Destruction incorporated

par |
Side project de Pierre Belleville (Lofofora) et Shanka (No one is innocent), Destruction Incorporated revient avec un deuxième album, The dogman’s tales. Une machine parfaitement huilée qui mixe habilement rock, stoner et grunge.

destruction-incorporated-the-dogmans-talesNon, mesdames et messieurs, Destruction incorporated n’est pas un vulgaire side project. Bien que les personnalités qui le composent soient issues de grosses formations telles que Lofofora ou No one is innocent, leur deuxième disque n’a pas été fait à la va-vite. Il est au contraire très soigné et rondement mené. C’est bien simple, les titres de The dogman’s tales offrent tout ce qu’on peut attendre d’un bon disque de rock : des refrains faciles à retenir, un instrumental entraînant doublé d’une construction et d’une qualité de son irréprochable. Net et sans bavure.

On sent parfois chez le combo rock une petite envie de quitter les sentiers battus. Néanmoins, Destruction inc . ne s’aventure jamais vraiment dans les expérimentations. Le groupe a préféré jouer la prudence et ne passera jamais la sacro-sainte limite qui sépare les formations trop farfelues pour plaire aux masses des autres. Ce qui fait que ses mélodies ne sont ni atypiques, ni tout à fait banales, juste ce qu’il faut pour plaire au plus grand nombre sans que cela se fasse au détriment de la qualité des chansons.

Destruction incorporated est encore une jeune formation et qui plus est un side project, il n’est donc pas étonnant que son identité soit encore floue. On reconnaît dans ses titres une multitude d’influences notamment celles très marquées des Tool et dans une moindre mesure, de Queens of the stone age . Mais le groupe n’a pas à rougir de ce deuxième jet.

Destruction inc. n’a apparemment d’autres ambitions que de faire secouer les têtes et il y arrive très bien. Nul doute que The dogman’s tales trouvera son public.

En savoir +

Myspace: [ http://www.myspace.com/destructionincorporated
-> http://www.myspace.com/destructionincorporated]

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Yves Tradoff s'intéresse à beaucoup de choses : http://yvestradoff.over-blog.com (work in progress)

3 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Lundi 17 mars 2008
    LuckyDay a écrit :

    L’album est monstrueusement génial !!! Mais j’ai été trés déçu par le concert.
    Rien à dire coté prestation technique, des zicos parfaits et impressionnants.
    Mais un manque total de communication avec le public. Des chansons enchainées sans échange avec l’audience. Bref, pas d’ambiance.
    Un peu dommage.

  2. 2
    Stedim
    le Lundi 28 janvier 2008
    Stedim a écrit :

    Banco ! Voilà une chronique convaincante ! Qui ne va pas aller écouter tout ça sur myspace ?

  3. 3
    le Lundi 28 janvier 2008
    Pascal a écrit :

    Un trio qui a la grosse classe… C’est incontestable. Très bon album dans tous les cas. Une fois de plus Pierre Belleville démontre son éborme talent derrière les fûts !!

    Des guitares très tooliennes effectivement. Un petit peu moins rugueux que QOTSA, mais la similitude avec la démarche de Josh Homme est flagrante. Car outre ce groupe, Destruction Inc est également un studio d’enregistrement qui a pour vocation d’organiser des Desert session à la française.

Réagissez à cet article