Anatomie Bousculaire

par Mia K.|
Les absents ont toujours tort ou presque… En tout cas ceux qui n'étaient pas venus voir et écouter Anatomie Bousculaire à Lyon ce soir-là, auront eu définitivement tort…

Lyon – 22 septembre 2007

anatomie1Pour résumer, Anatomie Bousculaire sur scène c’est: un Groupe, trois personnalités, de l’énergie, du rock, de la poésie, de la colère et de l’amour. Et même peut être un peu plus..

Je retiendrai la présence hallucinante d’ Alice derrière sa Batterie, la sensualité d’ Angee à la basse, la force et la sensibilité de Cécile tenant le chant et la guitare.

Je retiendrai aussi ces petites phrases, reflet de l’engagement politique, de ces militantes humanistes:  » Mettez nous des lumières rouges sur scène, ce soir, on en a marre du bleu  »

Je tenais donc là ma première question.

Cécile, avec Alice et Angee, vous transmettez beaucoup d’énergie sur scène. Rage ou amour ?

Cécile : De la Rage et de l’Amour. Nous, on ne prend pas de fusils pour défendre nos valeurs, on a la musique, le rock, pour ça !

Anatomie Bousculaire, Artistes Engagées bien sûr ?

Cécile: Ultra engagée !! Car il y a urgence. On était déjà anti-Bush, donc tu imagines bien que depuis trois-quatre mois, ce qui se passe en France nous ulcère. On ne peut pas laisser croire que la sanction est l’unique solution. C’est pourtant le discours de nos dirigeants actuels. La sanction est, et doit rester la dernière des solutions, causée par l’échec de toutes les autres. Mais encore faut-il avoir mis en oeuvre en amont, l’ensemble des autres moyens: éducation, prévention…

On milite aussi fortement pour la cause homosexuelle, il y a tant de discrimination. Je me demande, quand l’humanité réalisera enfin que la richesse naît de la différence, que la différence nous rend beaux, nous rend intéressant.

Tu voulais du rouge sur scène.

anatomie4 Cécile: Oui, ce soir j’en ai marre du bleu. Tout est prétexte à instrumentalisation étatique. Le Bleu, Les Bleus. J’en arrive à souhaiter qu’on perde vite à la coupe du monde de rugby ! C’est quand même incroyable, complètement anormal, d’arriver à souhaiter la défaite de son équipe ! Mais il y a trop de Bleu dans les médias, c’est vraiment l’overdose. Heureusement, grâce au net, il y a d’autres médias, plus libres eux.

Parlons un peu du groupe, comment cela fonctionne chez vous ?

Cécile: Au niveau des compos, en général la musique est créee en trio, pour les textes, Angee et Alice me laissent l’écriture. Mais dans Anatomie Bousculaire, le dialogue est toujours ouvert, la vision de chacune de nous trois a une importance.

Oui, sur scène, on apprécie d’ailleurs de voir le groupe s’exprimer, mais aussi trois personnalités.

Cécile: C’est ma vision d’un groupe. Je ne vois pas Anatomie Bousculaire, avec le chant lead bien en avant, Alice au loin derrière avec sa batterie, et Angee planquée sur le coté avec sa basse ! Chacune de nous use de son mode propre d’expression. L’intérêt, c’est qu’il se passe toujours quelques choses sur scène, Le spectateur a le choix, soit il focalise, soit il voit l’ensemble.

Et un Album en perspective ?

Cécile : C’est une envie, qui est de plus en plus présente, mais on ne se sent pas encore tout à fait prêtes. Depuis le début, on a privilégié la scène. Enregistrer un album demande d’autres compétences, sur lesquelles nous devons encore progresser. Pas question de décevoir ceux qui nous suivent depuis trois ans ! Nous sommes aussi en quête des bonnes collaborations, car en France, le Rock n’est pas un son qu’on sait vraiment travailler.

Justement, un avis sur la scène Rock française ?

anatomie2 Cécile : Je crois que la France n’a jamais aimé le rock, et du coup n’en a jamais fait, exception faite de Noir Désir . Bertrand Cantat a su donné une richesse au texte rock, et pour moi à l’heure actuelle il n’y a que Katel qui apporte quelque chose de nouveau. Le constat est facile, aujourd’hui, en France, on sort les Plasticines, alors qu’outre-Manche, ce sont les Arctic Monkeys . Et bien on se prend une gifle musicale, c’est tout. Et attention, je ne dis pas ça contre les Plasticines, je constate simplement. On l’avoue, côté musique, on aime l’Angleterre et les Etats-Unis. Mais juste pour la musique !! Pour le reste, je crois avoir été déjà assez explicite.

Explicite ? En tout cas, moi, j’espère l’avoir été suffisamment pour vous donner l’envie irrésistible d’aller voir dès que possible Anatomie Bousculaire sur scène.

Merci les filles, et à bientôt.

Crédits photo: JipeT

En savoir +

Liens: www.anatomiebousculaire.com

Myspace: www.myspace.com/anatomiebousculaire

Partager !

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    Stedim
    le Mardi 16 octobre 2007
    Stedim a écrit :

    Oh permettez-moi un commentaire stupide :  » Bin voilà ! C’est fait ! La France a perdu au mondial de rugby ! Merci bien ! « .
    ;-)

    ps :
    Sympathique itw.
    AB est, à mes yeux, l’un des très rares groupes parisiens militants homosexuels qui tiennent la route (du Rock)…

Réagissez à cet article