Angus Lyon & Ruaridh Campbell

par |
Angus Lyon & Ruaridh Campbell, c'est leurs noms, sont deux musiciens et compositeurs écossais de talent. Ruaridh au fiddle (violon celtique traditionnel), et Angus au piano, à l'accordéon et à la programmation.

18_monthsAyant découvert Simple Tricks, leur premier album en duo, totalement par hasard en 2003, je suis tombée raide dingue de ces deux là dès la première écoute. En plus d’être de vrais génies (et je mesure mes mots, croyez-moi, pour les avoir vus sur scène et dans la vie, ces garçons-là sont vraiment incroyables) ils sont également d’une gentillesse et d’une simplicité exemplaire.

Angus, 27 ans, joue de l’accordéon depuis qu’il a cinq ans et du piano depuis qu’il en a 14. Il a participé aux compétitions de la NAO (National Accordion Organization) dans tout le pays et est devenu champion britannique à 13 ans.

Après avoir quitté l’école et travaillé quelques années dans la ferme familiale, il est devenu musicien professionnel en 1999. Il a alors réalisé son premier album solo  » Long Road  » accompagné des meilleurs musiciens de toute l’Ecosse. Pour promouvoir son album, il a créé a.l.b (Angus Lyon Band) incluant le joueur de fiddle Ruaridh Campbell . Ils ont ensuite enregistré ensemble leur premier album, Simple Tricks, en 2001.

Durant ces dix dernières années, il a enregistré et joué avec Yusuf Islam (l’artiste anciennement connu sous le nom de Cat Stevens ), Sir Paul McCartney, Maartin Allcock, Rick Nowels, Craig David, John Wright, Ian Bruce, Nick Bicât, Allistair Mc Culloch, Chris Armstrong, Dr Fred Freeman … Il est également intervenu dans la série télévisée Distant Shores .

Ces derniers mois, toujours accompagné de Campbell, il a sorti 18 Months Later son second album en duo et prépare déjà le troisième qui devrait sortir en début 2007. Il se produit également avec Box Club, un autre groupement de musiciens dont il fait partie.

Ruaridh Campbell quant à lui, a commencé le violon à l’âge de 9 ans dans son école primaire. Son premier professeur était le regretté Jaqui Menglar qui lui a insufflé la passion pour la musique et l’amour du violon. Il a participé aux évènements locaux et aux galas de charité de son village d’Aberfoyle, ce qui lui a donné un premier avant-goût de la scène.

Plus tard, il a bénéficié de l’enseignement du virtuose du violon Douglas Lawrence, un élève d’ Hector McAndrew, qui a appris à Ruaridh les dernières subtilités du violon traditionnel écossais et l’a encouragé dans les compétitions de fiddle, où il a été plusieurs fois vainqueur au MOD, à Banchory, à Kirriemuir, et au festival de Doric. En 2002, il a gagné les Oban Highlands & Islands invitational Fiddle Master’s ainsi que le prestigieux championnat de fiddle de Glennfiddich. Il a aussi été finaliste pour le prix du « Jeune Musicien Traditionnel de l’Année » à la BBC Radio Scotland.

angusPlus récemment, Ruaridh a enregistré avec plusieurs groupes et auteurs/compositeurs de Glasgow et a fait quelques sessions avec des artistes tels que le joueur de cornemuse Chris Armstrong ou le multi-instrumentaliste Stevie Lawrence .

N’allez donc pas croire qu’il s’agisse là d’un groupe de folk traditionnel comme les autres, ils savent jouer avec les différentes possibilités de leurs instruments, les poussent à leurs extrêmes, partent de mélodies traditionnelles et les transcendent pour aller vers des choses plus contemporaines. Il suffit d’écouter The Trains live from NYC, un titre de 18 Months Later pour s’en rendre compte. En alliant des instruments et des sonorités très « roots » ils arrivent à produire des titres d’une modernité et d’une énergie à couper le souffle.

Angus Lyon et Ruaridh Campbell savent jouer une musique intemporelle, universelle, et qui s’exporte très bien, ils ont d’ailleurs déjà pu se produire un peu partout en Europe (France, Angleterre, Allemagne) mais aussi au Kenya, aux Etats-Unis…

Bref écoutez-les. Je ne peux rien ajouter de plus qui puisse décrire suffisamment bien leur musique, tant elle parle d’elle-même. Écoutez-les, et laissez-vous porter.

En savoir +

www.myspace.com/ruaridhcampbell

www.myspace.com/anguslyon

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Normande bientôt trentenaire, intervieweuse en pointillé, en particulier dans le domaine musical ou littéraire. Sais coudre et tricoter, jouer de la batterie et organiser des tournées. Bah oui, on peut avoir l'air cool ET broder, surtout si on en fait son gagne pain : http://www.broderieduphare.kingeshop.com

2 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Jeudi 1 mars 2007
    François Eberlé a écrit :

    Sûr, qu’ils sont remarquables.
    Leurs concerts dans le Nord de la France en 2004, ont captivé le public, tant ils sont excellents musiciens. Il faut les faire revenir en France. Une technique musicale incroyable, qui n’empêche nullement le côté festif et une sensibilité qui nous emportent. Si une de leurs inspirations est traditionnelle , ils explorent d’autres univers et se créent un style qui leur est propre. Et je ne vous parle pas de la sympathie des deux musiciens.
    Ce ne sont pas de futurs grands, ce sont déjà des grands!

    Ruaridh Campbell sera à la médiathèque Cathédrale de Reims le vendredi 30 mars à 19h, invité avec d’autres musiciens dans le cadre d’une soirée autour de l’écrivain écossais: Robert Louis Stevenson

    François Eberlé

  2. 2
    le Lundi 2 avril 2007
    marie a écrit :

    excellents musiciens (et même plus !), excellents dans la vie, Bravo pour cet article qui reflète leur univers… à découvrir de toute urgence !

Réagissez à cet article