Asian Dub Foundation

par |
Talent et sincérité, la recette gagnante d’Asian Dub Foundation. Un nouvel album, Punkara, dans les bacs depuis quelques mois et une grosse tournée européenne qui s'achève. Entretien avec Chandrasonic l'un des fondateurs du groupe, avant leur concert de Strasbourg en décembre dernier.

Comment se passe la tournée ?

asian8-2Fantastique, vraiment. Je pensais qu’on subirait un peu la récession et tous ces trucs-là, que les gens sortiraient moins, mais ils continuent à venir dans la plupart des endroits où on est allé. Juste Toulouse, un peu décevant, mais les autres shows étaient pretty sold out . Comme hier soir dans les Vosges, alors que ce n’est pas vraiment une région renommée de France, et où la plupart du temps ils doivent aller dans des villes plus grandes.

Et ce soir ça se présente comment ?

Je ne sais pas trop, mais les ventes ne sont pas super. Normalement ça marche bien pour nous à Strasbourg, on est déjà venu 4 ou 5 fois, donc ça serait décevant si on ne faisait pas un concert à plein. Peut-être que les gens vont venir on the door, espérons…

Qui sont les invités sur la tournée ?
Je ne sais pas tout, ça change tout le temps, c’est notre agence qui entre en contact avec les groupes. Ce soir c’est Voicst qui joue avec nous, je ne les ai jamais vu sur scène, on va voir ce que ça donne !

Un truc crazy à nous raconter sur la tournée ?

Les enfants ! Plein d’enfants viennent à nos concerts, une soixantaine de 10-11 ans à Dieppe par exemple. C’est bien ça garantit notre carrière pour les 20 ans à venir ! On essaie de s’expliquer ça, c’est quand même assez inhabituel. C’est peut-être parce que notre musique apparaît dans quelques fameux jeux vidéo, et ils doivent essayer de retrouver la musique et la télécharger. Ou c’est peut être nos vieux fans qui emmènent leurs enfants aux concerts d’ Asian Dub Foundation . L’autre raison c’est que beaucoup de nos fans depuis toujours sont devenus professeurs et font parfois étudier Asian Dub Foundation à leurs élèves en classe.

Avez-vous toujours plus de succès en France qu’au Royaume-Uni ?

Non. Depuis deux ans environ, c’est à peu près la même chose. Mais le public français est fidèle, alors qu’au Royaume-Uni ça change tout le temps.

Pouvez-vous expliquer le succès de votre nouvel album au Japon ?

Pas du tout. Je n’en ai vraiment aucune idée. Peut être parce qu’elle utilise quelques éléments de là-bas… Mais si je savais comment donner du succès au groupe dans tel ou tel pays, je serais capable de tout pour y arriver !

Avec tous ces changements depuis le début, l’esprit originel d’Asian Dub Foundation est-il resté intact ?

Tout le monde dans le groupe apporte ses propres influences, c’est très important mais l’esprit est définitivement le même. Si vous écoutez le nouvel album c’est clairement Asian Dub Foundation .

Êtes-vous impliqués dans un projet social précis en ce moment ?

asian3-2Non rien en particulier. Je voudrais bien mais je n’ai jamais fait partie d’un projet social bien précis. Tu soutiens des causes, les gens te demandent de faire des choses, de commenter des choses, mais je suis un musicien. Je ne veux pas être un bureaucrate ou un activiste. Il faudrait que les gens arrêtent de se battre avec les idéologies des autres. C’est pour ça que je suis musicien. La musique c’est là où l’on débat et c’est là où se trouve notre message, où l’on dit ce qu’on a envie de dire.

Mais pour répondre plus précisément, j’ai travaillé sur un programme d’ Al-Jazira appelé Music of Resistance, alors j’ai voyagé pour trouver des musiciens qui faisaient partie de grandes organisations sociales.

Comment avez-vous réagi après les attentats à Bombay ?

J’espérais juste que personne que je connaissais n’avait été blessé. Et je ne sais toujours pas. J’ai une amie là-bas, je n’ai pas eu de nouvelles donc je ne sais pas. C’est très improbable qu’elle ait été blessée mais on ne sait jamais. J’ai pris ça très à coeur, je pensais tout le temps à ça.

Où voudriez-vous vivre ?

A Paris, pour la beauté de la ville

Qui voudriez-vous embrasser ?

Je ne peux pas vous le dire, c’est mon grand secret !

Qui voudriez-vous tuer ?

Je ne peux pas vous le dire non plus, parce que si la personne meurt, je serais soupçonné.

Quelle serait la chose à faire avant de mourir ?

Être heureux. Et voir la Chine, y jouer avec le groupe si possible. Et jouer un peu plus en Amérique du Sud. L’an dernier on était en Colombie et au Mexique c’était génial. J’ai aussi passé beaucoup de temps en Afrique, au Nigeria, au Mali, au Mozambique. En Amérique ça fait longtemps qu’on n’y est plus allé, on y a joué 2-3 fois. Il y a 10 ans on a fait une tournée avec les Beastie Boys, à San Diego, à Austin, à Phoenix, dans le Texas. Au moins je peux dire que j’ai été au Texas.

Vous voudriez dire quelque chose à la France ?

Je n’arrive pas trop à improviser en français, mais je voudrais dire MERCI à tous les Français qui nous soutiennent et nous suivent depuis le début, tout au long des années.

Crédits Photos: Stv

Partager !

En savoir +

Myspace : http://www.myspace.com/asiandubfoundationuk
Site officiel : http://www.asiandubfoundation.com/

A lire sur Discordance: [Live Report @ Chronique de Punkara->761]

A propos de l'auteur

Image de : Journaliste free-lance presse écrite / web - Sur Discordance dans les rubriques Musique/Médias/Société - Tente de s'intégrer mais c'est pas évident. @LaureSiegel

Aucun commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires

Réagissez à cet article