Dirty Fonzy – Here We Go Again

par admin|
Groupe formé en 2003. Dans la foulée, un premier album, " Playing punk songs ", bien reçu par la critique et par le public. Dirty Fonzy se démerde plutôt bien dans le monde sclérosé et saturé du punk rock. Le deuxième effort des albigeois, " Here We Go Again ", est passé entre les doigts de Niko Jones ( Tagada Jones ). Serait-ce un gage de qualité ?

dirty_fonzy_-_hwga
Arrive bien un moment où mon cerveau n’assimile plus et se fait chier. L’enthousiasme de départ se mêle à une oreille avisée. Les textes restent assez gentillets et le son un peu aseptisé. Je découvre le punk rock actuel. Mouais. Manque d’un son bien crado. La musique semble en retrait derrière cette voix « arhumatisée ». Les couplets, notamment, souffrent d’une baisse de régime. Mais où donc ont-ils caché la batterie ?

Le 3ème morceau, éponyme, passe rapidement et se fait oublier tout aussi vite. Plusieurs morceaux, sur le même schéma, sont anecdotiques. Des surprises agréables, cependant, relèvent le niveau de la galette. Un reggae sympathique et entêtant pour  » Loaded Guns « . Du punk californien rafraîchissant pour le titre  » Dirty Fonzy « . Je remue mes fesses sans ménagement.

7ème titre.  » Back In Town « . Une mélodie country. Mes yeux se ferment durant quelques secondes. Se pose alors la voix abrasive d’ Angelo, chanteur qui, définitivement, ne boit pas que de la flotte. Mais passées ces quelques notes réjouissantes, il ne reste pas grand chose d’excitant dans ce titre.

Serait-ce la formule adoptée par Dirty Fonzy ? Des accroches salivantes qui nous laissent sur notre faim ? Mon esprit ne cesse d’osciller entre un enthousiasme juvénile et un ennui profond. Les textes ne m’enchantent plus (ont-ils oublier que certains manient l’anglais ?).

L’album se clôt sur une ballade ; c’est un poncif que j’ai toujours du mal à digérer, d’autant que la voix d’ Angelo ne se prête guère à ce genre d’exercice. Regain d’énergie pour les dernières notes : on aura évité le pire. Je retrouve enfin le sourire et me remets à sautiller comme une conne.

Nonobstant la propension de Dirty Fonzy à jouer avec les clichés du genre, il reste une énergie qu’on ne peut nier. Un bon album de punk rock pour les amateurs. Et seulement pour eux.

- –

En savoir +

Site officiel : www.dirtyfonzy.com

Partager !

3 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    PaD
    le Dimanche 23 mars 2008
    PaD a écrit :

    Ha dommage effectivement ! J’avais bien aimé le premier album et leur prestation sur scène. A croire que les groupes punk finissent tous par se laisser bouffer. Je compléterai mon commentaire dans quelques temps vu que j vais les voir à Garorock le 5 Avril, mais du coup j’ai une petite apréhension…

  2. 2
    le Mercredi 31 décembre 2008
    Tryus a écrit :

    Franchement pour un premier album je trouve ça super (bon en même temps quand il s’agit d’un style que j’aime je suis plutôt arrangeant).
    Les rythmes sont sympas, certaines paroles aussi (je pense entres autres aux deux premiers couplets de Pigz Will Die).

    Amateur et fier de l’être !

  3. 3
    le Vendredi 13 février 2009
    Rémi a écrit :

    Sérieux je suis pas d’accord sur back in town, cette chanson est super su début a la fin. C’est justement celon moi, la voix d’angelo qui donne tout le charme a la chanson.

Réagissez à cet article