BUMP

par |
Inspirés par les Rolling Stones, The Ramones, The Doors, Oasis, Noir Désir ou les Sex Pistols, Bump est un groupe de rock lyonnais bien trempé, aux multiples influences. Du punk minimaliste au rock 70s en passant par la pop anglaise et l'électro....

Un mélange détonnant, servi en français dans le texte par quatre jeunes gens déjantés (Guiome au chant, Santiago à la basse, Stéphane aux claviers et Adry à la batterie) a donné naissance il y a peu à un premier album auto-produit intitulé « Sur ta Bouche ». Après une première rencontre à Lyon pour assister en VIP à l’une de leurs répétitions, retrouvailles avec les membres du groupe pour qu’ils nous parlent un peu d’eux.

surtabouche-2 Alors pouvez-vous me raconter un peu l’histoire du groupe ?

Santiag : Alors très brièvement parce que ça pourrait prendre des heures… On a monté notre premier groupe Stef et moi en 1992 ça s’appelait The Joyfull Boys … Nous étions adolescents et à vrai dire, nous savions à peine jouer, pour ne pas dire pas du tout…De là, plusieurs membres se sont succédés pendant plusieurs années et le groupe a commencé à prendre réellement forme en 2000 avec l’arrivée de Guiome. C’est à partir de là que nous avons commencé à nous produire plus sérieusement sur scène. Adry nous a rejoint en 2003 et nous avons attaqué un an après l’enregistrement de notre 1er EP qui est sorti cette année, le 14 avril.

Et le nom BUMP ça vient d’où ?

Guiome : On a choisi ce nom parce qu’il était facile à écrire et à retenir… (rires)

Stef : Et puis comme il n’y a pas beaucoup de lettres, sur les affiches on peut l’écrire en plus gros.. (rire de tous)

Adry : On aime cette sensation d’IMPACT ! BUMP ça veut dire CHOC en anglais…

Vous venez de sortir un album Sur ta bouche, quel regard lui portez-vous ?

Guiome : Une première étape importante de franchie !

Stef : Un aboutissement,

Santiag : On va dire, la première vraie concrétisation de notre travail

Cet album a mis pas mal de temps, environ 12 ans, comment ça s’explique ?

Stef : Non, on ne peux pas dire qu’on a mis 12 ans pour pondre cet album ! Comme Santiag l’a dit tout à l’heure, la formation actuelle existe depuis 2003 et le projet a commencé à prendre forme en 2004 avec la collaboration de Pat Lepirate qui a réalisé cet EP.

Vos chansons dépassent rarement les 3 minutes. C’est un choix de format ?

Santiag : Non ce n’est pas un choix, les chansons nous viennent comme ça naturellement…

Guiome : Nous ne sommes pas des adeptes du remplissage…

Adry : On aime aller à l’essentiel…

Et qui de vous est à l’écriture des chansons ? qui compose ? est-ce un travail d’équipe ?

Guiome : On signe les morceaux en groupe…

Stef : Ils se construisent quand nous sommes tous ensemble, en répète…

bump2 Cette année vous avez partagé la scène avec quelques groupes comme Asyl ou Arkol par exemple, alors comment ça s’est passé ?

Adry : On les a éclatés ! ( rires )

Santiag : Non sans rire… Ce furent deux superbes rencontres ! On a passé de très bon moments…

Et avec qui auriez-vous envie de jouer aujourd’hui ?

Guiome et Santiag : Les Ramones !

Adry : Led Zep !

Stef : Bernard Menez !

Y a-t-il des groupes dont vous vous sentez proches musicalement sur la scène française actuelle ?

Santiag : Qu’est ce que tu en penses toi ? Tu trouve que l’on ressemble à qui ?

Pas tellement à Bernard Menez en tout cas ! rires . Que pouvez-vous me dire sur Pulp Kolectif ?

Guiome : PULP KOLECTIF c’est l’asso que nous avons monté pour promouvoir le groupe… Ce 1er EP étant entièrement autoproduit, il nous fallait une structure pour gérer les dépenses, la fabrication, la gestion quoi…

Stef : On fonctionne comme une petite entreprise…

Adry : ( en chantonnant ) : …qui connaît pas la crise !

Santiag : L’asso en fin de compte ne profite pas qu’à BUMP puisque le PULP KOLECTIF a aussi pour vocation de créer un réseau et de fédérer des groupes de rock français indépendants. De cette manière nous organisons des échanges entre groupes de régions différentes ce qui permet aux artistes de se produire hors de leur ville. Nous accueillons un groupe sur Lyon ou alentours comme par exemple Vienne, Saint Etienne ou Chambery. En contrepartie, le groupe nous accueille dans sa ville. C’est comme ça que nous avons fonctionné avec ARKOL et ASYL .

Se tournant vers les autres: J’ai bien parlé là ?

Tous : ( rires )

Quels sont vos projets pour les mois à venir ?

Guiome : Nous avons quelques dates en France pour défendre notre 1er EP.

Stef : Et en parallèle on travaille d’ores et déjà sur le prochain album…

Bon voilà c’est fini, qu’est-ce que je peux vous souhaiter ?

Adry : L’argent, la gloire et les femmes !!!

Guiome : Continuer de toujours prendre le même plaisir

Santiag : Réaliser mon fantasme : me baigner dans une piscine olympique remplie de bière !!!

Partager !

En savoir +

A propos de l'auteur

Image de : Normande bientôt trentenaire, intervieweuse en pointillé, en particulier dans le domaine musical ou littéraire. Sais coudre et tricoter, jouer de la batterie et organiser des tournées. Bah oui, on peut avoir l'air cool ET broder, surtout si on en fait son gagne pain : http://www.broderieduphare.kingeshop.com

5 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Jeudi 12 octobre 2006
    Danilo a écrit :

    je suis un fan des Bump, merci pour ton article, il est génial !

  2. 2
    le Jeudi 12 octobre 2006
    Anonyme a écrit :

    Super on a envie d’aller écouter !!!

  3. 3
    le Jeudi 12 octobre 2006
    gilou a écrit :

    Je sais pas quand il passent chez nous, mais j’irai les voir

  4. 4
    le Jeudi 12 octobre 2006
    Kyra a écrit :

    Bienvenue Emma :o ) Et merci pour ce très bel article.

  5. 5
    le Mardi 17 octobre 2006
    Anonyme a écrit :

    Je suis un ami de Bump… Niquel l’article… vivement le deuxième opus !

Réagissez à cet article