Baby Doll au théâtre de l’Atelier

par Marine L|
En 1956, Tennessee Williams a écrit un scénario original, Baby Doll, pour le réalisateur Elia Kazan. Ce dernier remporta le Golden Globes du meilleur réalisateur et le film fut nominé plusieurs fois aux Oscars. A sa sortie en salle, "Baby Doll" est condamnée par les catholiques et subit un boycott important en raison de son érotisme latent.

zoom_affiche20081219125356Cinquante-trois ans plus tard, au théâtre de l’Atelier, l’adaptation de Pierre Laville, mise en scène par Benoît Lavigne n’a rien perdu de sa sensualité.

Baby Doll c’est l’histoire d’une femme enfant ( Mélanie Thierry ), mariée à Archie Lee Morgan ( Chick Ortega ), un homme beaucoup plus âgé qu’elle, égraineur de coton en faillite. La pièce s’ouvre deux jours avant les vingt ans de la jeune fille, date à laquelle, le mariage doit être « consommé ». En effet, Archie a promis au père de Baby Doll de ne pas la toucher, avant qu’elle ne soit prête ou avant la date butoir de son vingtième anniversaire. C’est alors qu’entre en scène un troisième personnage, l’immigré sicilien Silva Vacarro ( Xavier Gallais ) un exploitant de coton en pleine réussite. Jusqu’au jour où ses machines brulent dans un incendie…

Sur la scène, une maison en ruine, une voiture rouillée, une balançoire et une pompe à eau servent de décor dans l’ambiance moite de cette région agricole du sud des États-Unis. Pour compléter le tableau, deux personnages apportent douceur et fragilité face à la fièvre qui envahit les lieux : la tante Rose Comfort ( Monique Chaumette ) et l’ouvrier noir ( Théo Légitimus ) qui nous accompagne de ses airs de blues.

Sept nominations aux Molières 2009

L’histoire se répète. Après le succès du film, c’est au tour de la pièce d’être plébiscitée. Le 30 mars 2009, l’annonce des nominations aux Molières fait la part belle à Baby Doll qui est citée dans sept catégories : théâtre privé, comédienne (pour Mélanie Thierry ), mise en scène (pour Benoît Lavigne ), adaptation (pour Pierre Laville ), comédienne dans un second rôle (pour Monique Chaumette ), lumière (pour Fabrice Kebour ) et décors (pour Laurence Bruley ).

Des nominations qui mettent particulièrement les comédiennes en valeur. Monique Chaumette, par ses errances, apporte une certaine dose d’humour ; elle n’en demeure pas moins une femme touchante et fine, qui prend toute son ampleur dans les derniers instants. Mélanie Thierry illumine la scène ; sa naïveté, sa sensualité, sa fraicheur laissent peu à peu place à une femme découvrant sexualité, amour et maturité.

La cérémonie des Molières aura lieu le 26 avril prochain au théâtre de Paris. En attendant et jusqu’à fin juin 2009, les comédiens assurent une représentation par soir du mardi au samedi à 21h au théâtre de l’Atelier.

Partager !

En savoir +

Baby Doll jusqu’à fin juin 2009.
Mise en scène Benoît Lavigne avec Mélanie Thierry, Xavier Gallais, Monique Chaumette, Chick Ortega et Théo Légitimus.

Informations : http://www.theatre-atelier.com

2 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Dimanche 26 avril 2009
    Prézelin a écrit :

    Et Xavier GALLAIS ??????????????????????????? qui est un super comédien!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. 2
    le Lundi 27 avril 2009
    Ju a écrit :

    Tu a bien raison Prézelin

Réagissez à cet article