Eastpak Antidote Tour

par |
L’édition 2009 de l’Eastpak Antidote Tour a lâché ses décibels sur la scène de l’Elysée Montmartre le 9 novembre dernier avec une affiche punk/hardcore/emo des plus alléchantes, même si pour beaucoup elle n’était pas à la hauteur de celles proposées les années passées.

Au programme : Anti-Flag, Alexisonfire, Four Year Strong et The Ghost of A Thousand . De quoi raviver la flamme du jeune rebelle qui sommeille en nous ! Compte-rendu d’une soirée entre pogos, bières et discours anticapitalistes. Punk un jour, Punk toujours !

dsc_0218-2Retard oblige, c’est au son des Anglais de Four Year Strong que j’entre dans la salle. L’Élysée Montmartre est loin d’afficher complet, mais le public présent est ultra motivé et c’est tant mieux ! Il faut dire que le quintet sur scène envoie du lourd, comme on dit. Une sorte de mélange entre Set Your Goals et New Found Glory . Four Year Strong, c’est du bonheur pour les oreilles, mais aussi pour les yeux. Trois grands barbus, deux gringalets dont un en bermuda en jean ,monté sur ressort et complètement déchaîné derrière son clavier. Soit une alchimie complète qui frappe fort. Les fans du premier rang sont au taquet et on comprend pourquoi !

Le temps de changer le matériel et c’est au tour des Canadiens d’ Alexisonfire d’entrer en scène. Le set du groupe, à la fois incisif et très carré, fait la part belle aux morceaux de son dernier album Old Crows / Yound Cardinals, mais n’oublie pas les classiques pour autant, parmi lesquels Boiled Frogs, We Are The Sound ou encore Accidents dont le public reprend en choeur tous les refrains. Difficile de qualifier la musique du combo tant elle surfe sur différentes vagues. Post hardcore ? Emo ? Screamo ? Peut importe, après tout, si le quintet joue sur tous les fronts puisqu’il le fait bien. Même emmené par un chanteur torse nu et bedonnant, Alexisonfire porte en lui un charisme et une énergie indéniables. Chris 2, le bassiste d’ Anti-Flag, rejoindra le groupe sur scène le temps d’un refrain pour le plus grand plaisir de la foule survoltée ! Quelques pogos auront lieu dans le public tout au long du concert. Quant à Chris Steele, bassiste d’ Alexisonfire, il s’offrira un petit slam pour clore le set comme il se doit!

Anti-Flag, la tête d’affiche de la soirée, est alors prêt à dégainer son punk revendicatif et aiguisé comme une lame bien tranchante. Pas de mise en scène en fanfare, le quatuor de Pittsburgh envoie le son direct avec The Press Corpse . Ce qui suffit à déchaîner les passions dans le public. Tant que les fans sont chauds, Anti Flag en profite pour inviter les plus motivés d’entre eux à former un circle pit géant. Ma foi, ça commence en force !

dsc_0452-2Et les Américains vont tenir ce rythme effréné tout au long de leur set, ponctuant chaque morceau tantôt par un message de paix tantôt par des mini discours contestataires. C’est aussi pour ça qu’on les aime les gars d’ Anti-Flag, pour leur engagement ! Bien que leur dernier album, The People or The Gun, soit fraîchement sorti, les quatre ont choisi de nous offrir une set list très variée, comprenant la plupart de leurs tubes, de Turncoat à War Sucks, Let’s Party en passant par I’d Tell You But., Fuck Police Brutality, This is the end (for you my friend) ou encore You’ve Got To Die For The Government, contre très peu de leurs nouveaux morceaux.

Toujours aussi énergique et charismatique, le groupe se lancera même dans une reprise très réussie du célèbre Should I Stay or Should I Go  de The Clash . Un hommage rendu avec talent à l’influence majeure du combo ! Généreux, proches de leur public, les artistes invitent les fans à les rejoindre sur scène alors qu’ils interprètent le titre Cities Burn . C’est la fête sur la scène de l’Élysée Montmartre ! En prime, on aura même le droit d’admirer Pat Robenson, alias Pat Thetic le batteur de la formation, interpréter Power To The Peaceful dans la fosse, avant de regagner gentiment la sortie. Du grand spectacle, tout simplement !

Crédits photo : Melchior Tersen

Partager !

En savoir +

Antiflag / Site officiel : www.anti-flag.com
Antiflag / Myspace : www.myspace.com/antiflag
Alexisonfire : www.myspace.com/alexisonfire
Four Year Strong : www.myspace.com/fouryearstrong
The Ghost of A Thousand : www.myspace.com/theghostofathousand

A propos de l'auteur

Image de : Fraîchement débarquée dans la vie active après des études de communication, j'assouvis ma passion pour la musique en jouant les apprenties journalistes et en écumant les salles de concerts parisiennes à la recherche de nouvelles sensations ! Et même si ma guitare commence à prendre la poussière, un jour j'arriverais peut-être moi aussi à faire quelques chose de mes dix doigts.

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article