Albin de la Simone – Bungalow!

par |
Le dernier album d’Albin de la Simone s’intitule Bungalow! Pour ceux qui craindraient que l’étincelle de folie de l’artiste n’ait disparue depuis son dernier album rassurez-vous : il n’en est rien. Bien au contraire, c’est même plus loufoque que jamais qu’il nous revient.

bungalow_ Bungalow! s’ouvre sur Catastrophe, un morceau au rythme entraînant et aux paroles simples mais efficaces, à l’image du reste de l’album.

Pour réaliser ce troisième album, après un premier disque éponyme en 2003 puis Je vais changer en 2005, Albin de la Simone s’est isolé dans un bungalow un mois durant, à Bali. Un mois entier à écrire et à imaginer que des voix féminines lui donnaient la réplique. Albin aurait-il définitivement perdu la raison ? C’est bien possible, mais alors surtout : qu’on ne le guérisse pas ! S’il promettait sur son précédent opus de changer, il semblerait qu’il ait tenu parole. A l’aide de textes et de mélodies enjouées, l’artiste nous emmène dans un univers décalé où une tranquille soirée d’été peut rapidement devenir votre pire cauchemar. Un cauchemar que l’on découvre vite comme pouvant répondre au doux nom d’Adrienne. Avec un tel programme, autant dire qu’on ne s’ennuie pas une seconde au fil des onze morceaux qui composent l’album.

Une particularité de l’album réside dans les choeurs féminins qui ne sont autres que. la propre voix d’ Albin de la Simone, voix qu’il a enregistrée puis bidouillée jusqu’à obtenir le résultat souhaité. C’est cette voix que l’on retrouvera dans huit titres de l’album puisqu’elle s’est révélée en être un élément irremplaçable comme il le dit lui-même.

Bien que moins autobiographique que ses deux prédécesseurs, Bungalow! pourrait pourtant être assimilé à une biographie collective : que ce soit dans Adrienne, traitant de l’éternelle histoire de l’homme tentant d’oublier une femme qui ne trouve rien de mieux que de ressurgir lorsque c’était quasiment réussi ou dans Ce pull, où le narrateur se répète, comme pour se rassurer, qu’il « y avait une fille dans ce pull ». Ce sont des scènes de notre vie qu’ Albin de la Simone décrit de sa voix calme et posée. Il en va de même de Mon ami mythomane dont on pourra reconnaître le personnage principal en la plupart de nos amis… voire même en nous!

Ses chansons sont simples, ce sont des chansons qui décrivent la vie quotidienne et qui ne prétendent à rien d’autre qu’à amuser et faire passer un agréable moment à celui qui les écoute. Et il est indéniable après avoir écouté Bungalow! qu’ Albin de la Simone a réussi ce pari haut la main.

Morceaux favoris : Catastrophe, Adrienne, Ce pull, N’importe quoi.

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Né en Allemagne à la fin des années 80, alors que l'ordre mondial était en plein bouleversement (et sa naissance n'y est sans doute pas pour rien), Loïc a eu très tôt le goût de faire tomber les murs. Aujourd’hui, c’est au sein de Discordance qu’il poursuit sa mission. Trop souvent adepte du « c’était mieux avant », passionné de cinéma, de littérature et de musique (tout un programme), c’est tout naturellement qu’il a choisi de prendre la tête de la rubrique Société : quelle meilleure tribune pour faire trembler les murs ? Vous pouvez à présent suivre ses élucubrations à la fois sur Twitter (http://twitter.com/JLMaverick) et sur son blog : http://johnleemaverick.wordpress.com.

5 commentaires

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Jeudi 24 avril 2008
    Sophie a écrit :

    Une bien belle découverte cet album ! Albin de la Simone est un artiste bourré de talent, la preuve dans Bungalow !
    On ne s’en lasse pas, merci du cadeau !

  2. 2
    le Vendredi 25 avril 2008
    Raquin a écrit :

    Cet album est un feu d’artifice de bout en bout !
    Musique, arrangements, textes, choeurs…

    Merci de souligner aussi le travail d’écriture
    digne des Oulipiens.

    Album plein de trouvailles , d’originalités, de
    fraîcheurs.

  3. 3
    le Vendredi 25 avril 2008
    Raquin a écrit :

    PS : Courrez AUSSI aux concerts
    il y a plein de surprises étonnantes
    détonantes !

  4. 4
    le Dimanche 27 avril 2008
    Cécilia a écrit :

    une autre petite chronique (complémentaire !) sur http://www.rock-in-chair.com

  5. 5
    le Dimanche 27 avril 2008
    Loïc a écrit :

    @ Cécilia : Faire de la pub pour sa chronique, pourquoi pas, mais j’approuve moyennement ta façon de faire. Un peu plus de respect eût été le bienvenu (prendre la peine de mettre des majuscules, de la ponctuation, un bonjour…).

    Pour les autres, l’aresse de sa chronique est la suivante : http://www.rock-in-chair.com/chroniques/affiche.php?id=549&nat=cd&lettre=all

Réagissez à cet article