internet vers les ados, de musique stéréotypée etc.

    Moi ça me fout la gerbe. Qu’on habitue sans cesse les gens à ce style de débilité.
    Je n’achèterai même pas ce genre de cd pour jouer au frisbi… :) )

  12. 12
    le Mercredi 28 mai 2008
    Polly a écrit :

    J’avoue : j’ai vraiment envie de rentrer dans le débat.
    Tout d’abord, ce que je pense que Domino à voulut souligner dans son article c’est que Empyr malgré les précedents groupes dont chaque membre a fait partie, a reussi à faire quelquechose de différent, en rupture. Tout le monde peut admettre celà je pense. Après on aime ou on aime pas. Allez savoir si c’est du rock ou pas…

    Ensuite j’aimerais rebondir sur les commentaires de Arno Mothra.
    Ok, Tokio Hotel c’est pourri. Ma petite soeur est à fond dedans mais si ça peut lui permettre de découvrir d’autre groupes plus anciens, tant mieux ! Personnellement je préfère qu’elle écoute ça plutôt que de la tecktonik. Et puis de toute façon ils ne sont qu’un Boys Band, ils n’interresent que les filles. Mais passons.

    Tout depend de l’époque. Les années 90 c’étaient le grunge, et les mecs crades qui défrayaient la chronique. Les années 2000 c’est, un peu malheuresement, la musique plus lisse et les mecs en slim… Dans 10 ans ça sera autre chose. La mode tourne.

    On ne peut pas le nier Nirvana a été à la mode ! Nevermind est taillé pour la radio et consciemment! Butch Vig savait où il allait quand il la mixé. D’ailleurs c’est bien le drame de Cobain: avoir été renié par les groupes undergound à cause d’un succès qu’il ne maitrisait pas…Et on ne sait qu’un groupe à marquer l’époque qu’avec du recul… Et là on en a pas. Faut pas le nier, Nirvana à marqué l’histoire aussi à cause de suicide (pas d’ambiguité pour moi) de Cobain.
    Après comme j’ai dit, chaque époque son mythe, chaque époque sa musique.

  13. 13
    le Mercredi 28 mai 2008
    Dahlia a écrit :

    « Tout le monde sait que le rock a atteint la perfection en 1974! C’est un fait scientifique! » Phrase prononcée par Homer Simpson dans l’épisode Homer le rocker. Notez que cette phrase pourrait aussi sortir de la bouche de Philippe Manoeuvre haha.

  14. 14
    le Mercredi 28 mai 2008
    Pascal a écrit :

    Nirvana ? Cool, mon autre sujet de verbillage préféré avec NIN…

    « Car Nirvana, et c’est pour ça qu’à l’époque beaucoup de faux rebelles acceptaient le succès du groupe, n’a usé d’aucune stratégie marketing pour vendre sa musique, ni aucun effet de mode baigné dans l’artifice. »

    Pour Cobain, le succès a plus été un poids qu’autre chose. Pas trop besoins de revenir dessus. Par contre du marketing il y en avait aussi un paquet. A ce sujet je recommande le DVD Hype ! (http://www.imdb.com/title/tt0116589/) qui illustre bien la folie qui s’était emparée de la scène de Seattle ainsi que la roublardise de Sub Pop qui a bien su faire monter la sauce…

    Comme le dit Polly, en 92-95, c’était la chemise de bûcheron qui était hype. Aujourd’hui c’est le slim.

    « mais personne ne ressemblait à Nirvana avant Bleach »

    Je dirais que si justement. Bleach est un bon album mais n’est pas d’une orginialité folle. Tad, Mudhoney, Melvins et les centaines d’autres groupes de la scène underground de Seattle donnaient tous dans le même style

    Ce qu’avait Kurt, que les autres n’avaient pas, c’était ce talent inouï de songwriter et ce sens de la mélodie définitive. Ceci combiné au reste (l’énergie, le son un peu crade, la rupture avec le clinquant des 80’s, etc…) a donné toute l’ampleur au phénomène.

    N’oublions pas non plus que Nevermind était sorti chez Geffen à l’époque. Pas vraiment le petit label indé du coin de la rue. Il a été dès le départ taillé pour faire un carton.

    « car il y avait une ouverture musicale vers un style fermé sur la masse, et que ça renvoyait beaucoup de gens sur des groupes moins connus et tout aussi bons. »

    NIN, excepté, il n’a jamais existé de groupes aussi bons que Nirvana :o )))

  15. 15
    le Jeudi 29 mai 2008
    Domino a écrit :

    Eh bien , je vois que il y un vif débat ici…
    J’oserais a peine rentrer dedans, tout ce que je voulais dire a presque été déjà dit avant.Vous êtes trop rapides lol.
    Sinon je pourrais souligner deux chose quand même:

    Oui en effet Polly, j’ai bien voulu souligner le fait que ce groupe n’avait rien a voir avec leurs antécédents en effet. Qu’on aime ou pas, si on me dit que « Water Lili » ou « Join Us » sonne comme Kyo ou Vegaster, ça serait quand même une belle mauvaise foi.Bon eh bien, en ce qui me concerne, il s’est averé qu’a ma plus grande surprise, ça m’a plu… Au fond ça n’engage que moi hein…

    J’ai pris l’habitude de marcher au feeling personnellement, je ne me prends plus vraiment la tete a me dire : « Ce groupe vas t’il marquer les 20 ans a venir, est ce que je peux me permettre de l’aimer vis a vis de mes gouts et de mon respect de certains groupes cultes? ». J’ai écouté Empyr avec de gros a priori que je pensais insurmontable, et j’ai été surpris.
    Alors peut être qu’ils seront vite oubliés, surement qu’ils ne deviendront jamais cultes, mais en attendant ça ne changera pas mon ressenti, cet album m’aura surpris et plu.

    Alors peut être me suis je emporté sur un point oui, quand je dis que l’album est sans défaut.

    Il y a certes quelques petites maladresses, comme celles qu’a souligné Violhaine dans le premier commentaire, mais il reste album fort surprenant me laissant songeur pour la suite.Alors pour moi c’est en effet un petit empire qui se construit, doucement.

    Peut être suis je en train de me planter fortement mais qu’importe.J’assume.Je le répete, j’ai été surpris, j’ai aimé.Je confesse ce pêché même si pour certains ça peut en être un.

    Voila tout.

    Sur ce je voudrais répondre a Pascal:
    Il y aura bientot un meilleur groupe que NIN et Nirvana… Le mien que je suis en train de monter ;) Si Si!

    ME TIREZ PAS DESSUS! C’EST POUR RIRE!

  16. 16
    le Jeudi 29 mai 2008
    VIOLHAINE a écrit :

    J’ai pris l’habitude de marcher au feeling personnellement, je ne me prends plus vraiment la tete a me dire : « Ce groupe vas t’il marquer les 20 ans a venir, est ce que je peux me permettre de l’aimer vis a vis de mes gouts et de mon respect de certains groupes cultes ? ». J’ai écouté Empyr avec de gros a priori que je pensais insurmontable, et j’ai été surpris. Alors peut être qu’ils seront vite oubliés, surement qu’ils ne deviendront jamais cultes, mais en attendant ça ne changera pas mon ressenti, cet album m’aura surpris et plu.

    J’APPLAUDIS.
    Ceci est, pour moi, la bonne attitude !!

  17. 17
    le Jeudi 29 mai 2008
    Arno Mothra a écrit :

    En même temps (à Domino), cette critique n’engage que moi également. Pas de souci. Ce n’est qu’un avis, et bon nombre de gens viendraient gueuler au scandale en voyant certains cd chez moi… :) ) D’ailleurs, j’ai aussi précisé qu’on s’en foutait un peu qu’un groupe marque l’histoire de la musique ou autre, tant qu’il est bon.

    Je regrette juste ces effets de mode supra contestables. Des groupes comme Kyo ne me dérangeraient pas s’ils n’occupaient pas toute la place.

    Pour ce que marquait Polly sur Tokio Hotel, je ne suis pas du même avis. Les gamines qui écoutent ce groupe ne s’intéresseront ô grand jamais à ce qui se fait de mieux. Pourquoi? Parce que ce genre de groupes n’a aucune influence rock.
    Quant à la mort ambiguë de Cobain, je reste perplexe. Nirvana de son vivant était déjà considéré comme énorme, hormis par une petite case élitiste dont Pascal parlait justement au dessus. Nirvana a ouvertement craché à la gueule des sceptiques avec le live acoustique (avant la sortie du cd, je sous-entends).

    C’est sûrement une ânerie de ma part (ou de la naïveté), mais j’aime encore croire que des groupes comme Nirvana ou Joy Division, qui ont eu une (très) courte carrière (et même si ces 2 groupes n’ont aucun point de comparaison), auront marqué les esprits pour leur musique et leur vision intègre, et non pour une mort précoce.

    Pour ce qui est de Butch Vig et le label de Nevermind, effectivement on peut se permettre quelques réserves. En revanche, Butch Vig avait aussi produit L7 et Smashing Pumkins juste avant, et ces groupes (à cette époque tout du moins) n’ont pas fait grand écho sur la masse. D’autant plus qu’avant « Smells like teen spirit », je n’ai jamais entendu ce genre de musique à la radio… Après on me dira, et à juste titre, que nous sommes en France et non aux USA, et donc que ce genre de raisonnement peut paraître à côté de la plaque. Certes.

    Et c’est là que je voulais en venir aussi: on ne cogne pas sur un groupe parce qu’il vend. Au même titre, je ne supporte pas vraiment les pseudo goths crachant sur Manson & co sous prétexte que le groupe s’est construit une aura marketing démentielle pour vendre de la (bonne) musique. Difficile de ne pas être content lorsqu’un groupe intéressant est apprécié.
    Autre exemple, à l’époque de la soupe « Tainted love » et du retour médiatique d’Indochine, les radios ont commencé à s’intéresser à Nightwish (que je n’aime pas, mais c’est toujours plaisant d’entendre ça sur les ondes), Melissa Auf der Maur ou autres qui ne me reviennent pas spontanément. Aujourd’hui, c’est mort. On ne plébiscite que les putes à frange R’N'B (R’N'B minable je sous-entends, non du Michael Jackson ou du Ray Charles hein) et le pseudo rock pour camping à la Pleymo. Ca ne débouche sur rien.

    Ca m’exaspère dans le sens ou bon nombre d’excellents groupes (indés ou non) ne peuvent plus vivre de leur musique. On me répondra un peu bêtement que ça a toujours été le cas, ce que je déments tout de même. Certes, ce n’est nullement à cause de quelques chroniques ni à cause de ceux qui écoutent ça, au milieu d’autres choses, mais à cause d’une habitude qu’on fait prendre à l’auditoire. Et là, c’est choquant.

    Voilà… commentaire légèrement brouillon et rabâché mais qu’importe :) ) Juste aussi pour conclure, Domino lorsque tu écris que « Peut être suis je en train de me planter fortement mais qu’importe. » j’ai juste envie de placer après: tout est subjectif. On aime ou pas. Mon commentaire n’a pas plus d’importance, comme tout autre avis; il émane d’une chronique principalement un avis personnel. Personne n’a de réponse sur quoi que ce soit (enfin je pense). Mon débat stérile peut paraître un peu prétentieux mais ce n’est pas le cas. Juste un avis perso aussi.

  18. 18
    le Jeudi 29 mai 2008
    Synyster a écrit :

    Bon Ok le groupe fait débat mais pourquoi ceux qui critiques doient forcemment remettre sur le tas les anciens groupes de chaques membres de Empyr !
    Vegastar, Pleymo et Kyo sont 3 groupes qui ont reçu beaucoup de critiques auparavant mais dans le cadre d’Empyr , ce ne sont que des personnalités qui ont joué dans CES groupes!
    Depuis quand une personne fait la musique d’un groupe ??

    Jocelyn : Ex-Vegastar est un excellent batteur contrairement a ce que l’on pense…

    Benoit J. : Ex-Pleymo est l’un des bassiste les plus impressionnant du moment en France grace a son activité sur scéne et son jeu de Basse.

    Benoit P. : Chanteur de Kyo qui fut certainement la personne la plus critiqué dans nôtre bon vieux pays a cause de ces paroles et son timbre. Ecouter l’album d’Empyr et vous verrez que c’est bleufant…

    Florian : Guitariste de Kyo à eu aussi son heure aux critique mais démontre sur cet opus d’Empyr qu’il est trés inventif au niveau des structures rythmiques et des riffs bien costaud!

    Bref, tout ca pour dire que ça ne sert à rien de jugés inutilement sur leur anciens groupes car cet opus ne ressemble à aucuns de ceux-là !! Soyez curieux et aller ecouter pour vous faire un avis sur les chansons!

    ==> http://www.deezer.com/fr#music/result/empyr <== (Cliquez !)

    Sur ce, à bientot! =)

  19. 19
    Polly
    le Jeudi 29 mai 2008
    polly a écrit :

    Je reviendrais juste sur un truc que Arno Mothra a soulevé : quand je dis que Tokio Hotel peut permettre aux gamines de découvrir des trucs meilleurs c’est que j’en ai la preuve. Je vois fleurir sur le Ipod de ma ptite soeur des groupes bien meilleurs que j’écoute aussi. C’était pas le cas avant qu’elle découvre Tokio Hotel. Car si vous demandez au 4 glandus du groupe leur influences ils vont, quand même, repondre des trucs très rock et pas tout jeune. Donc même si ils n’en font pas vraiment, ils sont influencés par le rock quand même. Alors si ma soeur s’interesse aux soit disantes influences de Tokio Hotel comme je l’ai fait pour les influences de Nirvana, elle va forcément découvrir des groupes qui eux ont marqués l’histoire.

    Ensuite, quand je dit que le suicide de Cobain à contribué au fait qu’on se souvient encore du groupe aujourd’hui, j’entends par là que si Cobain n’était pas mort, le groupe aurait continué et peut être fait quelquechose qui aurait déplut et on les aurait peut être oubliés. Tout ça tient de l’hypothèse bien sur. Mais Cobain est mort quand Nirvana était au Zenith. Il n’aurait pas pu choisir meilleur moment. Donc forcément ça a marqué les esprits bien plus que si il avait encore vécut. Bien sur , ça n’enlève rien à la qualité de la musique (qui est bien sur exeptionelle) :)

    Avec tout le reste, je suis d’accord :)

  20. 20
    le Jeudi 29 mai 2008
    c4n4r a écrit :

    Je me permet de m’incruster (héhé salut salut

    perso étant un gros fan de métal et plutôt du genre pas du tout ouvert d’esprit sur toutes les nouvelles vagues de pseudo rock en slim du moment je dois avouer que de tous les groupes « virgin radio » empyr est le moins… pire.

    Et pour argumenter un petit peu le débat, je vais vous donner un autre exemple qui n’a pas été cité:
    Combien d’amateurs de rock ou de métal aujourd’hui n’ont pas découvert ce milieu grâce à des groupes comme linkin park ou limp bizkit (qui d’ailleur reste pour moi un groupe plutot dément!)
    Je suis tout a fait de ‘lavis de P0lly quand elle dis qu’un groupe comme tokio hotel peut diriger les d’jeunss d’aujourd’hui vers le rock (ou le métal héhéhé^^). aujourd’hui c’est tokio hotel, mais hier c’était slipknot. j’en connais un paquet de gens qui aujourd’hui sont fans de machine head ou In flames et qui ont commencés par écouter des trucs très commerciaux ou décriés par les « vrais métaleux ».
    La mode à un avantage, c’est d’attirer les masses, ensuite, les gens qui ont vraiment accrochés vont forcément chercher à aller plus loin.
    Les autres passeront à la mode suivante…
    croyez vous qu’un jour le grindcore sera hype et tendance?^^

  21. 21
    le Jeudi 29 mai 2008
    Dimiri a écrit :

    Certes Tokio Hotel fait ouvrir des portes « futures » (et éventuelles, c’est pas sûr non plus) pour nos ados rebelles du moment mais bon c’est quand même chiant de les voir partout sur les médias et de se représenter comme le groupe rock du moment…

    Il y a plein de petits groupes qui ne méritent qu’une chose c’est de pouvoir percer; et ça y’est il y a 4 ados qui débarquent et voilà qu’ils contrôlent « le genre ». Ca me gonfle c’est tout.

    Après c’est clair que moi aussi à l’époque (quand j’étais ado) j’écoutais Offspring, Sum 41, Linkin Park, Marilyn et j’avais l’impression d’être un punk/métaleux !

    Alors un bien pour un mal ?

  22. 22
    le Dimanche 1 juin 2008
    Arno Mothra a écrit :

    Je persévère sous le macfarlane de l’emmerdeur :)

    Polly en ce qui concerne Tokio Hotel, tu ne te fies qu a une statistique extrêmement minoritaire puisque tu ne fais référence qu a ta soeur. Tu as peut-être raison, mais la majorité des gamines que j’ai vues sont des fans de Matt Pokora et Un dos tres et n’en ont pas changé… :) ) Après oui, il y a des gamins qui peuvent s’ouvrir

  23. 23
    le Dimanche 1 juin 2008
    Dimitri a écrit :

    Qui n’est pas passé par ces groupes là pour commencer ? Franchement j’en connais pas beaucoup. La liste de noms que je t’ai donné est une liste génrérale de quand j’étais au collège, évolutive, et Manson est un de premiers que j’ai écouté.
    J’ai pas attendu le succés de certains titres pour m’y mettre… Je n’ai jamais été comme ça. Alors quand tu dis que ça te choque je vois pas pourquoi…
    Ce qui devrait choquer c’est qu’aujourd’hui certains n’ont pas évoluer et se disent « connaisseur » du genre… Ils connaissent la face émergée (et commerciale) de la chose.

    Enfin je pense que t’as mal du interpréter mon précédent message :)

  24. 24
    le Dimanche 1 juin 2008
    Arno Mothra a écrit :

    Non en fait je faisais référence à ton message mais ne faisais pas allusion à toi spécialement. Juste un avis en général :)

    Tout à fait d’accord avec ton commentaire sur « les connaisseurs » et compagnie d’ailleurs.

  25. 25
    le Dimanche 1 juin 2008
    kyra a écrit :

    Tokio Hotel sans l’escogriffe supra-looké androgyne taille slim ne serait R.I.E.N. d’autre qu’un pauvre groupe de d’ados pré ou post-pubères (on se le demande) en quête d’une identité, non pas artistique, mais sexuelle…

    Ce n’était qu’une parenthèse, en passant, le reste du débat me gonfle royalement :)

    Conclusion : j’ai toujours pas écouté Empyr, et franchement j’en ai rien à secouer. Un groupe de plus ou de moins dans le paysage français pseudo rock/punk/garage/indie/bruit de fond ‘populaire’, quels que soient son background, son origine certifiée conforme, ou sa date de péremption, qu’il surnage ou sombre dans la fange, ou qu’il s’élève dans la stratosphère des grands de ce monde (=Tokio Hotel évidemment), ça fera juste quelques bulles en surface et on l’oubliera aussi vite. Et ce sera pas plus mal.

    Bref.

    Tout ça pour ça. Et ouais, ça me choque qu’on déblatère pendant des siècles sur Benoit Poher et sa clique.

    Quand est-ce qu’on parle de vraie musique ????

  26. 26
    Pascal
    le Dimanche 1 juin 2008
    Pascal a écrit :

    « (..) décevant leurs fans avec chaque nouvel album, et restent pourtant des groupes cultes ( ! ). Iron Maiden également. »

    J’aurais plutôt cité AC/DC ou Metallica. Car Maiden vient de sortir coups sur coups 3 EXCELLENTs albums et se sont même payés le luxe avec « A Matter of Life and Death » de signer en 2006 leur meilleur album en 20 ans. Lors de leur tournée 2006-2007, ils jouaient leur nouvel album en entier (et dans l’ordre de l’album) dans des Zéniths sold out et devant un public enthousiaste.

    J’ose même pas imaginer la tête du public, si à la sortie de Stiff Upper Lip, AC/DC avait décidé de jouer l’album en entier au lieu de de leurs gros classiques…

  27. 27
    Stedim
    le Dimanche 1 juin 2008
    Stedim a écrit :

    Complètement d’accord, Pascal, mais ta ra ta ta ! On ne peut pas toucher à AC/DC. En effet, ils servent le même live depuis 20 ans mais ils le font tellement bien. On fait avec la légende. Peu importe les albums studio ratés ! ;) (et vive Brian Johnson, tiens !)

  28. 28
    Pascal
    le Dimanche 1 juin 2008
    Pascal a écrit :

    A qui le dis tu :o )
    J’attends avec une telle impatience la sortie du nouvel album, non pas pour le son, mais bel et bien pour les revoir sur scène !!

  29. 29
    Stedim
    le Lundi 2 juin 2008
    Stedim a écrit :

    Vous avez dit NR4TB ?

    Ils seront au Pix Bar samedi prochain, invités par IKU. Autrement dit : ce sera forcément une « putain de bonne soirée » ! (si vous me permettez l’expression)

  30. 30
    le Lundi 2 juin 2008
    Pills a écrit :

    Pour le rock chanté en anglais par des français j’écoute Adam Kesher, c’est le seul groupe français qui ne me fait pas honte et qui peut tenir la comparaison avec n’importe quel groupe anglo-US.
    Le seul OK pour l’export comme ils l’ont dit dans Libé et comme l’a été Phoenix.

  31. 31
    le Mercredi 11 juin 2008
    Flo a écrit :

    Perso Empyr m’a fait penser à un mélange entre deftones(pour les passages aériens:water lily,birth) et coldplay
    Après,les antécédents des membres cela compte-t-il réellement au profit de leurs musiques????
    Enfin pour une chronique censée parler d’empyr,j’entends bcp trop parler d’ac/dc,tokio hotel et nirvana, faut pas s’éloigner du sujet.
    Tout ca pour dire que j’aime empyr et j’assume :)

  32. 32
    le Mercredi 11 juin 2008
    SanJi PinK a écrit :

    C’est vrai que si les groupies de Tokio Hotel écoutaient les influences du chanteur, elles découvriraient Placebo, puis The Cure et Sonic Youth ^_^ Faudrait faire ça pour pas mal de groupes alors (leaule).

    Pour revenir au sujet et sans m’étaler non plus, je vous dirige vers ma chronique d’Empyr si ça vous intéresse ;)

    http://culturofil.net/2008/05/08/the-peaceful-riot-de-empyr/

    Vous noterez l’habile jeu de mots en guise de titre. Ou pas.

  33. 33
    le Mercredi 11 juin 2008
    Ze_PounkVinch a écrit :

    La 1ère fois que j’ai entendu parler d’Empyr et de son atroce line-up j’ai fait comme tout le monde: j’ai ris lol
    Mais…
    En tant que fan de metal tout style confondu y compris le plus extrême, en tant que fan de rock et ayant une culture musicale plus qu’honnete à 24 ans je n’ai pas honte de reconnaitre que j’aime cette album d’Empyr…Alors je vomis les Tokyo Hotel (4 gamins marionnettes dirigés par des producteurs) je crache sur des groupes emos tel que My Chemical Romance mais oui j’aime ce 1èr album d’Empyr.
    Ce n’est ni du néo ni de l’emo ni une vaine tentative de copier ce qui est existe déja, c’est un groupe qui est juste très bon avec un vrai univers, de très bonnes mélodies, de bons musiciens (la basse est particulièrement mise en avant sur certains titres et est excellente), une tentative réussie de sortir la scène metal « populaire » française de sa misère…Alors y aura toujours des cons pour dire « c’était mieux y a 15 ans la musique » mais bordel non…J’aime les bons vieux groupes mais on fait de la putain de musique en 2008 alors faut arrêter avec la nostalgie…En ce qui concerne Kyo c’est de la merde et alors??? Poher avait 16 ans quand Kyo a commencer il va devoir le payer toute sa vie? à 16 ans j’écoutais Linkin Park en croyant que c’était le meilleur groupe de l’univers aujourd’hui j’écoute Amon Amarth et vais au Graspop (comme le hellfest et wacken mais en Belgique)…Empyr c’est bien foutu, bien joué, bien produit et presque bien chanté (oui Poher reste le point faible) et franchement c’est 100 fois mieux que le dernier Korn (et pourtant Dieu sait si j’ai aimé Korn et aime encore les 1ers albums)…Alors à moins d’être un vieux con ou un « true metalleux » un conseil oubliez Kyo et vos préjugés et jetez au moins une oreille attentive sur cet album avant de le critiquer vous pourriez comme moi être agréablement surpris…

  34. 34
    le Vendredi 27 juin 2008
    Synyster a écrit :

    Merci beaucoup Ze_PounkVinch de défendre l’interet de cet album et ca fait également plaisir de voir qu’un métalleux peut aussi ecouter cet opus !
    Je le repete donc aussi , au lieu de balancé des préjugé à la con et de dire que cet album est « de la merde » (pardon pour les expressions…!) ecoutez-le et si par le pur des hasard vous l’aimez et bien remballez vôtre fierté puis aillé au moins le crand de dire « Ok , j’me suis planté !! c’est un bon album ! »
    Faut arreter de se baser sur les groupes qui ont toujours cartonné et qui sont maintenant des mythes du Rock (ou Metal !). Faut essayer d’ouvrir ces oreilles sur les nouveautées qui arrive (ex: Airbourne ^^)
    Moi , perso je prend mon pied à écouter certains titres d’Empyr car c’est vachement bien foutu et que c’est dans les styles musicale que j’aime (Tool, Deftones, Smashing Pumpkins , Nirvana…etc)

  35. 35
    le Vendredi 27 juin 2008
    Synyster a écrit :

    D’ailleurs pour terminer , je les ai vu en concert au Nouveau Casino (petite salle parisienne de 400 places!) et bien je peut dire que ça envoi sévere !!
    Ils ont quand même une attitude bien Métal sur scéne, ils jumpais , ils headbangais dans tous les sens , Benoit (basse) etait intenable et puis l’autre Benoit (Poher!) s’est laché les 3/4 du temps au lieu de rester planté derriere son micro !
    J’ai vraiment pris une grosse claque…

  36. 36
    le Vendredi 7 novembre 2008
    TeadyBear a écrit :

    Enfin un article digne de ce nom où l’auteur ne se laisse pas envahir par ces prejugés.
    Sa fait vraiment plaisir de voir que certains écoute PUIS jugent =)
    Pareil du coté des commentaires, même s’il y a certains cas isolés…
    Merci pour cet article.

  37. 37
    le Dimanche 22 février 2009
    Anonyme a écrit :

    Perso je pense que chacun à un avis différent,ceci dit je pense que ces chansons sont prometteuses et attendons la suite, avat de juger.

  38. 38
    le Lundi 2 juin 2008
    Spoon a écrit :

    Je suis fan de The Cure , David Bowie et de Nine Inch Nails , et pourtant , j’ai beaucoup aimé cet album , je trouve que sa pimente un peu une scène française moribonde si l’on exepte Deportivo ou bien NR4TB …

    Je serais au premiers rangs pour les voir jouer au solidays en Juillet.

    Tchao !

  39. 39
    le Mardi 3 juin 2008
    Benjamin F a écrit :

    Merci Domino pour ta chronique,
    Même si « The Peaceful Riot » est un album au final assez inintéressant et banal, j’avoue avoir trouvé ça vraiment pas mal et bien mieux que ce qu’on pouvait en attendre. Merci de m’aider à assumer ;)

    Benjamin
    http://www.playlistsociety.fr

Réagissez à cet article