Clyde – Le jardin zoologique

par |
Mais où est donc passée Bonnie ? Clyde en solo, c’est possible ! Et ça tient la route. La preuve en est avec "Le jardin zoologique", ou le premier album d’un artiste hors du commun de la scène française.

clydePour ce premier opus, le songwriter marseillais nous plonge dans un retour vers le passé, au rythme des années pop psychédéliques des sixties et seventies. Des Kinks à Neil Young en passant par Donovan, les influences du compositeur-interprète sont variées et laisse transparaître un goût certain pour la mélodie. La couleur de l’album est donnée.

Le jardin zoologique allie la fraîcheur de mélodies pop entêtantes à des textes simples et courts, basés sur le principe de la répétition. Une recette qui fait mouche ! Sans compter sur l’incorporation d’instruments tous plus étranges les uns que les autres que notre cher artiste a ramenés de ses diverses escapades à travers des contrées lointaines. Car en plus d’être un chanteur de talent, Clyde est un globe-trotteur invétéré. L’exotisme et l’évasion sont donc au rendez-vous. Il suffit juste de se laisser porter par la musique.

Il faut dire que l’imagerie cultivée dans cet opus facilite le dépaysement. Onirique, fantastique, enfantin, l’univers de Clyde est riche et décalé. On y rencontre des éléphants volants, on y déguste de savoureux baba ô rhum et les prisons y sont des bulles de savon. A chaque morceau un nouveau monde se dessine et prend vie. L’imagination n’a plus de limites et c’est tant mieux !

Clyde ou l’éternel enfant ? Disons plutôt l’incarnation d’un dandy des temps modernes, comme le fut Etienne Daho à l’ époque, qui parvient à remettre au goût du jour un style musical en perdition. Doté d’une voix à mi-chemin entre celle de Miossec et de Cali, et d’un phrasé qui s’apparente à celui de Serge Gainsbourg, Clyde réussit à faire ressurgir des émotions que l’on croyait perdues grâce à sa sincérité et sa créativité. Un coup d’essai qui vaut le détour.

En savoir +

Myspace : www.myspace.com/clydebarlo

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fraîchement débarquée dans la vie active après des études de communication, j'assouvis ma passion pour la musique en jouant les apprenties journalistes et en écumant les salles de concerts parisiennes à la recherche de nouvelles sensations ! Et même si ma guitare commence à prendre la poussière, un jour j'arriverais peut-être moi aussi à faire quelques chose de mes dix doigts.

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article