Colour Of Fire – Pearl Necklace

par Domino|
Qui se souvient de Colour Of Fire ? Peu de monde certainement, ce qui est bien dommage...

colorfireFondé en 2002 par les deux pilliers du groupe Owen Richards (chant, guitare et piano) et Stuart Jones (même chose), qui s’étaient déjà produits en solo par le passé, les deux anglais se sont très vite adjoints les services de Mathew Lunn (batterie) et Thomas Craigen (basse). Ils n’ont pas tardé à trouver un label ainsi qu’un producteur, Steven Osborne, loin d’être un inconnu ( U2, New Order ). S’ensuivra des premières parties prestigieuses en compagnie d’ Icarus Line, Silverchair, The Libertines, Funeral For A Friend et surtout Placebo . Choix judicieux de la part des tourneurs car Colour Of Fire c’est un peu une sythèse de tous ces groupes.

Sans atteindre le niveau de virtuosité d’un Muse, il y avait en Color of Fire ce quelque chose en plus qui dépassait allègrement les aprioris faciles d’un format punk rock pourtant préssenti, pour faire place à une surprise totale.

Un seul et unique album à leur actif, Pearl Necklace, mais pas des moindres cependant avec ses guitares qui hésitent en permanence entre mélodie, puissance pure et violence. Un recueil d’émotions ciselés comme un ensemble de pierres précieuses. Colour Of Fire porte définitivement bien son nom. Pearl Necklace est un album incandescant malgré quelques concesssions cédées à la facilité.

colouroffire_pearlUne formule, qui a permis au groupe de marquer clairement son style mais qui ne lui aura pas empêché de tomber dans l’oubli. Après un changement de bassiste, le groupe aura bien essayer de maintenir la flamme allumée, mais ils n’auront jamais eu le temps de sortir ce deuxième album qui aurait confirmé le bel avenir que tout le monde leur prédisait.

Un grand gâchi en résumé et l’impression persistante que l’on tenait là quelque chose de vraiment hors du commun. Owen Richards, Stuart Jones, Thom Craigen et Matthew Lunn, alias Colour Of Fire, auraient t-ils pu faire de ce début de magie quelque chose d’essentiel ? La questions restera sans doute à jamais sans réponse.

En attendant, pour ceux qui se demanderaient ce que Owen et Matt sont devenus, le premier a fondé Grammatics, un groupe dans la même veine que Colour of Fire. Le deuxième, quant à lui, joue dans deux formations au style assez opposé: The officers et Rick and the dudes . De quoi contenter les quelques nostalgiques, en attendant une hypothétique reformation.

Partager !

En savoir +

Myspace: http://www.myspace.com/colouroffire

Myspace de Grammatics : http://www.myspace.com/grammatics
Myspace de The Officers : http://www.myspace.com/theofficers
Myspace de Rick and the dudes : http://www.myspace.com/rickandthedudes

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article