Casey. Préécoute de Libérez la bête

par |
Mélange de rock expérimental lourd et de rap subversif, Zone Libre Vs Casey/Hamé avait déclenché une petite révolution musicale il y a presque un an maintenant.

caseyOn avait pu découvrir à l’époque une collaboration des plus excitante entre le guitariste de Noir Désir, la rappeuse Casey et Hamé, un des leaders de La Rumeur .

Forte de cette alliance et après un premier album ( Tragédie d’une Trajectoire NDLR) en 2006 salué par la critique et un public grandissant, Casey revient en Janvier 2010 avec un nouvel album au titre évocateur Libérez la Bête . La recette est la même et elle est toujours aussi efficace comme le laisse déjà entrevoir les deux premiers titres issus de cet album, Apprends à t’taire et La Créature Ratée .

Fermant la parenthèse rock, du moins pour l’instant, avec le groupe Zone Libre, Casey en conserve pourtant cette rage lyricale et musicale qui la caractérise et revient secouer le rap avec virulence en incitant notamment la plupart des rappeurs à aller consulter un dictionnaire avant de se mettre à écrire. Armée d’une plume acerbe et d’opinions tranchées, «  la bête » attaque dans tous les sens et vise juste: le racisme, les inégalités du système, le passé colonial de la France, mais aussi le monde du rap et les images de faux gangsters véhiculées par certains rappeurs sont autant de thèmes abordés par la jeune femme.

Un album piquant qui devrait plaire aux deux scènes : celle du rap pour la qualité de ses propos et celle du rock pour le côté brut qui s’en dégage. Libérez la bête nous offre sur un plateau d’argent «  un amour de l’amertume immodéré » et sa sortie pourrait bien faire applaudir les uns, et grincer des dents les autres.

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : J'aime le Rock, le vrai, pas le trop bruyant ni le trop mou, des Brian Jonestown Massacre aux Yeah Yeah Yeah's en passant par Marilyn Manson ou NIN. Je passe une grande partie de mon temps dans la pénombre des salles de concert pour essayer inconsciemment de découvrir The Next Big Hit !

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article