Commodor – Drive out of focus

par |
Nouveau venu sur la scène suisse, Commodor vient de sortir son premier disque, Driving out to focus. Une production franchement prometteuse, bien que les influences du groupe soient encore trop présentes.

comodor-2La suprématie du music business est sans scrupule. Non content de monopoliser tout l’espace, elle a forcé tout une tripotée de groupes pour qui la musique est une passion à se camoufler derrière le terme « expérimental ». Comme Commodor l’indique sur son Myspace. Or, le combo de Genève l’est très peu.

Au contraire, derrière ce terme fourre-tout se cache un groupe à la composition stricte. La recette musicale utilisée reste en effet la même sur la quasi-totalité du disque : une guitare régulière et hypnotique figurant en très bonne place sur le mix, ce qui laisse à la section rythmique tout le loisir du groove et de la mobilité. A cette formule vient s’ajouter l’imagination sans faille des musiciens, qui permet aux disques de ne pas s’essouffler en assurant un constant renouvellement dans les plans. Et putain, ça marche ! Driving out the focus se bouffe sans faim, une prouesse pour un groupe qui ne fait que débuter.

Bien sûr, première production oblige, les compositions de Commodor restent très marquées par l’influence de ses ancêtres. Des références au passage follement variées. On reconnaît sur le chant l’ombre de Serj Tankian de System of a down, dans les polyrythmes celle de Meshuggah et ses confrères, le déluge de distorsion grave en moins. Les drones, ces notes continues ou répétées qui forment le squelette des plans musicaux, sont légions, territoire réservé des formations post-rock et atmosphériques. Rien que la pochette couleur carton – vous savez, celles que des tas de formations du même genre utilisent pour faire passer leur volonté d’authenticité et de sobriété – en dit long sur l’orientation du groupe.

Alors, par ici la monnaie, les paris commencent. Avec un premier jet de cette qualité, il faut s’attendre à des compositions de très bon niveau dans le futur. Une fois que le groupe se sera trouvé.

Partager !

En savoir +

A propos de l'auteur

Image de : Yves Tradoff s'intéresse à beaucoup de choses : http://yvestradoff.over-blog.com (work in progress)

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article