Cherchez le garçon – Pierre Mikaïloff

par Elodie|
Alors que Daniel Darc vient de nous gratifier de son excellent Amours Suprêmes, Pierre Mikaïloff signe une biographie de Taxi Girl à partir d'entretiens menés avec deux de ses membres.

Rock’n roll nigger

cherchezReprésentant la culture bis et inspiré par les icônes du rock, Taxi Girl reprend les codes de ce qui a fait des 80′s les années d’une blank generation sans foi en l’avenir. Et pourtant… À l’heure où faire partie d’un groupe de rock était, face à la situation de crise et de désenchantement, l’une des meilleures solutions pour exprimer sa résistance, Taxi Girl est passé en coup de vent et beaucoup ne s’en souviennent qu’à travers un seul et unique tube: Cherchez le garçon .

Le rock, cryptogay ?

Une chanson non sans ambiguïté, ce que d’ailleurs Pierre Mikaïloff soulignera à maintes reprises dans le texte. Une chanson devenue culte qui représente parfaitement ce qu’a pu être ce groupe, l’ambiance de l’époque, ses influences et qui peut être assimilée à l’emblème de l’esprit d’alors.

Dévoilant Taxi Girl de l’intérieur, ce livre permet de rendre compte de ce qu’était véritablement la vie de ces jeunes gens modernes aux richelieus rouges et à l’attitude désabusée.

So you wanna be a rock’n roll star ??

Une réaction face aux bébés rockers ? Peut-être. Alors que la création française semble en stand by lorsqu’elle est comparée au foisonnement britannique et américain, il est bon de rappeler que le rock hexagonal a existé, et qu’il fût à l’apogée de la tendance du moment.

D’ailleurs Taxi Girl passe encore aujourd’hui en clubs et le groupe n’a jamais cessé d’incarner la new/cold wave par sa sonorité si caractéristique, son air de Farsifa et sa résonance emblématique…

À tous les nostalgiques, les curieux d’une époque désenchantée qu’ils ne connaîtront jamais, Des jeunes gens modernes est là pour vous consoler …

Partager !

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    Fabien
    le Jeudi 27 mars 2008
    fab a écrit :

    Franchement y a un truc qui m’échappe. Autant j’adore beaucoup de chose qu’a pu produire la france pendant et après le punk, genre Metal Urbain et les Dogs bien sur, mais aussi des truc bizarre comme Alan Kan ou A 3 Dans Les WC. Mais putain Taxi Girl nan quoi. Vraiment, j’ai écouter les albums, écouter Daniel Darc, lu Daniel Darc. Rien ca marche pas. Un groupe ultra sur estimé pour moi. Au même niveau qu’Etienne Daho.
    Désolé

Réagissez à cet article