Dumbo Gets Mad – Elephants at the Door

par |
Dumbo Gets Mad est un groupe psychédélique né tout récemment (été 2010) dans le Nord de l’Italie, à présent émigré dans la cité des Anges. Leur premier LP, Elephants at the Door, surprend par son éclectisme et sa cohérence.

Bad Panda Record a signé sa première sortie physique avec le vinyle du groupe italo-américain Dumbo Gets Mad. Un coup de fouet pour ce label digital, qui s’était déjà forgé une petite notoriété grâce à ses sélections musicales et son business model atypique (une sortie chaque semaine – principalement des titres électro – sous Creative Commons).

Le premier morceau, annoncé comme une intro à l’ambiance jazzy et brouillonne, est très prometteur. Le reste de l’album oscille entre électro-pop, rock psychédélique et downtempo. Si des titres comme Plumy Tale, Harmony ou encore Why Try résonnent des influences de MGMT avec des vocales lo-fi assez aigües, une utilisation à outrance du synthé et une bassline marquée (la ressemblance avec Oracular Spectacular est frappante), d’autres se distinguent par une atmosphère plus cosmique, et évoquent la mélancolie océanique de Beach House (Sleeping Over, Eclectic Pawn et Self-Esteem). Le dernier morceau clôt finalement l’opus avec la même maestria que l’intro nous l’avait présenté : une voix sobre, une bassline sensuelle, et quelques notes de saxophone, glissées ici ou là, qui sonnent comme des feulements. Impossible de ne pas penser à Bonobo, notamment au LP Days to Come.

Elephants at the Door est un régal, reste à voir si le groupe parvient à développer des sonorités plus indépendantes. Le vinyle est disponible à l’achat, mais ceux qui le souhaitent peuvent toujours télécharger l’album gratuitement contre un partage sur Facebook ou Twitter.

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Môme de la cyberculture et de l'hypermodernité. Je regarde, j'écoute, je lis, je joue et je mange beaucoup. Vous pouvez suivre le reste de mes pérégrinations @Axeliteau.

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article