Bukowski à la Locomotive

par |
L’affiche n’en fini plus. En tout et pour tout on compte : Water pippe Cult + Lafayette + Omaha Bitch + Bukowski, mais les sets plan-plan de trois d’entre eux nous force alors à nous concentrer exclusivement sur les héros du jour, que dis-je du soir : Bukowski !

Chacun à eu le temps d’éponger sa soif et sa patience lorsqu’enfin nos trois lascars montent sur scène et démarrent sur les chapeaux de roue grâce à Mysanthropya .

Avec un rock’n'roll orné de chemises de bucherons, le show est décapant même si on regrette un manque de communication totale avec le public ( ouh ouh on est là ! ) et une présence scénique extrêmement pauvre. Cependant, musicalement, ca assure, c’est pourquoi on ne sait à quel saint se vouer, ou plutôt, si, on sait : à My Name is Zozanowski qui allumait déjà le CD et qui prend le relais sur la fosse.

Les titres qui sentent bon le Queen of Stone Age s’enchaînent mécaniquement et la setlist fait mouche. A une époque où il est bien vu de vomir dans son micro, les Bukowski savent se démarquer et efficacement qui plus est. Seul bémol, une batterie qui, un tantinet mal maitrisée : trop de double pédale bancale tue la double pédale tout court, on ne le dira jamais assez !

C’est alors le moment du Guitar Hero Time avec la Kiss Cover de la soirée. En effet, nos trois zicos se déchainent sur Rock’n'Roll All Night and Party Everyday à vous rendre nostalgique des vestes en jean sans manche, mais ornées de patch ! La Locomotive se transforme alors en mini soirée karaoké et cela fait du bien. L’interlude détente continue alors sur sa lancé avec Pill Box, single du groupe, dont les paroles on été religieusement apprises par le public.

Nous ressortons donc de la salle mi-figue, mi-raisin : était-ce bien ? En général, sans plus, mais les Bukowski ont assuré malgré le mutisme frustrant des musiciens. Sortis de là, une seule envie : s’improviser un bon petit concours d’Air Guitar !

SETLIST :

Mysanthropya – Bro you save me – My name is kozanowski – Car crasher – Long cold winter – Downtown revenge – Share my sacrifice – Charge song – Kiss cover : rock n’roll all night and party every day – Pill box.

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Co-responsable de la rubrique Musique sur Discordance.fr. Et même qu'une fois, je me suis faite accréditée sur un concert de Justin Bieber !

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article