Agora Fidelio – Le troisième choix

par |
Ce n'est pas que je veuille vous lasser à force de toujours utiliser de longues et savantes tournures toutes plus convenues les unes que les autres et uniquement destinées à vous faire découvrir tel ou tel album. Mais passer à côté de ce troisième opus des toulousains d'Agora Fidelio serait une grosse connerie...

troisieme_choixAlors préparez vous à en lire quelques uns de ces stéréotypes que l’on croirait être générés aléatoirement par un logiciel de critiques musicales à la demande. Car cet album est exceptionnel et à plus d’un titre.

Issu de la galaxie toulousaine Antistatic, Agora Fidelio est passé au fil des ans du simple stade de side-project de Psykup à celui d’un groupe à part entière en redéfinissant constamment sa vision d’un post-rock à la française. Et le résultat est tout simplement bluffant et jouissif. Ce troisième choix là est définitivement le bon.

Mais n’attendez pas de lui qu’il vous découvre tous ses charmes dès la première écoute. Ce n’est pas une musique qui se passe en fond sonore ou qui s’écoute d’une oreille distraite sous peine de passer complètement à côté des trésors qu’elle recèle. Prenez votre temps. Laissez vous pénétrer par toutes les ambiances et tous les contrastes de ce rock passionnel et incandescent. Entre spoken words et envolées noisy à l’image de On sème, peut être la meilleure chanson du groupe à ce jour, cet album est un voyage…

Un voyage qui vous fera passer par toutes les nuances de l’âme humaine.

Un voyage au cours duquel vous croiserez Philippe Prohom venu poser son chant sur Laisse moi me perdre.

Un voyage où les mots se confondent et se mélangent.

Un voyage intimiste et très personnel.

Des arrangements inspirés, des montées en puissance vertigineuses à faire pâlir plus d’un fan de Mogwai, des textes profonds et sombrement poétiques et une atmosphère lourde et mélancolique qui oscille en permanence entre colère et tristesse. Le chant de Milka et les guitares de Jouch vous emmèneront exactement là où ils l’ont décidé.

Impossible de résister.

En savoir +

Site officiel: www.agorafidelio.com

Site MySpace: www.myspace.com/agorafidelio

Partager !

A propos de l'auteur

Image de : Fondateur de Discordance.

1 commentaire

Abonnez vous au Flus RSS des commentaires
  1. 1
    le Lundi 12 février 2007
    Kouka Nicoya a écrit :

    Pas mal du tout!

    Merci pour l’info!

Réagissez à cet article