Catherine Ringer à la Cigale

par |
Vraiment un hasard ma venue à ce concert : un bulletin Myspace, une réponse à la va-vite et me voici propulsée à la Cigale, non sans problème pour cause d'invitation mystère (décidemment !) mais que cela ne tienne : ce soir, mardi 22 Juillet, je vais voir Catherine Ringer sur scène !

ringer1 Catherine qui ? Pas de panique, j’ai eu les mêmes symptômes ; laissez-moi vous faire une piqûre de rappel. Catherine c’est au départ une grande gueule, une femme affirmée qui ne manqua pas de tenir tête à Serge Gainsbourg lors d’une interview (http://www.dailymotion.com/relevance/search/gainsbourg%2Bringer/video/xprfx_serge-gainsbourg-vs-catherine-ringe_fun).Mais elle est aussi actrice, danseuse, guitariste, et fut révélée au grand public en 1980 grâce au groupe qu’elle créa avec Fred Chichin : Les Rita Mitsouko .

Un dernier concert parisien. Un ultime concert parisien. J’arrive pile à temps. Et puis quelle salle ! La Cigale ! Une salle qu’elle a remis sur pied en 1987 avec son compagnon à l’époque : « C’est une salle où on a fait tellement de choses avec Fred … C’est une grande émotion d’être là. C’est ma maison! » dira-t-elle un peu plus tard dans la soirée…

J’entre dans la fosse aux lions. C’est désormais sûr : je fais office de minette ce soir. Que dis-je? De gamine ! Cependant la salle est comble, archi complète, totale blindée, attention aux orteils !

Linda Ronstadt a dit : « Dans cette ville il y a 3 sexes: les hommes, les femmes et les chanteuses ! » et ce soir je comprends ses paroles : Catherine déborde d’énergie et ce n’est pas ce soir que nous somnolerons. Je nous souhaite à toutes, mesdemoiselles, d’être d’un aussi bon millésime : ça sautille, ça danse, ça papote, ça échange bref on se sent bien, on passe un bon moment et on tape du pied en rythme ! D’ailleurs frapper des mains, jouer le jeu, chanter, prendre des photos, je m’y perds un peu, mais il faut assurer car eux, ils assurent ! Mention spéciale au guitariste et au bassiste de la belle qui ont montré de quoi ils étaient capables, s’offrant un solo (duo?) à presque chaque morceau du set.

ringer2Quant à Catherine, elle s’amuse : tout est dans les mimiques, le jeu de scène, l’exubérance pour notre plus grand plaisir : quand on a le public en poche, il ne reste plus qu’à le mettre en transe ! On notera sa douche à la bouteille d’eau : « Il faut se laver tout partout ! » Je vous passe les détails !

Les deux heures de show passent vite, trop vite. Un goût de trop peu nous reste en bouche car malgré mon « jeune » âge, je connais par coeur ses tubes : Marcia Baila, Andy, C’est comme ça, Les histoires d’A etc etc. Mais qu’importe : il n’y aura pas un rappel, ni deux… mais bien trois !

J’avoue que j’appréhendais ce concert brodé de reprises ( Bowie, Deville …) mais on croirait presque à un patchwork de compositions et c’est tout à son honneur.

Me voici sur un nuage avec Marcia et Andy … Je vous tire mon chapeau (haut de forme?) !

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Co-responsable de la rubrique Musique sur Discordance.fr. Et même qu'une fois, je me suis faite accréditée sur un concert de Justin Bieber !

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article