Doyle et Fei Comodo au Batofar

par |
On a failli. On a failli ne pas venir. On a failli oublier. On a failli avoir piscine. Et on a failli s'en mordre les doigts ! En effet, la date initialement prévue le 15 octobre et avancée à la dernière minute au 10, a causé de nombreux problèmes à nos consciences et agendas respectifs. Mais finalement, nous y sommes allés, plus décidés que jamais de voir sur scène : Unknow Destinations, For Buried Hopes, My Screw Up, Doyle et Fei Comodo !

doylecorpsdutexteL’ouverture du bal se fera par  Unknow Destinations . Le line up est très jeune et musicalement, tout n’est pas spécialement en place, mais on reste bluffés par la voix, aussi bien maitrisée lors des passages chantés que sur les passages criés. Un groupe à suivre dans le futur, c’est sûr. Le set est court : quatre petites tracks et puis s’en va qu’il est déjà temps de laisser la place à For Buried Hopes .

Il faut bien un petit côté comique au spectacle et à défaut de clowns et de jongleurs on se retrouve devant un chanteur qui mime tout ce qu’il raconte et trois gratteux chacun dans leur bulle : il n’y en a pas un qui suit le rythme de Dems, le batteur, et pas deux qui se suivent mutuellement. Mouais, passons.

D’une certaine façon, cela permet de mieux se délecter du set de My Screw Up . Avec des compositions très léchées, ils capturent le public qui était alors très clairsemé, et allument tranquillement la fosse. Il n’y a pas à dire, c’est du bon et on sent des influences à la Soasin saupoudrées de bree-bru encore un peu trop cachées. Si on devait se plaindre, d’une et unique chose, ce serait alors de ne pas trouver son compte en allant sur leur myspace ! Que demande le peuple ? Du son !

Et le Batofar créa Doyle . Ou plutôt, laissa la place au combo parisien qu’on ne présente plus au sein de la scène/seine parisienne. Alors qu’ils bouclent l’enregistrement de leur nouvel album et fort de leur nouveau chanteur, Thomas V., nos cinq garçons ont décidé d’en mettre plein la vue. Mélangeant hardcore, musicalité, voix claires, screamo et électro, le cocktail est des plus étonnants, mais surtout détonants. Avec des titres tels qu’ Almost Quiet, New Season ainsi que John Airence, d’ailleurs repris en coeur par la fosse, le groupe annonce la couleur du prochain CD. Mention spéciale à la capacité scénique de leur nouveau leader qui s’accapare aussi bien la scène que. le plafond, galipette aérienne à l’appui. Cependant, on sent le groupe un peu mollasson à certains moments, ce qui nous laisse un peu sur notre faim.

feicomodocorpsdutexteLa piste étant dorénavant chaude, c’est au tour de la tête d’affiche de prendre place. Fei Comodo n’est pas spécialement connu dans nos contrées donc pour replacer le quintet dans son contexte, le groupe s’est formé à Chelmsfort, au Royaume-Uni en avril 2003 et surfe sur la vague hardcore/screamo très en vogue, avec des influences comme Thrice, Avenged Sevenfold ou encore 36 Crazyfists . C’est bien joli tout ça, mais : est-ce que ça envoie ?

Avant même que la première note ne retentisse , Marc, le chanteur, commence à sauter littéralement partout sur scène pendant que ses collègues se mettent en place tranquillement. J’ai d’ailleurs évité de justesse la mise K.O. par un coup de tatane version 44 fillette en plein entre les deux yeux ! Le public, quant à lui, est timide et s’agglutine dans le fond de la salle, mais au bout de quelques accords, le groupe va chercher tout ce petit monde par la peau des fesses. Le Batofar est dorénavant, l’air de rien, comble, pendant cette distribution de claques british !

Musicalement, on reste le souffle coupé : leur « hardcore dansant » est des plus en place (« mais ce sont des machines ces mecs ! ») et scéniquement il faudrait presque pousser les murs pour assoiffer l’hyperactivité du frontliner qui a vraiment l’air heureux d’être là, serrant la pince à qui veut bien et distribuant des « I love you » comme des petits pains (anglais). Et la fosse le lui rend bien puisque bravehearts et circlepits seront au rendez-vous : il suffisait de demander !

On sort de l’embarcation un peu sonnés, mais en ayant trouvé de quoi nourrir notre iPod affamé et agonisant.

Crédits photo et vidéo : thelsb (http://www.myspace.com/thelsbphotographie)

Partager !

En savoir +

Myspace de Fei Comodo : http://www.myspace.com/feicomodo
Myspace de Doyle :http://www.myspace.com/unknowndestinations » href= »http://www.myspace.com/unknowndestinations »> http://www.myspace.com/doyleband

Myspace de My Screw Up : http://www.myspace.com/unknowndestinations » href= »http://www.myspace.com/unknowndestinations »>http://www.myspace.com/myscrewup

Myspace de [For Buried Hopes : http://www.myspace.com/unknowndestinations » href= »http://www.myspace.com/unknowndestinations »>http://www.myspace.com/forburiedhopes

Myspace de Unknow Destinations : http://www.myspace.com/unknowndestinations

Vidéo du passage des Doyle :
http://www.youtube.com/watch?v=bu3ci4BlBK0
http://www.youtube.com/watch?v=lwOZKSWzRC0

Vidéo du passage de Fei Comodo :
http://www.youtube.com/watch?v=iKSC71-Gh5E
http://www.youtube.com/watch?v=dFJMqiN5Xwg
http://www.youtube.com/watch?v=ZZzMojzCnPQ

A propos de l'auteur

Image de : Co-responsable de la rubrique Musique sur Discordance.fr. Et même qu'une fois, je me suis faite accréditée sur un concert de Justin Bieber !

4 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Mardi 20 octobre 2009
    Tat a écrit :

    my screw up ca dechire!!!ya pas de soasin ou de bree bru…c’est MSU c’est tout!!!
    Allez les gars le zénith n’est plus tres loin…bah j’rigolllleee,comme dirait john mason « goodspeed » biz

  2. 2
    le Mardi 20 octobre 2009
    spi a écrit :

    du « hardcore dansant »…c’était plus du New Found Glory en version dropper !! Forcement que tout les teenage emo aient kiffer !!!!!

  3. 3
    le Mercredi 21 octobre 2009
    Damien Huch a écrit :

    for burried hopes c’était le deuxième groupe?
    Je trouve l’article dur c’est ceux qui envoyaient le plus lourd ;

  4. 4
    le Mercredi 21 octobre 2009
    benjamin cappelletti a écrit :

    amazinggggggggggggggggggggggggggggg

Réagissez à cet article