Billy Corgan et ses musiciens | Zénith | 09.11.11

par |
La soirée était pourtant douce, la lune était pleine, la fosse et les gradins du Zenith de Paris l'étaient aussi, et les Smash... Pardon, Billy Corgan et ses musiciens étaient là. Donc tout aurait dû bien se passer, seulement voilà : la colle n'a pas pris.

Il est des rencontres qui ne se font pas, et cette soirée en était la preuve douloureuse, car les Smashing ont eu affaire à un public glacial, arctique même, à se demander si tous ces gens n’étaient pas venus là par erreur. À qui la faute ? Peut-être un peu à la première partie, un vague groupe venu du Texas dont le nom ne mérite même pas d’être retenu, et qui avait pour seul mérite de pousser le volume à la limite de la douleur, un son hypersaturé cachant la misère de leur prestation et rendant la moitié de la salle totalement sourde (l’autre moitié ayant les mains sur les oreilles). L’ingénieur du son n’ayant pas fini d’œuvrer, cette qualité de son s’est retrouvée dans le concert des Smashing Pumpkins, mais semblant toutefois s’améliorer à mesure qu’on perdait de l’audition. Connaissant le perfectionnisme de Billy Corgan sur scène, on ne peut que s’étonner que ce gars ait pu finir la soirée sans recevoir le moindre geste d’agacement.

Est-ce pour cela que le concert a vu si peu de réaction ? Pas de bras en l’air, pas de gens qui sautent, qui chantent, qui tapent des mains (ou si peu !), des gradins qui sont restés désespérément assis. Même le demi-cercle devant la scène, repère des irréductibles fans, ne bougeait guère plus qu’une file d’attente à la poste. Billy Corgan a certes failli dans sa prestation, une performance décevante dans l’ensemble. On le sait très peu communicatif et il n’a pas dérogé à la règle. Le concert était assez mal articulé, beaucoup de chansons nouvelles en ouverture, et trop peu de tubes reconnaissables malgré le son saturé. Il a pourtant tout fait pour ranimer ce parterre dormant, gesticulant, lançant ses bras, hurlant dans son micro, mais à peine la mayonnaise prenait-elle quelle retombait comme un mauvais soufflé faute de conviction des deux côtés. Tout cela semblait forcé et finalement assez peu spontané.

Seul le rappel a ressemblé à un vrai concert, mais il était déjà trop tard pour convaincre. Un concert qui sentait la fin de carrière, la première fois qu’on en ressort en ayant plus mal aux fesses de rester assis plutôt qu’aux mains, aux pieds et à la gorge à force de hurler.

Décevant est l’adjectif qui convient le mieux pour toute la soirée, et celà des deux côtés de la scène.

Setlist : Quasar / Panopticon / Starla / Geek U.S.A. / Muzzle / Window Paine / Lightning Strikes / Soma / Siva / Oceania / Frail and Bedazzled / Silverfuck / Pinwheels / Pale Horse / Thru the Eyes of Ruby / Cherub Rock / Owata / My Love is Winter / For Martha
Encore : Zero / Bullet With Butterfly Wings

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Normande bientôt trentenaire, intervieweuse en pointillé, en particulier dans le domaine musical ou littéraire. Sais coudre et tricoter, jouer de la batterie et organiser des tournées. Bah oui, on peut avoir l'air cool ET broder, surtout si on en fait son gagne pain : http://www.broderieduphare.kingeshop.com

11 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Vendredi 18 novembre 2011
    sp a écrit :

    Ca fout les boules.

    Billy Corgan a perdu son feu sacré. Il reste pour moi un artiste immense, et c’est un etre humain: C’est cyclique la créativité.
    J’avais aimé son album solo de 2005, et l’album Zeitgeist était bien mais la, toutes ces chansons nièses me donnent envie de pleurer de douleur quand je compare un « Quiet » à une de ses nouvelles chansons.

    Je pense, sans essayer de faire de psycho de comptoir, qu’il veut trop se raccrocher aux Smashing Pumpkins, son groupe initial et que cela du etre dur de perdre ce à quoi il était attaché, y compris D’Arcy qu’il peut plus blairer.

    Les smashing pumpkins sans les membres initiaux, ça n’aurait pas du etre reconstitué, surtout depuis que le batteur est parti, c’est « les smashing pumpkins… tout seul ».

    Quand il aura tourné la page des SP, fait le « deuil », la il pourra passer à autre chose et la créativité reviendra.

    On peut toujours se consoler avec les autres retours reussis:

    Skunk Anansie ( http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=4DMxptQeDEg ), Faith No More etc. :)

  2. 2
    le Vendredi 18 novembre 2011
    papefei a écrit :

    Première fois que je vois les Smashing Pumpkins en concert et pourtant je les ai écouté au temps de Mellon Collie and the infinite Sadness. J’ai trouvé Billy très en accord avec son Grand Age plus de 40 je crois. Pas fou fou mais malgrès tout énergique et maitrisant ses morceaux parfaitement. Que ce soit au niveau du chant (juste), de la guitare puissante où la mise en scène simple mais élaboré. Contrairement à la description ci-dessus, je ne pense pas du tout que des spectateurs qui restent assis s’ennuyaient. Ils écoutaient religieusement un groupe qu’ils ont écouté dans leur jeunesse c’est tout. Pour conclure je veux juste dire que j’ai passé un bon moment malgrès mon mal de fesses lol

  3. 3
    le Samedi 19 novembre 2011
    Manusp a écrit :

    Euh, sans déconner j’ai rarement lu une critique aussi mauvaise. (je parle de l’auteur)

    Certes, ce n’était pas un grand concert de l’époque mais c’était quand même bon, et ça bougeait et chantait très fort, on était complétement écrasé dans la fosse. Il fallait bouger ton cul des gradins, là, tu aurais vu et il fallait connaitre les chansons b-sides des pumpkins, c’était le but de cette tournée.
    Si tu connaissais pas tu as dû t’ennuyer c’est certain. Mais un groupe n’est pas obligé de jouer tout le temps leurs tubes surtout vu leur répertoire.

    Pour le son il est clair qu’il était mauvais, c’est surprenant, mais pour avoir vu 30 seconds to mars trois jours après dans ce même lieu, eux, avaient un son impressionnant. Les pumpkins ont mis très peu de moyen dans cette tournée, excluant même les enceintes de rappel devant la scène, pré-2009. Je rappelle qui n’ont pas de boite de production.

    Cheers,
    renseignez vous avant d’aller voir un concert et surtout avant de poster.

  4. 4
    le Samedi 19 novembre 2011
    sp a écrit :

    PS: je précise que moi je n’ai pas vu le concert, je répondais simplement par rapport à la qualité des chansons nouvelles que j’entends depuis 2009.

    Sur ce point je suis déçu. Ceci dit, quand j’ai vu le poster « smashing pumpkins en concert début novembre » en septembre, mon coeur d’ado de 14 ans de l’époque 90 a battu très fort.

    Les Smashing Pumpkins et Billy Corgan restent pour moi totalement mythiques et sublimes, et ce meme si Billy Corgan chantait du Alizee.

    Bon je serais inquiet pour lui, mais je l’aimerais encore :D

  5. 5
    le Samedi 19 novembre 2011
    gibo a écrit :

    Pour avoir assisté à plusieurs concerts des Smashing dans ma vie, je dois bien avouer que l’article reflète malheureusement bien la réalité. Le public n’a pas beaucoup manifesté son enthousiasme. Même en 2007 à la foire aux vins de Colmar (étrange lieu pour entendre les Smashing Pumpkins !!!) ça sautait jusqu’en haut des gradins. Là, c’était mou du genou (la faute au service d’ordre ? …)
    Les Smashing n’ont pas réussi à faire prendre la sauce. J’ai vu plein de monde se barrer du concert avant la fin, ça m’a fait mal au coeur. J’ai moi aussi été déçu de cette prestation et je blâme le son qui ne nous a pas permis d’apprécier ce concert à sa juste valeur.
    Par contre, quand je lis que le but de cette tournée était de jouer les b-sides, ça me fait doucement rigoler, ils n’ont joué que 2 titres de pisces iscariot ! Tiens d’ailleurs Manusp, t’as l’air d’être un spécialiste mais je ne pense pas que des enceintes de rappel soient nécessaires dans une salle comme le zénith, c’est pas le Stade de France quand même ! Et puis, d’ailleurs, même quand on n’est pas « renseigné », on a le droit d’aller voir des concerts et d’exprimer son ressenti.
    Pour finir, comme sp, je suis et serai fan des Smashing jusqu’à mon dernier souffle ! Je compte pas rester sur cette impression et j’espère bien retourner les voir l’année prochaine comme Billy l’a indiqué.
    Vive les SP et gloire à Billy !

  6. 6
    le Dimanche 20 novembre 2011
    Manusp a écrit :

    euh, je rappelle qu’ils ressortent pas pisces mais des ré-issues de gish et siamese dream. Je me suis mal exprimé en disant B-sides.

    Ce n’est pas la tournée du nouvel album.

    Et, si, des enceintes de rappel justement dans les grosse salles de concert c’est nécessaire devant la scène. Pour te dire même à la Médoquine à Talence (salle 2000 personnes) les bonnes prod mettent des subs et des sats devant la scène en plus de linearrays sur les côtés. En plus, Je peux te dire que le système son était vraiment cheap au zénith. Certes 4 linearrays mais de moyenne facture, alors que 30 stm eux en avaient seulement deux mais de très bonne qualité et un volume sonore moins fort.

    Tiens d’ailleurs la semaine dernière j’ai discuté avec un mec qui était à Colmar, et qui a été super déçu, que ça ne bougeait pas etc…c’est marrant comme les avis divergent.
    En tout cas, dans la fosse je n’avais pas vécu un moment aussi dur à endurer depuis l’année 2000, notamment sur geek usa, siva silverfuck, zero et BWBW.

    On a le droit d’aller voir des concerts mais on ne peut pas écrire des critiques gratuites telles que celles là. Même si je suis d’accord que ce ne sont plus les vrais pumpkins. J’ai trouvé le batteur nullisime certes, le son a chier, mais bon on a eu le droit à une set list de malade, ça joue quand même sacrément bien, on a eu de sacrés solos de gratte, allez voir d’autres concerts. Pour le moment je ne vois que slash et 30 stm qui ont fait de meilleurs concert dans cette salle.

  7. 7
    le Dimanche 20 novembre 2011
    le bourhis a écrit :

    cette critique est d’une malhonnêteté déconcertante

  8. 8
    le Mercredi 23 novembre 2011
    SLASS a écrit :

    … il faudra le dire combien de fois…..
    … On ne dit pas les « Smashing » mais les « Pumpkins » !!!

    T’es déjà allé à un concert des « Rolling » ?

  9. 9
    le Jeudi 24 novembre 2011
    ztag a écrit :

    Je ne comprends pas non plus cette critique. J’ai déjà assisté à plusieurs concerts des pumpkins, et celui ci m’a particulièrement plus! Il y avait un bon équilibre entre les anciennes chansons et le nouvelles, et il fallait ne pas bien connaître les pumpkins pour s’en rendre compte! Personnellement j’étais dans les gradins. Certes je suis restée assise, mais ça ne veut pas dire que je n’appréciais pas, bien au contraire! Je n’éprouve pas le besoin de sauter et de hurler pour apprécier la musique, c’est tout.
    Et franchement, j’en ai vraiment assez de ces critiques qui reprochent à Billy corgan de ne pas assez jouer ses anciennes chansons! Moi, j’étais curieuse et ravie d’entendre les nouvelles et également d’autres chansons qu’on a moins l’habitude d’entendre en live! Même si c’est vrai, ‘ai trippé en entendant « Soma » ou « for martha »!
    Billy Corgan a du mérite: qu’il joue trop ses anciennes chansons,on lui reproche de ne pas arriver à faire le deuil des Pumpkins, s’il ne les joue pas, on lui reproche de ne pas faire plaisir à on public! Et bien moi, je lui souhaite de créer encore beaucoup d’autres chansons, d’expérimenter comme il sait le faire, et de piocher dans son vaste répertoire durant les concerts pour nous faire vivre encore de beaux moments! (et c’est vrai, d’avoir un meilleur ingénieur du son la prochaine fois!)

  10. 10
    le Lundi 12 décembre 2011
    gibo a écrit :

    « … il faudra le dire combien de fois…..
    … On ne dit pas les « Smashing » mais les « Pumpkins » !!!

    T’es déjà allé à un concert des « Rolling » ? »

    Euh, non, mais je suis jamais allé non plus à un concert de Johnny…

    Pardon de vous avoir froissé mademoiselle. Vous pensez que Billy Corgan pourra survivre à ce que vous estimez etre une erreur?

    Mon dieu faites qu’il vive et que les Smashing (mince! encore raté!) puisse encore vivre! :)

  11. 11
    le Lundi 12 décembre 2011
    sp a écrit :

    ps: c’était sp, pas gibo, désolé j’ai écris le pseudo juste parce que je l’ai regardé 2 secondes avant. M’enfin peu importe. Vive les smashing! :D

Réagissez à cet article