Black Bomb A à la Maroquinerie

par |
"On était ensemble, on délirait, et il fallait vraiment qu'on trouve un nom, quelque chose qui soit explosif, comme une bombe ! Comme une black bomb ! On a rajouté le A d’anarchie, et on s'est rendu compte que ça faisait un jeu de mots avec Bombay, la ville, et puis Black Bombay, le matos à fumer !". Voilà qui annonce d’emblée la couleur, la déconnade et le hardcore du concert à venir, puisque ce soir Black Bomb A envahit la Maroquinerie !

bbaOn entre dans la danse avec Black Curtains, groupe peu convaincant et à la mise en scène extrêmement exagérée, digne d’une parodie de Canal +. Heureusement que les Checkmate, également un petit groupe de jeunots, viennent relever le niveau. Ils sont heureux de partager la scène avec leurs aînés et le prouvent. A suivre de prêt.

Pour ce qui est de Drive by Audio, il serait facile de se perdre à retracer les origines exactes de cette formation. Pour résumer, le combo est issu de Certain Death, initialement prévu à l’affiche de la soirée. Quoi qu’il soit nos Écossais envoient du bois, et proposent une fusion entre le son de Suicidal Tendencies et celui de Deez Nuts . Shauny-D, au micro, offre quelques commentaires à la salle, mais avec un tel accent à couper au couteau difficile de discerner autre chose que fuck . Quoi qu’il en soit l’ambiance est au rendez-vous, le public aussi et tout le monde en redemande.

Cependant, nous ne sommes pas là pour faire un tour d’Europe, mais bel et bien pour mettre le feu à la Maroquinerie avec les frenchies de Black Bomb A . Si au fil des années, il devient de plus en plus difficile de savoir précisément qui fait précisément parti du line-up, leurs titres sont toujours aussi efficaces. Le public s’étant bien échauffé, c’est le moment de voir s’enchaîner circle pits, moshpits, bravehearts et autres pogos. Nul besoin d’energy drink, même le nouvel album, From Chaos, tient la route.

003-3Associé à une mise en place musicale des plus carrée, le groupe offre un franc esprit de camaraderie, Poun (chant aigu) et Djag (chant grave) discutant tranquillement avec le public, et de show puisque c’est officiel : nos deux hurleurs ont été montés sur ressorts toute la soirée ! On notera des moments phares tels que Burn, Human Circus ou le traditionnel Mary qui fut la grande récréation du concert : Poun allumant tranquillement son joint sur scène (rappelons qu’il est interdit de fumer dans les lieux publics et que c’est extrêmement nocif pour la santé, tout le monde connaît la suite.) et haranguant les fumeurs et les abstinents de la salle pour qu’ils se manifestent à tour de rôle. Si d’après les hurlements, la première catégorie était largement représentée, quelques mains timides se sont néanmoins levées (« Bande de Straight Edge va !») avant que tout le monde ne se réunisse pour jubiler ensemble sur LE titre qui mettra définitivement en valeur l’énergie et le flow de nos deux compères s’achevant avec plus de fans présents sur scène à faire tourner le buzz que de membres du groupe.

Bref, ça sautille, ça s’agite et ça transpire à grosses gouttes. Le show durera jusqu’à 23h30 et nous offrira un peu moins d’une vingtaine de titres avec open-bar pour les premiers rangs, (vodka, rhum et capotes) et reprise finale du Fight For Your Right To Party des Beastie Boys . Un dernier « chaos » accompagné de leurs acolytes de Drive By Audio qui finira par un lâcher de ballons fait à partir de préservatifs gonflés.

Un concert qui aura également été l’occasion pour beaucoup de découvrir les titres du nouvel album. D’ailleurs à ce sujet, oubliez tout ce qu’à pu dire Poun pendant la soirée : ne le volez pas, mais courrez plutôt l’acheter. Comme le dit l’expression, c’est un petit Jésus en culotte de velours.

Crédits photo : Philippe Abdou

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Co-responsable de la rubrique Musique sur Discordance.fr. Et même qu'une fois, je me suis faite accréditée sur un concert de Justin Bieber !

7 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Samedi 4 avril 2009
    Dimitri a écrit :

    Putain ça donne vraiment d’y aller ! Avec L’Esprit du Clan à leurs côtés ça serait le top.

    Alors le dernier album ? Encourageant ou répétitif ?

  2. 2
    Phil A.
    le Dimanche 5 avril 2009
    Phil a écrit :

    C’était vraiment bon comme concert. Très bonne retranscription ! :)
    En ce qui me concerne, je n’ai pas checké l’album mais je vais le faire j’ai un peu de temps maintenant ^^

    Phil A.

  3. 3
    Pascal
    le Dimanche 5 avril 2009
    Pascal a écrit :

    L’album est très bon. Pas encore écouté suffisamment pour t’en dire plus, mais rien que de retrouver la voix hors du commun de Djag, c’est le bonheur…

  4. 4
    le Lundi 6 avril 2009
    Vincy a écrit :

    @ Dimitri : Pour l’Esprit du Clan déjà vient à leur concert avec The ARRS : ca va envoyer du bois ! :)

    @ Phil : Merci ^^

  5. 5
    le Mardi 7 avril 2009
    Alex a écrit :

    Oulaaaa alors pas du tout d’accord pour les premieres parties lol!
    j’ai trouvé que « Black curtains » que je n’avais jamais vu etaient hypers bons et très energiques et que checkmates ne semblaient pas jeunots mais au contraire pas mal expérimentés !

    le live de BBA etait aussi vraiment fou, dommage que le dernier album soient un peu répétitif …

  6. 6
    le Jeudi 9 avril 2009
    Vincy a écrit :

    @ Alex : je dis juste ce que j’ai ressenti. Les BC m’ont vite saoûlée car je ne trouvais rien d’original dans leur son. Et pour les Checkmates quand je parle de « jeunots » c’est que question âge ils étaient loins d’afficher une quarantaine ! Par contre musicalement effectivement ils assuraient ! D’où le « à suivre de prêt ».
    Voilà, j’espère avoir éclairé ta lanterne sur mon article ! :)

  7. 7
    Pascal
    le Jeudi 9 avril 2009
    Pascal a écrit :

     » Avec L’Esprit du Clan à leurs côtés ça serait le top.  »

    Un Disorder Tour #2 ??

Réagissez à cet article